Paroles Plurielles

Voyages dans les mots...chaque jeudi une consigne d'écriture pour les amoureux des mots. En voiture...!

16 décembre 2007

TOUT CA, C’EST PAS DE LA TARTE... (Lorraine)

Rodolphe Bannière en chemise ! Effectivement !...Je n’en reviens pas. Je n’ai pas rêvé. Et il m’a dit en me faisant un clin d’œil : « Marinette, tu es une grande fille maintenant, mets-toi à l’aise »...J’ai posé le plateau du petit déjeûner sur la table et j’ai pris mes jambes à mon cou. Et il riait, je l’entendais jusque dans le corridor.C’est pas pour dire, mais moi je ne savais plus quoi faire.  C’est mon maître, d’accord, mais  quelque part je crois qu’il n’a pas de bonnes intentions... C’est pas parce qu’il est jeune et beau qu’il peut se permettre...enfin quoi, de montrer ses fesses et, si j’avais regardé, autre chose aussi..

J’ai envie de dire qu’il s’amusait, qu’il ne me voulait pas de mal. Jusqu’ici, travailler pour lui c’était que du bonheur. « Et Marinette par-ci, et Marinette par-là »... Gentil, ça oui, et bien élevé. Quand il me demande : « Tu te plais ici, Marinette ? » je réponds « Tout à fait, M. Rodolphe » alors il me tapote le derrière et je continue à épousseter son bureau.

Maintenant, je suis embêtée.  Qu’est-ce qu’il va penser ? Je pourrais peut-être frapper à la porte, m’excuser, dire : « Monsieur Rodolphe, pas de souci, je viens faire votre chambre ». Oui mais non, il va tout de suite croire que je le fais exprès, et que ça n’a pas d’importance qu’il soit rien qu’en chemise..  D’ailleurs, c’est vrai, comme ça il était trop mignon...Mais qu’est-ce que je dis ! Ma fille, fais attention à toi, hein ! D’accord, d’accord...

Alors, j’y vais ou j’y vais pas ?..Y a pas photo : j’y vais..

Posté par patitouille à 17:00 - Lorraine - Commentaires [13] - Permalien [#]

Commentaires

  • ah ben non ya pas photo surtout s'il est mignon, m'enfin ))

    excellent, ton texte, j'ai souri du début à la fin

    merci, lorraine

    Posté par pati, 16 décembre 2007 à 18:04
  • une pensée qui se déploie en prenant le temps de la réflexion, en pesant l'alternative. Sauf que c'était couru d'avance. Fallait pas t'apercevoir qu'il était en chemise ma fille, ou faire comme si

    Posté par brigetoun, 16 décembre 2007 à 18:40
  • le journal d'une femme de chambre revisité par Lorraine : du délice bien sûr !

    Posté par ilescook, 16 décembre 2007 à 19:23
  • toujours coquine...rha lala!!!

    Posté par Coumarine, 16 décembre 2007 à 23:04
  • Ah! j'aime beaucoup ton texte!

    Posté par cassy, 17 décembre 2007 à 09:49
  • Te connaissant, cela ne pouvait finir autrement ! Quelle plume

    Posté par Amanda, 17 décembre 2007 à 14:47
  • j'aime bien ce "rodolphe" de noël !
    un texte trés bien construit,
    on s'y croyait...
    alors, la suite ?

    Posté par rsylvie, 18 décembre 2007 à 09:20
  • Merci, Pati, si tu as souri, c'est bon signe...

    Posté par Lorraine, 18 décembre 2007 à 12:02
  • Brigetoun, tu sais bien que les filles sont des Saintes Nitouche!...

    Posté par Lorraine, 18 décembre 2007 à 12:03
  • Une femme de chambre dont le patron est jeune, Ilescook, est nécessairement plus tentée...

    Posté par Lorraine, 18 décembre 2007 à 12:04
  • Coum, quand j'ai l'occasion de m'amuser, je ne rate pas...Tous ces mots baroques m'ont entraînée dans la chambre de Rodolphe Bannière. Qu'y puis-je, moi?...

    Posté par Lorraine, 18 décembre 2007 à 12:05
  • CASSY, un grand merci;
    AMANDA, tu suggères quoi, là... (Bises)

    Posté par Lorraine, 18 décembre 2007 à 12:07
  • rsylie, tu voudrais une suite?...On va demander à Coum si on peut!

    Posté par Lorraine, 18 décembre 2007 à 12:08

Poster un commentaire