Paroles Plurielles

Voyages dans les mots...chaque jeudi une consigne d'écriture pour les amoureux des mots. En voiture...!

16 décembre 2007

La vie, le matin. (Kiki)

La vie, quelque part, ben c'est toujours des choix à faire...Tu te lèves le matin, et ça y est, tu décides, j'ai envie de dire... Et quelque part, c'est bien, c'est l'ordre des choses, hein, c'est la loi du genre, un truc humain, l'animal, il subit, lui. Un Homme, ça décide. Bon, elle se pousse la vieille ? Et que je te blablate... Et puis ce chapeau ! Il faut vraiment le vouloir pour porter ça sur le crâne, c'est un choix dis donc.

Bon, qu'est ce que je fais... Qu'est-ce que c'est fatiguant de toujours devoir décider. J'en sais rien, moi, ce que je veux. C'est trop. Trop de pression, trop de poids, je suis pas fait pour ça. Y'a pas photo, je suis incapable de gérer, de décider... Bon, et c'est partie sur la santé de la mamie maintenant ! Mais elles se rendent compte que y'a des gens autour ?!?!...C'est pas comme si j'avais toute la vie non plus. Y'en a qu'on toujours le temps, c'est fou. Deux vieilles bavardes inutiles... Ah, elles s'en posent jamais des questions, elles ! Je déteste les gens. Enfin...ça me laisse un peu de temps... Qu'est-ce que je fais ? ...Je me connais, quand l'autre va me poser sa question, je vais me retrouver tout bête, tout surpris à bafouiller un truc inaudible. C'est exaspérant. Je m'exaspère. Bon, à moi.

-Bonjour Monsieur, et pour vous, qu'est-ce que ce sera ?
-...euh...Un pain aux raihzgnsf...
-Pardon ?
-Un pain aux raisins....Non...euh...non, finalement, attendez, je vais prendre un chausson.
-Aux pommes ?
-...oui oui, un chausson aux pommes. Voilà.

Bon. Ça c'est fait. Ouf. Faut que j'aille à la boucherie maintenant. À moins que j'y aille demain ? Ou pas.

Et pourquoi pas du poisson ?...Choisir, c'est toujours s'enfermer, quelque part...

Posté par patitouille à 17:30 - Kiki - Commentaires [11] - Permalien [#]

Commentaires

  • comme tu me racontes bien - sauf que je suis pas un bonhomme

    Posté par brigetoun, 16 décembre 2007 à 18:42
  • super bien narré : on le voit avec ses hesitations, ses rouspétances...

    Posté par ilescook, 16 décembre 2007 à 19:21
  • Ma tendre moitié vient de me dire que cela pourrait être moi ! Non, mais quand même, faut pas exagérer non plus !
    Bravo pour ton texte si bien écrit, Kiki.

    Posté par Noisette, 16 décembre 2007 à 19:42
  • Sympa ce texte.. pas très patient ce monsieur !

    Posté par brigou, 16 décembre 2007 à 20:34
  • encore un raleur, pfff, tu parles d'un monde...
    ) belle description!!

    Posté par chrysalide, 16 décembre 2007 à 21:04
  • Merci pour vos commentaires ! C'est fou comme ça "booste" ! Et Brigetoun (et peut-être moins Noisette mais quand même), on doit être soeur de lait, quelque part ..., parce que c'est aussi l'intérieur de ma tête (oui, j'ai honte, mais pas trop en fait).
    Kiki

    Posté par Posuto, 16 décembre 2007 à 21:30
  • Kiki-Posuto...il est très nature ton texte...super!

    Posté par Coumarine, 16 décembre 2007 à 23:04
  • L'existentialisme du quotidien, ou comment se noyer dans un verre d'eau!

    Posté par jujube, 17 décembre 2007 à 09:38
  • Et encore; il a de chance, chez le coiffeur, c'est pire!

    Posté par cassymary, 17 décembre 2007 à 09:48
  • Excellent, surtout la chute !

    Posté par Amanda, 17 décembre 2007 à 14:45
  • pas simple la vie !

    Posté par rsylvie, 18 décembre 2007 à 09:22

Poster un commentaire