Paroles Plurielles

Voyages dans les mots...chaque jeudi une consigne d'écriture pour les amoureux des mots. En voiture...!

27 janvier 2008

09. Respect absolu (AlainX)

Mes bien chers frères,

Je ne peux évidemment que me réjouir de voir votre attitude nouvelle.
Elle est tout à votre honneur.
je sais que les choses ne furent pas faciles.
Vous avez dû prendre sur vous, et pour certains j'en suis sûr, faire des efforts louables, dont le Seigneur saura se souvenir le moment venu.

Certes, je n'ai pas le pouvoir de lire dans vos coeurs, mais je vois bien sur vos visages que vous avez respecté mon enseignement, celui que je vous serine depuis des semaines et des semaines.
Car sinon, vous n'auriez pas cette tête d'enterrement et cette tristesse nécessaire pour obtenir le pardon de Dieu et accéder à votre rédemption.
Cependant, permettez-moi de vous répéter une dernière fois mes prescriptions absolues :

Pas de boogie woogie avant de faire vos prières du soir.
Ne faîtes pas de boogie woogie avant de faire vos prières du soir.
Maintenant l'amour est devenu péché mortel.
Ne provoquez pas votre Père Éternel.
Pas de boogie woogie avant vos prières du soir."


Et comme je sais que vous êtes des mécréants qui n'avaient jamais réussi à apprendre et retenir les textes de vos prières du soir...
J'en déduis, rien qu'à voir vos têtes, que vous êtes dans l'obligation de ne plus pratiquer du tout le boogie woogie ...

Dieu soit loué !
Amen

Posté par _Sammy_ à 09:00 - Alainx - Commentaires [10] - Permalien [#]

Commentaires

  • j'adore (comme le blues source)

    Posté par brigetoun, 27 janvier 2008 à 09:39
  • Clin d'oeil à Eddy Mitchell ! ... sympa.

    Posté par brigou, 27 janvier 2008 à 10:10
  • tiens...
    je connais cet air là !!!
    mais chanté façon "nonette" !!!

    Posté par rsylvie, 27 janvier 2008 à 11:07
  • Zut ! Je n'y ai pas pensé.
    Car alors, j'aurais pu faire la chose en deux lignes seulement :

    Mes bien chers frères,
    Eh non, plus de boogie-woogie avant la prière du soir !

    Encore une à classer au rayon, surpeuplé, des occasions perdues.
    Félicitations, donc, d'avoir eu "l'étincelle".

    Posté par Walrus, 27 janvier 2008 à 11:13
  • Ohlala! Qu'est-ce que tu as du rigoler dans ta barbe en l'écrivant celui-là!

    Posté par cassy, 27 janvier 2008 à 11:37
  • rhoooooo
    mais la finale dépasse tout...

    "J'en déduis, rien qu'à voir vos têtes, que vous êtes dans l'obligation de ne plus pratiquer du tout le boogie woogie ...

    Dieu soit loué !
    Amen"

    Et voilà!
    ils sont donc devenus de bons catho!
    c'est grinçant ça...

    Oui, comme l'écrit Cassy, tu as dû te marrer en écrivant ça!

    Posté par Coumarine, 27 janvier 2008 à 12:05
  • Et le heavy metal, on peut?
    Il est tres drole, ce texte!!

    Posté par Janeczka, 27 janvier 2008 à 13:44
  • Quoique...l'habit ne fait pas lemoine et j'en connais plus d'un à la mine funèbre qui pourtant, en douce,continue ses galipettes...

    Posté par Amanda, 28 janvier 2008 à 14:20
  • On imagine aussitôt le péché de la chair, la repentance... Non, pas de boogie-wooggie, surtout pas de boggie-woogie! C'est lui, l'obsédé, on dirait...

    Posté par Lorraine, 29 janvier 2008 à 11:31
  • Super drôle ton texte. Je trouvais aussi qu'ils tiraient une drôle de tête mais de là à en imaginer une telle raison ! Succulente dérision.

    Posté par virgul, 30 janvier 2008 à 09:28

Poster un commentaire