Paroles Plurielles

Voyages dans les mots...chaque jeudi une consigne d'écriture pour les amoureux des mots. En voiture...!

10 février 2008

11. Vienne la nuit, sonne l'heure (Kiki)

J'ai sorti mon cahier à couverture rouge de mon grand sac, celui à l'anse effilochée, celui que je ne prends que lorsqu'il me faut de la place, de la place pour ce cahier à couverture rouge tout écorné aux angles, mais c'est trop compliqué d'expliquer. On est samedi et c'est toujours comme ça le samedi. Je prends le bus ou je marche, je vais au petit bonheur, jusqu'à m'arrêter devant une grille, au hasard.

Et puis j'écris mon message. J'arrache la feuille, je la plie en quatre et je l'enfourne dans la boîte aux lettres. Une fois rentrée chez moi, je n'ai plus qu'à imaginer. Qui lira ? Les doigts qui déplieront ma feuille seront-ils larges, masculins, épais ou fins comme des roseaux ? Que deviendra ma feuille ? Aimantée sur une porte de frigo, chiffonnée et jetée dans une poubelle sous l'évier, posée sur un bureau encombré, montrée à la voisine, repliée, passée de main en main, encadrée, abandonnée, oubliée ou précieuse...

C'est à cause de ce professeur de français. Il avait dit "il n'y a pas assez de poésie en ce monde". Alors moi je compense. Tous les samedis, je pose quelques vers de Verlaine ou Rimbaud, d'Hugo ou de Char, de Prévert ou de Roy derrière une grille. Je la choisis bien close. Plus elle est hermétique, et plus je sers à quelque chose, enfin je crois.

Apollinaire pour celle-ci, oui, c'est au moins lui qu'il faut.

Sous le pont Mirabeau coule la Seine

Et nos amours

Faut-il qu'il m'en souvienne

La joie venait toujours après la peine

Posté par pivoineblanche7 à 11:27 - Kiki - Commentaires [4] - Permalien [#]

Commentaires

    Bonjour Kiki. J'aime beaucoup l'idée de déposer des billets avec les poèmes des grands dans des boîtes aux lettres de passage. Je trouve que c'est une très belle idée... Bravo ! Ca me plaît beaucoup!

    Posté par Pivoine, 10 février 2008 à 20:32
  • en fait,tu t'amuses à imaginer la perplexité des destinataires ?

    Posté par brigetoun, 11 février 2008 à 06:47
  • Quelle bonne idée! deux vers de Rimbaud glissés entre But et Intermarché...Moi, j'aimerais bien trouver cela dans ma boîte! J'espère qu'il a plein de feuilles ce cahier rouge.
    Ca me rappelle que j'ai connu un poète qui laissait des petites enveloppes dans les cabines téléphonique. On ouvrait si on était curieux, on répondait sur une adresse de poste restante. Mais ça n'a pas donné de résultat...

    Posté par jujube, 11 février 2008 à 09:34
  • Bonne idée de distribuer des poémes mieux que les pubs qui nous envahissent... !!

    Posté par brigou, 11 février 2008 à 13:17

Poster un commentaire