Paroles Plurielles

Voyages dans les mots...chaque jeudi une consigne d'écriture pour les amoureux des mots. En voiture...!

15 janvier 2008

21. Mes cinquante ans (Brigou)

J’ai bien fait le tour de la question, je ne fêterais pas mes cinquante ans ! Je n’ai jamais attaché d’importance à mes anniversaires, pas même ceux qui marquaient le passage d’une décennie. Je travaillais le jour où j’ai eu trente ans, je travaillais le jour de mes quarante ans et j’étais tout à fait heureuse de travailler pour mon cinquantième anniversaire.

Mais Monsieur mon époux avait d’autres idées en tête. « tu vas avoir un demi-siècle, m’a-t-il dit, nous devons fêter cela ! ». Impossible de parlementer il avait tout arrangé : un week-end dans le Lubéron avec quelques amis proches. L’affaire était réglée.

Je me retrouvais donc dans une campagne sauvage et déserte. Au fond d’une clairière verdoyante, une table pour dix était dressée à l’ombre d’un large chêne-liège. Toutes mes appréhensions à propos de cette fête disparurent. J’entendais déjà sauter les bouchons et tinter les verres.

C’est au matin quand je m’éveillais et que je poussais les persiennes de notre chambre que je réalisais que j’avais cinquante ans ! Le ciel de sept heures était d’un bleu sans tâche, la journée promettait d’être chaude. Rien que de se lever par un matin pareil, c’était un cadeau d’anniversaire.

Cinquante ans, c’était un âge merveilleux …

Posté par Coumarine à 17:23 - Brigou - Commentaires [6] - Permalien [#]

Commentaires

  • Ca donne envie!!

    Posté par Janeczka, 15 janvier 2008 à 19:59
  • C'est positif, ça fait du bien !

    Posté par Sodebelle, 15 janvier 2008 à 22:10
  • En voilà un joli cadeau d'anniversaire ... pour une amouresue de la Provence et du Lubéron je partage evidemment ce bonheur là... mais quelle délectation que ce "cinquante ans c'est un âge merveilleux..." ca c'est la cerise sur le gâteau !

    Posté par ilescook, 16 janvier 2008 à 17:06
  • Je m'attendais à une chute pathétique, burlesque, et non, la chute est heureuse. Beaucoup plus rare.

    Posté par Arthur HIDDEN, 18 janvier 2008 à 06:56
  • quelle délicate attention !
    doux parfum d'antan !

    Posté par rsylvie, 18 janvier 2008 à 09:14
  • Evidemment, 50 ans, c'est merveilleux, tu ne connais pas les cinquantes jubilantes ?
    Si, c'est ton cas, bon anniversaire....
    A 50 ans, on a compris ses erreurs er la vie devant soi pour ne pas les refaire !!!

    Posté par Amanda, 18 janvier 2008 à 14:45

Poster un commentaire