Paroles Plurielles

Voyages dans les mots...chaque jeudi une consigne d'écriture pour les amoureux des mots. En voiture...!

21 janvier 2008

44. Adolescence (Françoise)

            J'ai bien fait le tour de la question. Je lui est d'abord        posé la question de toutes les façons. Ses seules réponses        furent dénégations.     Je lis dans ses yeux, dans ses sautes d'humeur que quelque chose le    tourmente.         J'ai fait le tour de la question, en imagination. Il y a tant de    pièges:  rackets, drogues, sida...    des... [Lire la suite]
Posté par Coumarine à 18:14 - - Commentaires [6] - Permalien [#]

21 janvier 2008

43. Clap (Cassandrali)

- J’ai bien fait le tour de la question… Mais j’t’assure, je n’sais plus… Je m’rappelle plus…- C’est insensé ! Il doit bien y avoir un truc dont tu te souviens quand même ! On n’oublie pas tout une soirée comme ça bon sang !- Ne cris pas, j’ai mal au crâne…Il se tut. Après un court instant, elle reprit d’une voix hésitante, au fur & à mesure que les bribes de ses souvenirs revenaient :- J’entends de la musique, des chants… L’atmosphère est très étrange, envoûtante… Elle m’inquiète & m’attire en même temps. Les gens... [Lire la suite]
Posté par Coumarine à 17:50 - - Commentaires [5] - Permalien [#]
21 janvier 2008

42. Flou: pas net. (Léa)

- J'ai bien fait le tour de la question, et je crois que c'est plutôt réussi, non? - Je ne sais pas, c'est assez flou. - Flou, flou, tu y vas fort! Comment oses-tu qualifier ça de flou? - Eh bien, c'est vrai pourtant, c'est flou, ce n'est pas net, c'est abstrait, tu peux dire ça comme tu veux. Tout est flou, rien n'est net, on ne distingue rien de particulier mais on ne peut pas non plus en détacher une seule image. C'est étrange. - Etrange me convient mieux. - Et pourquoi? Flou n'est pas péjoratif, je peux te dire que... [Lire la suite]
Posté par Coumarine à 10:06 - - Commentaires [7] - Permalien [#]
21 janvier 2008

41. Tir (Mifa)

J'ai bien fait le tour de la question. On a tiré le volet sur la vitre casséeEt la grêle a frappé. On a tiré l'échelle sur le bonheur casséEt le spleen a frappé. On a tiré la porte sur nos amours casséesEt le silence a frappé. J'ai bien fait le tour de la questionEt puis je l'ai tué.
Posté par Coumarine à 09:17 - - Commentaires [5] - Permalien [#]