Paroles Plurielles

Voyages dans les mots...chaque jeudi une consigne d'écriture pour les amoureux des mots. En voiture...!

23 février 2008

8. Secret (Mifa)

(A mi-voix)

Il n'en a parlé à personne
Avec ses dix-huit ans, personne ne l'aurait cru
Dans le quartier
Bonjour-bonsoir
C'est le gamin aux Janvier, vous savez, la bijouterie sur la place
Il n'en a parlé à personne
Il est rentré, il a fait la bise, il a mangé
A table il a souri
Et tiré la langue à Dora, la petite sœur
Qui avait du vermicelle dans les cheveux
Quand il est monté se coucher
Il n'en a rien dit à personne
Il a fait la bise, c'est tout
Et réparé vite fait la console
Du petit frère qui trépignait
Il s'est couché
Tout frais il sentait le savon de la douche
Et sous les draps il souriait
Dans le noir plein d'étoiles
Et de rires étouffés
Les yeux humides il reniflait
Demain, demain, il leur dira
Il parlera de la petite Anna
De ses petits doigts transparents comme des doigts de fée
De ses cheveux rouges, hirsutes, comme des piquants
De hérisson
De sa bouche mignonne qu'on en mangerait
Il n'en a parlé à personne
Dans le quartier
Avec ses dix-huit ans qui l'aurait cru
Ni aux Janvier, enfin, les autres
Papa maman Dora et petit frère
Et non plus il n'a dit
Un mot de la maman jamais
Demain il parlera
Il les emmènera
Jusqu'au grand lit sous la fenêtre rose
Où dort, en ce moment,
Près d'Anna, petite fée, née vers midi,
La mère aux cheveux rouges
Hirsutes, comme des piquants de hérisson
Tout comme ceux de
Sa fille
Leur fille
Sa fille
Dont il n'a parlé à personne
Avec ses dix-huit ans et son air sage
Personne ne l'aurait cru !

(en chuchotant)
Regardez comme il dort en suçant son pouce !

Posté par patitouille à 09:00 - Mifa - Commentaires [7] - Permalien [#]

Commentaires

    C'est une très belle histoire Mifa que celle de cet enfant parent ! Elle m'a beaucoup plu et elle est bien racontée

    Posté par clau, 23 février 2008 à 09:47
  • bravo de mettre de la bonne humeur dans cette consigne

    Posté par claire, 23 février 2008 à 10:16
  • Merci !

    Posté par Mifa, 23 février 2008 à 12:24
  • je ne sais pas si c'est si plein que ça de bonne humeur... par contre, c'est bourré d'amour et c'est un régal à lire

    merci, à toi, Mifa

    euh.. les Janvier, désolée, j'ai pas pu m'empêcher de songer à "La traversée de Paris", du coup )

    Posté par pati, 23 février 2008 à 20:07
  • Moi j'y ai vu beaucoup de tendresse. Une bien agréable lecture. Merci Mifa.

    Posté par Noisette, 23 février 2008 à 21:56
  • Pati : j'ai écrit janvier comme j'aurais écrit n'importe quoi d'autre, le premier mot qui m'est passé par la tête, parce que ce détail n'avait aucune importance en soi.
    Et j'avais oublié, oui, la Traversée de Paris... Et merci !

    Noisette : oui, la tendresse, B... ! Merci à toi d'entrer dans ma bulle.

    Posté par Mifa, 24 février 2008 à 00:59
  • j'ai beaucoup aimé cette manière de traiter ce sujet, non pas comme trop souvent, sous l'angle de l' irresponsabilité, mais si tendrement

    Posté par mimik, 25 février 2008 à 10:27

Poster un commentaire