Paroles Plurielles

Voyages dans les mots...chaque jeudi une consigne d'écriture pour les amoureux des mots. En voiture...!

25 janvier 2008

03. Egalité (Mifa)

Mes bien chers frères, et vous mes bien chères sœurs absentes de l'image, comme toujours, sauf à vous revêtir seulement d'un parfum bien connu…
Comment se fait-il, lorsqu'il faut cinq hommes, dans une salle d'opération, pour soulever un grand gaillard bardé de plâtre jusque sous les épaules, qu'on n'alloue ensuite que deux mirguettes pour en faire autant à la toilette quotidienne ?
Comment se fait-il que le Pape soit toujours un homme et jamais une femme ?
Comment se fait-il qu'il faille imposer des quotas pour "l'égalité des sexes", dans un pays dont la devise prône justement l'égalité ?
Comment se fait-il qu'à responsabilités égales, le salaire d'une femme soit inférieur ?
Comment se fait-il que personne ne s'avise du fait qu'à nombre égal, la proportion de succès dans les grandes écoles soit à l'avantage des femmes ?
Comment se fait-il qu'un homme de ma connaissance dont la femme, exerçant la même profession que lui, était hospitalisée, ait dû prendre ses repas au restaurant parce qu'il ne savait même pas faire cuire un œuf ?
Peut-être y a-t-il dans la chimie du muscle un composant psychotrope générateur de l'illusion selon laquelle les hommes seraient les seuls à savoir faire tourner le monde.
Pourtant, il suffit de constater dans quel état il se trouve, le monde…   

Posté par _Sammy_ à 14:00 - Mifa - Commentaires [18] - Permalien [#]

Commentaires

  • Ce n'est paeut-être pas très "littéraire", mais j'aime beaucoup ce réquisitoire. Tout à fait d'accord avec toi.

    Posté par Sammy, 25 janvier 2008 à 09:08
  • Quand une feministe se met en rogne... ca cogne!

    Posté par Janeczka, 25 janvier 2008 à 14:37
  • il y aurait eu une papesse jeanne au IXe siècle... les historiens se battent encore, ça fait du grain à moudre pour les revues d'histoire

    Posté par matarjeu, 25 janvier 2008 à 16:47
  • Toute question mérite réponse, mais aurons-nous la place ?
    Question 1 : j'ai jamais de chance, pour ma dernière hospitalisation, je n'avais droit qu'à un seul grand infirmier noir !
    Question 2 : le plus étonnant dans tout cela, c'est que les églises soient surtout fréquentées par des femmes.
    Question 3 : d'autant plus étrange qu'il y a plus d'électrices que d'électeurs (et que je ne vote que pour des femmes).
    Question 4 : parce qu'un homme a beaucoup plus besoin d'être motivé pour se mettre à travailler.
    Question 5 : en êtes-vous certaine ? Comment sais-je, alors, que les entreprises les plus performantes sont celles où des femmes siègent dans les organes directeurs ?
    Question 6 : vous voulez tuer ce pauvre mec à grands coups de cholestérol ?
    Pour le reste, je regrette, moi aussi, que les femmes ne soient pas plus impliquées dans la gouvernance du monde.
    Allez, courage, continuons le combat !

    Posté par Walrus, 25 janvier 2008 à 20:45
  • "la femme est l'avenir de l'homme" !

    Posté par rsylvie, 25 janvier 2008 à 23:36
  • pas féministe

    Contrairement aux apparences, je ne suis pas féministe, pas dans le sens du poing levé et de la manif. je ne veux pas non plus être un homme. Je suis juste contre le gaspillage et l'inadéquation. Si une femme fait mieux le travail, alors c'est elle qui doit le faire. Les travaux qui nécessitent de la force physique reviennent à ceux qui en ont, hommes ou femmes, d'ailleurs ! Et je suis frappée par l'injustice de la discrimination sexiste, et humiliée qu'on considère dans certains milieux la femme comme "impure" à cause de ses menstrues. Humiliée et colère qu'on les enferme, qu'on les batte, qu'on les mutile, qu'on leur refuse le droit d'étudier, d'exercer n'importe quel métier et à n'importe quel miveau.
    Il m'arrive de penser que la biologie (l'Evolution) qui nous a faites moins musclées mais plus résistantes, moins guerrières mais mieux organisées (je sais, je généralise !) savait ce qu'elle faisait. Façon de parler, bien sûr !(Il n'y a qu'à voir une cuisine installée par un homme, on comprend tout de suite où est le problème ) ! Il y a de la logique à voir un homme, dans un pays chaud, marcher au bord de la route sa machette à la main, et derrière lui sa femme portant un ballot sur la tête, un enfant sur le dos et un autre à la main : cet homme doit avoir les mains libres pour défendre sa famille en cas de danger.
    Un monde logique, ce serait ça : chacun à la place où il est le plus utile, sachant qu'il n'y a ni sot métier, ni tâche dégradante. Sans discrimination.

    Posté par Mifa, 26 janvier 2008 à 00:18
  • Walrus : )
    Mais votre réponse 4 ... Les femmes n'ont donc pas besoin d'être motivées, elles ???

    Posté par Mifa, 26 janvier 2008 à 00:26
  • J'ai seulement voulu dire qu'elles avaient plus facilement le coeur à l'ouvrage.
    De plus, comme elles savent très bien, elles, mener plusieurs choses de front, on devrait les payer plus.
    Vous voyez que vous prêchez un convaincu.
    J'ai travaillé vingt années en milieu exclusivement masculin en pensant : "Ce doit être un rêve de travailler avec des femmes".
    Grâces soient rendues à la loi, j'ai fait les vingt autres années de ma carrière au milieu d'une majorité de femmes et j'ai constaté que mes espoirs n'étaient pas vains. Même si je faisais bisquer ces charmantes enfants (elles auraient toutes pu être mes filles) en ajoutant benoîtement : "Les cauchemars sont aussi des rêves".
    Je leur demandais aussi parfois : "Qu'est-ce que vous nous voulez avec cette égalité ? Vous nous êtes supérieures en quasiment tout, pourquoi vouloir moins que ce que vous avez ?"

    Posté par Walrus, 26 janvier 2008 à 10:14
  • Walrus : supérieures, non, pourquoi ? Si chacun est à sa place, alors c'est 100% d'égalité. D'où mon utopie : un salaire identique pour tous, mais accompagné des moyens nécessités par la fonction.

    "Qu'est-ce que vous nous voulez avec cette égalité ? Vous nous êtes supérieures en quasiment tout, pourquoi vouloir moins que ce que vous avez ?"

    Oui, j'ai lu cet argument une fois : Les femmes n'ont pas besoin d'étudier parce qu'elles savent tout en naissant.
    Ben, tiens !

    Posté par Mifa, 26 janvier 2008 à 11:53
  • J'ai hesite...

    ... Avant d'utiliser ce mot 'feministe' qui a mille definitions et connotations.
    Je suis feministe dans le meme sens que toi, c'est a dire pour le respect, la consideration de la femme en general quel que soit le milieu, etc.
    Je ne pense pas qu'il faille etre necessairement militante pour etre feministe.
    J'aurais un peu de mal a expliquer mon point de vue, et ce n'est pas le lieu, je tenais juste a clarifier mon commentaire. J'aurais du utiliser des guillemets.

    Posté par Janeczka, 26 janvier 2008 à 15:06
  • "Si l'homme contruit les routes, la femme trace les chemins"

    Posté par brigou, 26 janvier 2008 à 17:25
  • Un écrivain africain a écrit (je ne sais pas s'il s'agit d'un proverbe) :" Lorsque les hommes se réunissent, c'est que les femmes ont parlé."
    J'aime bien cette phrase, on se demande pourquoi !

    Janeczka : le commentaire m'a seulement poussée à relever ce terme de "féministe" qui n'a guère de sens pour moi, encore que nous devions aux féministes pas mal d'avancées. Sans elles, rien n'aurait bougé, ou bien dans cinquante ans !
    Mais ce n'est pas le lieu ici, c'est vrai. J'ai seulement, par ce texte, exprimé ma première impression devant cette image sans femmes. Rien d'autre.

    Posté par Mifa, 26 janvier 2008 à 18:33
  • dis, tu as envie de leur ressembler ?

    Posté par brigetoun, 26 janvier 2008 à 21:58
  • J'aime bien les mirguettes !! Mais pas seulement , je te reçois 5/5

    Posté par azalaïs, 27 janvier 2008 à 10:05
  • La Flandre (région néerlandophone de la Belgique) vient d'interdire le choix du sexe en cas d'adoption : on ne voulait quasiment que des filles...
    Même les Flamands ont compris !

    Posté par Walrus, 27 janvier 2008 à 13:36
  • Le plus difficile à supporter c'est que des individus doivent "intégrer" le fait que certaines choses ne sont pas possibles uniquement parce qu'ils sont noirs, ou étrangers, ou de sexe féminin, ou pauvres, ou souvent les 4 à la fois ... , cette discrimination étant fondée sur l'appartenance et non sur la capacité.
    Si les femmes réussissent mieux, c'est parce qu'elles ont l'habitude de franchir des barrières plus hautes.
    Joli coup de gueule, Mifa et merci pour ce texte-forum ;o)))

    Posté par Gino Gordon, 27 janvier 2008 à 23:27
  • Pas commun de répondre à une consigne par un coup de gueule mais fort bien réussi. bravo!

    Posté par fabeli, 28 janvier 2008 à 22:41
  • Ma foi, je ne l'ai pas vraiment fait exprès, après tout ! Il y aurait eu une autre image, avec rien que des femmes...???

    Posté par Mifa, 28 janvier 2008 à 23:41

Poster un commentaire