Paroles Plurielles

Voyages dans les mots...chaque jeudi une consigne d'écriture pour les amoureux des mots. En voiture...!

22 février 2008

5. Il n’en a parlé à personne... (LORRAINE)

Il n’en a parlé à personne, il est seulement retourné dans le jardin d’été, là où elle a disparu peu à peu, comme un dessin qu’on efface.

Il n’est pas fou, il le sait. Certains l’ont cru, déjà ses parents se regardaient avec inquiétude quand il parlait tout seul. D’accord, il ne disait pas les paroles des autres enfants, il ne demandait pas « Tu joues avec moi ? » , il ne clamait pas :  « Je suis Zorro » ». Non, il semblait faire un retour un peu halluciné dans le bon vieux monde, il continuait simplement son histoire intérieure et répondait avec douceur :

« Sa main est fine et tient ma main. Elle a une robe d’argent. Maman, pourquoi tu ne lui parles pas ? »

On l’ a mené chez le docteur. On l’a fait marcher, lever les bras en l’air, se tenir sur un pied ; il a pris des fortifiants, des vitamines, beaucoup de lait. II a été à l’école, puis dans une autre, puis dans une troisième, puis rien. Il est resté à la maison, il a suivi une thérapie, le psy était sympa, il écoutait ses histoires. Il lui a même suggéré de les écrire. Et il l’a fait. Jusqu’au jour où elle est venue familièrement s’asseoir dans le fauteuil, près de lui. Elle a murmuré : « C’est notre histoire, c’est bien, écris encore ».

Il n’en a parlé à personne.  Mais il a écrit, beaucoup; beaucoup de feuillets sont remplis de son écriture. Il se relit, il est content. Elle aussi. L’autre jour, ils sont allés ensemble dans le jardin, derrière la cabane, sur le banc de bois. Elle l’a pris dans ses bras, elle a posé ses lèvres sur les siennes, il voyait l’ombre de leur couple sur le mur, elle a chuchoté : « Je pars, ne pleure pas » et elle a disparu peu à peu comme un dessin qu’on efface.

Il n’en a parlé à personne. Mais maintenant, il va la rejoindre.

Posté par patitouille à 09:30 - Lorraine - Commentaires [16] - Permalien [#]

Commentaires

  • Une belle écriture pour cette douce histoire...

    Posté par antigone, 22 février 2008 à 09:54
  • Lorraine, que te dire...

    j'ai eu les larmes aux yeux, à te lire.
    merci, pour cette justesse de ton, cette douceur, ces descriptions si vivantes...

    merci. beaucoup.

    Posté par pati, 22 février 2008 à 10:29
  • Oh, que j'aime…

    Posté par Vertumne, 22 février 2008 à 10:49
  • Un très beau texte !

    Posté par brigou, 22 février 2008 à 11:19
  • Oh c'est beau Lorraine,J'aime beaucoup beaucoup

    Posté par Charlotte, 22 février 2008 à 17:36
  • Oui, une histoire douce. Merci, Antigone,

    Posté par Lorraine, 23 février 2008 à 10:15
  • Pati, un peu de rêve donne parfois à la vie tout son sens! Merci de l'avoir si bien ressenti,

    Posté par Lorraine, 23 février 2008 à 10:17
  • VERTUME, BRIGOU, CHARLOTTE, vous me comblez! Merci pour votre si amical passage.

    Posté par Lorraine, 23 février 2008 à 10:20
  • c'est mAGNIFIQUE Lorraine
    Pouvoir entrer ainsi dans l'a^me d'un être différent, avec douceur, presque tendresse
    Cela sonne juste...c'est très beau!

    Posté par Coumarine, 24 février 2008 à 15:36
  • Une justesse de ton et une belle sensibilité dans tes mots pour cette douce histoire d'enfance qu'il faut pourtant un jour quitter...
    Amicalement,
    Maline

    Posté par Maline, 25 février 2008 à 15:46
  • Merci, Coum! Venant de toi, le compliment me touche d'autant plus!
    Bises

    Posté par Lorraine, 26 février 2008 à 11:07
  • Merci, Maline, c'est une histoire d'enfance, certes...mais de quelqu'un qui ne l'a pas quittée et est devenu grand!

    Posté par Lorraine, 26 février 2008 à 11:10
  • C'est " une chanson douce...." mais trop triste. Elle ne pouvait pas partir, le laisser maintenant qu'il avait écrit leur histoire...

    Posté par Amanda, 26 février 2008 à 14:40
  • Il me parle fort ton texte...

    Posté par kloelle, 29 février 2008 à 21:57
  • Chère Amanda, on ne chosit pas son destin...Il l'a rejonte au pays où les rêves sont vrais...
    Bises

    Posté par Lorraine, 02 mars 2008 à 10:11
  • Merci, Kloelle, d'avoir été touchée!

    Posté par Lorraine, 02 mars 2008 à 10:11

Poster un commentaire