Paroles Plurielles

Voyages dans les mots...chaque jeudi une consigne d'écriture pour les amoureux des mots. En voiture...!

02 mars 2008

43. Ainsi va la vie, tantôt elle chante, tantôt elle pleure (rsylvie)

Il n’en a parlé à personne.Pourtant ce n’était pas faute d’y penser.De toute façon, comment pouvait-il oublier ?Il le portait toujours sur lui.Enfin, plutôt dans ce qui lui servait de portefeuille etQu’il glissait machinalement chaque matin, dans la poche intérieure de son veston,cette vieille fripe aux couleurs passées par le temps, aux chaudes couleurs noisette. Qui tranchaient tellement avec le givre de ses yeux bleu acier.Froids, comme la lame du couteau qui lui avait transpercé le cœurce triste soir d’hiver, où elle lui avait dit... [Lire la suite]
Posté par patitouille à 17:30 - - Commentaires [7] - Permalien [#]

02 mars 2008

42. Intermède (Kloelle)

Il n'en a parlé à personne. Jamais. C'était l'été, une fin de journée orageuse en fragile équilibre entre pluie et lumière, un intervalle prisonnier d'une clarté laiteuse et aérienne. Un vent vif avait décroché la corde à linge et elles étaient étendues, à peine froissées sur l'herbe humide. Clara et Albertine étaient encore sur les routes, alors il s'était approché pour les ramasser. Son regard avait caressé le tissu jaune, si souple, si léger avec ses petites dentelles finement crochetées. Il avait rapidement porté le jupon contre... [Lire la suite]
Posté par patitouille à 17:00 - - Commentaires [10] - Permalien [#]
02 mars 2008

41. 19h15 (BlueG)

Il n'en a parlé à personne, pourtant il sent que ça frappe dans sa poitrine. Laisser sortir quelques mots, pour partager, rien de plus.Sept jours maintenant que tout a changé, qu'il... bref. Il ne veut pas tellement que ça se sache en même temps. Ça n'avancerait à rien, si ce n'est à l'enfoncer un peu plus dans la honte. Se regarder dans le miroir n'est plus chose aisée, mais s'il fallait qu'il croise la pitié dans le regard des êtres chers à chaque encadrement de porte il n'y tiendrait plus.Il sort du bureau l'œil vide et la mine... [Lire la suite]
Posté par patitouille à 09:30 - - Commentaires [10] - Permalien [#]
02 mars 2008

40. La Géante Rouge. (Jujube)

Il n’en a parlé à personne.Heureusement.Mais il sait. Jean-Paul Tergal est un garçon effacé, intégré dans une équipe d’astrophysiciens de pointe. La recherche le passionne, il passe tout son temps dans le labo et les observatoires pour anticiper la fin du système solaire, la fin de la planète Terre, et la monstrueuse transformation du soleil en Géante Rouge dévorant toute vie dans son expansion brûlante et gazeuse, dans sa suprême toute puissance incandescente et volatile. Jean Claude s’efface  dans ces... [Lire la suite]
Posté par patitouille à 09:00 - - Commentaires [5] - Permalien [#]