Paroles Plurielles

Voyages dans les mots...chaque jeudi une consigne d'écriture pour les amoureux des mots. En voiture...!

26 janvier 2008

07. Qui ? (Kiki)

"...Mes biens chers frères, c'est avec une gravité légitime..."
Elle est pas mal cette salle des fêtes.
"...et si nous sommes réunis, ici, ce soir, c'est pour, ensemble, nous souvenir..."
Que c'est long. Qu'il est long. Et lent ! Et il chuinte en plus. Il a des problèmes de dents, c'est sûr.
"... sa vie était à l'image de ses actes..."
Où est Francis ? Je me tords le cou, je garde un air attentif, l'air de rien, pas de Francis dans l'assistance ?
"...ses rares connaissances architecturales..."
Nulle part ?
"...ses multiples conférences, sa maîtrise du bestiaire héraldique médiéval..."
Bé non, pas de Francis. Le lâcheur. Viens qu'il m'a dit, je compte sur toi, ça va être formidable. Tu parles. J'espère au moins qu'il a une trouvé une excuse valable...
"... mais, surtout et avant tout, l'homme..."
Une jambe dans le plâtre.
"... honnête..."
Ou un doigt pulvérisé.
"...propre..."
Ou la lèpre fulgurante.
"... si délicat...
Ou alors il a oublié. Lui qui n'arrête pas de me dire que je suis distrait !
" ... et son souvenir reste si vivace..."
Il m'a dit Tu prends à gauche après le château d'eau et à droite au carrefour suivant. Non. À droite au château d'eau... ah, j'ai un doute, là.
"...droit vers le ciel..."
Tiens, le buffet... Toasts au saumon...
"...en fumée. Poussière, tu n'es que poussière..."
J'ai faim. Et les petits trucs verts avec une olive ! C'est que ça a l'air appétissant, ça....
"...au plus profond de nos âmes..."
Le plus profond de mon âme contre un truc vert.
"...le goût de l'Autre. Merci d'être présents ce soir..."
C'est bientôt fini. Manger ?
"...avec sa famille".
Ouf. Cette dame est très enrhumée. Ou très triste ? Il faut que j'en aie le cœur net : Pardon monsieur, c'est bien la Confrérie des Chevaliers du Tastevin ? Ah... Ah bon. Ah d'accord... Désolé.

Posté par _Sammy_ à 14:00 - Kiki - Commentaires [11] - Permalien [#]

Commentaires

    ça, pour être distrait... il est distrait!
    J'ai cru un instant que c'était le Francis en question qu'on enterrait. Ouf, une simple erreur au virage du chateau d'eau!

    Posté par lisounette, 26 janvier 2008 à 14:10
  • Moi aussi....en court de route je me suis dis: c'est mal barré pour Francis...puis non....il fallait juste tourner à droite.
    Bien vu !!!!

    Posté par kloelle, 26 janvier 2008 à 14:22
  • Drole de confrerie! ca m'a bien fait sourire.
    J'aime beaucoup le titre avec ton pseudo

    Posté par Janeczka, 26 janvier 2008 à 15:02
  • Bien plaisant ce texte !

    Posté par brigou, 26 janvier 2008 à 17:05
  • C'est qui qui est mort?!!!
    -"Charlotte, retourne te coucher".

    Posté par Charlotte, 26 janvier 2008 à 18:20
  • ouf j'ai eu un peu (beaucoup) peur de découvrir que c'était Francis que l'on inhummé

    cette amusante lecture m'a rappelé une certaine moâ pendant les sermonts le dimanche !!
    oui je l'avoue !

    une mise en mots bien amusante de la consigne

    Posté par rsylvie, 26 janvier 2008 à 19:18
  • décidément, c'était évident, mais je n'ai pas su en tirer le joli parti que voilà

    Posté par brigetoun, 26 janvier 2008 à 21:47
  • Joli détournement à deux voix !

    Posté par Boo, 26 janvier 2008 à 23:23
  • ne rigolons pas mais c'est arrivée à mon grand-père. J'aime bien ce procédé en parallèle.

    Posté par caro_carito, 27 janvier 2008 à 10:45
  • Rondement mené, ce quiproquo ! Bravo !

    Posté par Amanda, 28 janvier 2008 à 14:24
  • ton personnage me rapelle le gaffeur Pierre Richard du "grand blond avec..."

    Posté par fabeli, 28 janvier 2008 à 22:28

Poster un commentaire