Paroles Plurielles

Voyages dans les mots...chaque jeudi une consigne d'écriture pour les amoureux des mots. En voiture...!

26 janvier 2008

08. Ton portrait tout kraché (Joe Krapov)

Mes bien chers frères,
Mes bien chères sœurs,
Nos airs sévères
Et sans saveur
D’austères
Pasteurs
Sont un mystère
Pour le lecteur
Et atterrent
Le spectateur.

Pourquoi donc tirons-nous la tronche ?
Serait-ce un cadavre qui jonche
Le sol glacé de notre temple ?
Est-ce la mort qui nous contemple ?
Pourquoi cet aspect funèbre
Et ces gueules de ténèbre
Quand nous pourrions comme hier
Entonner un vaste chœur,
Mêler nos paroles plurielles
Pour de joyeuses ritournelles,
Joindre le débonnaire
Au bonheur,
Chanter des airs
Pendant des heures ?

Eh bien c’est qu’aujourd’hui, misère,
Le chant n’a plus l’heur
De nous plaire :
Nous sommes écrasés de stupeur.
La cotation boursière
A ses côtés farceurs
Et c’est nous qui sommes marrons,
C’est nous qui sommes les dindons :
Nous avons essuyé cette nuit sous la lune
Un joli revers de fortune.

Lorsque coule le camembert
Plus moyen de faire son beurre !
On éprouve douleur aux molaires
Quand on découvre son malheur.
Il suffit d’un courtier délétère
Ou gaffeur
Pour que le cabinet d’affaires
Ne soit plus qu’un lieu où affleurent
Toute la tristesse d’Orphée revenant des Enfers,
Le chant de la terre de Mahler,
Hamlet en noir au cimetière
D’Elseneur.

Nous sommes cinq spéculateurs
Que leur enfui pécule atterre,
Nous sommes cinq boursicoteurs
Qui avons besoin d’un cautère,
J’en ai bien peur,
Mon père !

Posté par _Sammy_ à 15:00 - Joe Krapov - Commentaires [8] - Permalien [#]

Commentaires

  • Vraiment pas mal ce poème boursier !!

    Posté par antigone, 26 janvier 2008 à 15:57
  • C'est très bon.
    C'est fou ce que l'actualité est inspirante!

    Posté par Charlotte, 26 janvier 2008 à 18:16
  • ah oui c'ezt savoureux ! j'adore "que leur enfui pécule atterre"

    Posté par matarjeu, 26 janvier 2008 à 18:28
  • quand l'actualité
    dépasse la fiction

    Posté par rsylvie, 26 janvier 2008 à 19:14
  • Tout à fait ex-cel-lent ! titre et comptine

    Posté par clau, 27 janvier 2008 à 06:08
  • la Bourse ou la Vie?

    Bravo,
    J'aime bien votre façon de revisiter l'actualité. Je la partage. Mieux vaut en rire qu'en pleurer!
    J'attends vos futurs textes.
    Cordialement, Socrate

    Posté par socrate, 27 janvier 2008 à 15:42
  • Excellent, en plein dans le mille !

    Posté par Amanda, 28 janvier 2008 à 14:22
  • génial ce poème qui colle à l'actualité, j'aime le contraste entre le vocabulaire soigné et vieille france et le thème terre à terre de débâcle boursière!

    Posté par fabeli, 28 janvier 2008 à 22:26

Poster un commentaire