Paroles Plurielles

Voyages dans les mots...chaque jeudi une consigne d'écriture pour les amoureux des mots. En voiture...!

15 décembre 2007

Finalement c'est sûr ? (Noisette)

1 h 00 du matin. Finalement je ne suis pas si mal, lovée ainsi, en chien de fusil, les fesses bien au chaud. Un peu prisonnière quand même avec ce bras autour de ma taille. Et puis, quelle idée saugrenue d'avoir choisi ses doubles matelas qui créent un fossé au mitan du lit, un fossé où, c'est sûr, ma hanche va encore rouler et se coincer !  En réalité - comme dirait mon collègue Charles - c'était vraiment une idée de vieux couple.

Surtout ne pas bouger, surtout ne pas le réveiller. Il me dirait encore - c'est sûr - que décidément je suis vraiment accro. Matin.midi.soir. faut quand même pas pousser ! Il me dirait encore que Noisette c'est vraiment un drôle de pseudo. Lui il voyait plutôt une abréviation cabalistique comme PCPN. Impossible de me souvenir des termes exacts qu'il avait utilisés. P comme.Petit çà c'est sûr mais le reste ? Enfin il vaut mieux que je ne cherche pas plus loin ; il m'avait fait rougir ce jour là ! Encore une idée d'homme pour sûr !

Noisette.ce mot résonne en moi comme une perle d'enfance : « Cendrillon et les trois noisettes » était mon film préféré. Je l'ai vu - c'est sûr - aux moins 10 fois, souvent en période de Noël d'ailleurs. Et, lorsque je l'ai revu avec mes enfants, j'ai retrouvé le même émerveillement pour ce conte et pour ces noisettes recelant chacune un trésor pour qu'enfin la souillon se transforme en princesse, la chrysalide en papillon, le coeur frileux en coeur fiévreux.

Mais bon, c'est vraiment trop romantique pour lui tout cela. Tiens, sa main qui bouge, son souffle dans ma nuque, sa hanche qui cherche la mienne.

C'est vrai que la table de la cuisine ou, mieux encore, celle un peu vieillie du bureau serait plus indiquée. Dans une atmosphère un peu plus fraîche - c'est sûr - mais quand même mieux adaptée à ce type d'activité. Mais bon, le confort douillet d'une couette pour deux c'est quand même bien agréable aussi.

Alors, finalement, je décide quoi ? Je me lève ou je ne me lève pas pour écrire à Paroles Plurielles ?

Posté par patitouille à 09:30 - Noisette - Commentaires [7] - Permalien [#]

Commentaires

  • Voilà un jolie façon de te présenter, Noisette, mais où sont tes mots-toc?

    Posté par jujube, 15 décembre 2007 à 10:11
  • Je ne comprends pas pourquoi mon premier commentaire n'est pas signalé dans le "décompte" en fin de texte...mais je rajoute une question: c'est toute la situation qui est toc? Et si l'écriture rendait à la vérité? C'est tellement plus vrai de s'appeler Noisette que PCPN...

    Posté par jujube, 15 décembre 2007 à 10:39
  • Je crois que les mots toc (dont ceux du titre) sont subtilement inseres dans le texte...
    J'aime bien le dilemme final qui ramene a la consigne. Bien pense!

    Posté par Janeczka, 15 décembre 2007 à 10:49
  • rectificatif

    Rectificatif : il fallait lire "le coeur frileux, en coeur fiévreux" et non pas "le cour frileux...".

    jujuDe : merci pour tes commentaires. En fait, dans ce texte, j'ai plus joué sur la répétition de certains mots - n'est-ce-pas justement pour cela qu'ils sont dits toc ? - que sur leur multitude.

    Noisette

    Posté par Noisette, 15 décembre 2007 à 10:50
  • c'est une jolie tranche de pensées nocturnes, avec un dilemme que ton personnage a finalement su débrouiller puisqu'on te lit )

    comme jujube, je n'ai pas vu beaucoup de ces mots toc mais, dans l'ensemble, c'est pas mal tout de même )

    bravo

    Posté par pati, 15 décembre 2007 à 18:36
  • zut !!! où il est mon comm ??

    J'recommence !

    Finalement tu as bien fait de te lever et d'écrire sur PP !

    Noisette est un bien joli pseudo !

    Ne serait ce pas une bonne idée de consigne nos pseudos ???

    Posté par ilescook, 16 décembre 2007 à 10:13
  • une constance dans l'idée qui n'a guère besoin de tocs

    Posté par brigetoun, 16 décembre 2007 à 16:52

Poster un commentaire