Paroles Plurielles

Voyages dans les mots...chaque jeudi une consigne d'écriture pour les amoureux des mots. En voiture...!

05 décembre 2007

21. Châtiment ir-réversi-ble (Joe Krapov)

Les Enfers, le (date illisible)

Ma très chère Desdémone

On m’a enfin transmis ton adresse et donné le droit de t’écrire. La vie dans cette prison n’a rien de drôle. Personne ne m’apporte d’oranges ni ne me parle.
Condamnation féroce ! Mais j’expie. Je paye cher ce geste imbécile, ce crime non prémédité mais bel et bien commis et je médite à propos de ce sentiment exacerbé dont j’ai été la victime, la chose, le pantin. Evidemment Iago et Roderigo ont tiré les ficelles mais…

Mais je porte certainement ma part de responsabilité. J’avais la possibilité de t’aimer simplement sans prêter l’oreille à personne, de te chérir de manière privilégiée sans porter attention à ces médisants. Cela a été mon
drame, notre drame. Je t'ai occise.

Sache-le, on m’a imposé comme châtiment la pire, je crois, des positions :
enfermé dans cette pièce carrée sans fenêtres, je dois aligner des pions ronds à faces noires et blanches en posant alternativement des pions blancs et des pions noirs. Cela semble facile, évidemment, mais le damier comprend 64 milliards de cases et les pions ont ma taille et pèsent mon poids !

Tantale, Sisyphe et les Danaïdes se paient ma tronche à côté et ricanent comme des damnés. Mais trêve d’apitoiement égoïste ! Comme on m’a limité en revanche à 2000 caractères, j’en viens à l’essentiel de cette lettre. Accepte de lire et d’entendre, ô ma Desdémone adorée, mes lamentations éternelles et mon
appel solennel à ton pardon magnanime.

Ton Othello

P.S. Venise est-elle admirable également, observée par la lorgnette de cet à jamais inaccessible Paradis ?

Posté par pivoineblanche7 à 18:53 - Commentaires [17] - Permalien [#]

Commentaires

  • pauvre garçon...Il ne peut pas bénéficier d'une remise de peine ?...

    Posté par Posuto, 05 décembre 2007 à 20:22
  • Magnifique !

    Posté par Oncle Dan, 05 décembre 2007 à 21:37
  • Genial ce texte. J'aime beaucoup le melange des creatures de fiction, le ton. Du beau boulot!

    Posté par Janeczka, 05 décembre 2007 à 21:43
  • quelle chutte. La signature qui rend la punition intéressante. Les références brillantes...

    Posté par lio, 05 décembre 2007 à 23:54
  • Une pièce de maître !

    Posté par clau, 06 décembre 2007 à 02:45
  • génial

    Posté par chrysalide, 06 décembre 2007 à 08:19
  • shakespeare du haut de son paradis doit se régaler... un petit chef d'oeuvre cette lettre !

    Posté par matarjeu, 06 décembre 2007 à 10:30
  • j'ai savouré ce texte et adoré le rappel de Tantale, les danïades etc...

    Posté par Caro(carito), 06 décembre 2007 à 11:01
  • Superbe, un coup de maître sans u.

    Posté par le chien, 06 décembre 2007 à 11:57
  • Oui, c'est un des très bons crus de PP

    Posté par Pivoine, 06 décembre 2007 à 12:57
  • Non mais je suis dans la lune, je viens de comprendre le titre. Encore + fort...

    Posté par caro(carito), 06 décembre 2007 à 13:37
  • Bravo! Je n'imaginerai plus jamais les enfers de la même manière!

    Posté par Ondine, 06 décembre 2007 à 15:24
  • montons un commando pour aller le délivrer ! j'ai contacté Orphée

    Posté par brigetoun, 06 décembre 2007 à 20:46
  • je m'incline à me courbaturer le dos ... whoaw ... vais aller lire tes autres textes.

    Posté par Sodebelle, 06 décembre 2007 à 22:16
  • mais ils sont où tes autres textes ? T'es un nouveau ?

    Posté par Sodebelle, 06 décembre 2007 à 22:17
  • Merci à tous de vos commentaires chaleureux et rachauffants !

    Oui je suis un petit nouveau, et en même temps un grand ancien, une espèce de furet du Nord :
    je suis passé par ici :
    http://jeanpaul.legrand.free.fr/
    et je repasserai par là :
    http://joekrapov.free.fr

    Posté par Joe Krapov, 07 décembre 2007 à 11:02
  • SUPERBEEEEEEEEEEEEEEEE !!!!!!!!!!!!!!!

    Posté par ilescook, 07 décembre 2007 à 15:45

Poster un commentaire