Paroles Plurielles

Voyages dans les mots...chaque jeudi une consigne d'écriture pour les amoureux des mots. En voiture...!

14 janvier 2008

16. Départ (Antigone)


 

J’ai bien fait le tour de la question, mais rapidement, très rapidement. J’ai tourné trois fois les mots dans ma bouche avant que de les dire ; ils sont sortis tout seuls, sans efforts.

« Non, c’est moi qui pars ».

Il n’a pas fait un geste. Il est resté prostré dans son fauteuil, encore étourdi sans doute, par l’ampleur de sa propre déclaration matinale : « Je ne t’aime plus, Rosa, je veux partir. Nous perdons notre temps ensemble. »

J’ai réfléchi ensuite, longuement,  toute la journée, au bureau, tout en classant des papiers, en répondant au téléphone, sur l’énormité de ce que j’avais dit, sur tout ce que cela impliquait. Il me devait bien ce temps de réflexion, cette porte fermée, ou plutôt claquée, silencieuse, qui avait ponctué ma phrase et clos la conversation.

Il me devait bien la peur.

J’ai pris tout mon temps pour rentrer, le retrouver dans cet appartement immense où chacun avait fait son nid petit à petit, inconsciemment, l’un à côté de l’autre, sans se toucher. J’ai pris tout mon temps pour lui redire, « C’est moi qui pars. ».

Je ne me doutais pas que ce serait si simple, que je tenais à si peu de choses. Je ne me doutais pas qu’un jour, aujourd’hui, il me suffirait de pousser des battants de volets en bois, pour respirer et sentir sous mes paumes les battements de cœur de l’été. Je ne me doutais pas que ma vie avait encore tellement de possibles, inexploités.

Posté par Coumarine à 09:43 - Antigone - Commentaires [16] - Permalien [#]

Commentaires

    ça semble si facile...
    et pourtant !

    Posté par rsylvie, 14 janvier 2008 à 11:01
  • Il est tres beau ce texte. Un depart, un espoir, une nouvelle vie.

    Posté par Janeczka, 14 janvier 2008 à 11:24
  • Très joliment écrit, on oscille entre l'échec et l'espoir. Un très agréable moment de lecture.

    Posté par Virgul, 14 janvier 2008 à 12:50
  • joli texte qui semble encore poser 1000 questions.

    Posté par mab, 14 janvier 2008 à 18:08
  • C'est moi qui pars...
    Qu'est ce qui est le plus difficile(?) :partir ou rester
    Qu'est ce qui est le plus "glorieux"(???): être quitté ou quitter.
    Qu'est ce qui est le plus douloureux(?):les deux.
    Qu'est ce qui est le mieux(?): à mon avis choisir de ne plus être malheureux.

    Posté par Charlotte, 14 janvier 2008 à 18:15
  • C'est moi qui pars...
    Qu'est ce qui est le plus difficile(?) :partir ou rester
    Qu'est ce qui est le plus "glorieux"(???): être quitté ou quitter.
    Qu'est ce qui est le plus douloureux(?):les deux.
    Qu'est ce qui est le mieux(?): à mon avis choisir de ne plus être malheureux.

    Posté par charlotte, 14 janvier 2008 à 18:24
  • Il est fort ce texte. Un départ pour une autre vie mais aussi une rupture qui laisse des traces.

    Posté par brigou, 14 janvier 2008 à 20:15
  • A tous...

    ...merci pour votre lecture, et vos questionnements !
    Un départ n'est jamais facile, c'est une prise de décision qui peut autant amener des conséquences malheureuses que paix et bonheur. Mon personnage est surprise d'y trouver une quiétude qu'elle n'attendait pas.

    Posté par antigone, 14 janvier 2008 à 20:35
  • Un beau texte qui fait réfléchir.

    Posté par Arthur HIDDEN, 14 janvier 2008 à 20:54
  • Un beau texte sur une rupture apparement sans vague, mais une rupture quand même. On se prend à vouloir connaître la suite pour savoir comment cette jeune femme vivra avec ça.

    Posté par fabeli, 14 janvier 2008 à 21:03
  • C'est un texte très touchant.Celui-ci aussi il parle de liberté retrouvé!

    Posté par cassy, 15 janvier 2008 à 00:20
  • Belle forme mais trop de couples en rupture autour de moi ce qui fait que je bloque sur le fond : comme quoi on lit toujours un texte avec son bagage !

    Posté par Sodebelle, 15 janvier 2008 à 07:59
  • "Une rupture sans vagues mais une rupture quand même", c'est un bon résumé. Merci pour vos lectures !

    Posté par antigone, 16 janvier 2008 à 08:25
  • toute rupture est douloureuse... mais là s'ils sont d'accord tous les deux... bon vent !

    Posté par ilescook, 16 janvier 2008 à 16:49
  • vraiment très beau... même si les 2 sont d'accord, ce n'en est pas moins dur... mais ce qui me touche comme message c'est qu'il est possible de "renaître" en trouvant cette force au fond de soi. Le "choisir de ne plus être malheureux"...

    Posté par Dominique, 16 janvier 2008 à 21:28
  • Merci pour votre lecture.

    Posté par antigone, 18 janvier 2008 à 17:31

Poster un commentaire