Paroles Plurielles

Voyages dans les mots...chaque jeudi une consigne d'écriture pour les amoureux des mots. En voiture...!

14 décembre 2007

Elle m'emm... vous dis-je (ilescook)

Voilà. Je me suis encore réveillée à une heure indue. Zut je deviens radoteuse quelque part. Mais trop, c'est trop. Elle me harcèle avec ses allusions continuelles, y pas photo, elle veut me faire craquer tout à fait.

Effectivement, dans ses messages, continuellement elle me nargue, fait des allusions et quelque part elle me touche, c'est trop.

J'ai envie de lui crier : stop ! De lui écrire en noir sur blanc, de lui dire qu'elle me lâche les baskets. Y a pas photo, elle me prend la tête.

Lui écrire, oui mais non. Elle va s'en resservir, faire des copiés collés, effectivement elle en est capable. Elle est revancharde.

Lui téléphoner, quelque part les paroles volent et les écrits restent. Pas de souci, que du bonheur, vider mon sac : effectivement ce serait tout à fait la solution idéale, y a pas photo.

Oui mais non, entendre sa voix, lui faire ce plaisir qu'elle sache que ça me touche, y a pas photo : pas envie de lui faire ce plaisir là, pour elle ça ne sera que du bonheur, c'est trop.

Tiens j'ai sa photo. Je vais la déchirer en petits morceaux, ou la bruler.
Que du bonheur quelque part cela me libèrerait tout à fait.
Trop c'est trop. Je deviens marteau. J'ai envie de dire : STOP

Je deviens bourrée de toc, et quand enfin je l'aurais brûlée comme une
vilaine tique. Ouf ce sera que du bonheur. y a pas photo !

Posté par patitouille à 17:00 - îlescook - Commentaires [14] - Permalien [#]

Commentaires

  • j'aime bien le ton de ton texte, je trouve qu'il colle bien à ces monologues intérieurs qui viennent polluer nos neurones

    c'est criant de vérité, lol !

    par contre, tu as bien fait de me dire que dans ce texte, TOUT est fiction, mdr !!!

    Posté par pati, 14 décembre 2007 à 17:05
  • Le 'oui, mais non' me fait penser a Vicky Pollard...
    (je ne pense pas que vous connaissiez, mais moi ca me fait bien rire!!)
    Bon boulot encore une fois!

    Posté par Janeczka, 14 décembre 2007 à 17:14
  • he he !! il ya des consignes libératrices ...

    Je me suis régalée à écrire ce texte !

    Posté par ilescook, 14 décembre 2007 à 18:30
  • C'est pas dans une chanson, ça?

    Elle m'emm... vous dis-je

    Posté par laura, 14 décembre 2007 à 19:05
  • Excellent ! quand on rumine et que ça vous prend la tête...

    Posté par brigou, 14 décembre 2007 à 19:56
  • Laura : oui c'est dans une chanson de l'ami Brassens

    Il manque les deux derniers paragraphes de mon texte... j'ai envoyé un mail à Pati pour qu'elle ait la gentillesse de les rajouter. Merci d'avance.

    Posté par ilescook, 15 décembre 2007 à 09:58
  • C'est joli. Ca me fait penser à la "loquelle" que Roland Barthes décrit dans ses "fragments d'un discours amoureux": un discours qui tourne sur soi et se nourrit de lui-même, accumulant sa violence jusqu'au paroxisme. J'aime beaucoup comment tu réemploies au sens littéral l'expression "Y a pas photo". Ben non, en effet, à la fin, y a plus.

    Posté par jujube, 15 décembre 2007 à 10:33
  • désolée, ilescook, je sais pas ce qui s'est passé ! mais bon, c'est rectifié

    Posté par pati, 15 décembre 2007 à 18:24
  • Merci Pati... j'aimais bien ma tique de la fin hi hi !

    Posté par ilescook, 16 décembre 2007 à 10:19
  • que de photos ! et y a pas c'est impeccable.
    Honteuse quand je vois ce brio

    Posté par brigetoun, 16 décembre 2007 à 16:47
  • mERCI

    POUR la précision; je l'avais mais ça ne revenait pas,c'était agaçant...

    Posté par laura, 16 décembre 2007 à 16:55
  • En verve, ilescook ! Super !

    Posté par Amanda, 17 décembre 2007 à 14:50
  • j'aime bien la trame
    et la fin est originale.

    Posté par rsylvie, 18 décembre 2007 à 09:16
  • Quelle prise de tête ! Tous ces revirements ont dûla laisser sur les rotules !

    Posté par azalaïs, 19 décembre 2007 à 20:38

Poster un commentaire