Paroles Plurielles

Voyages dans les mots...chaque jeudi une consigne d'écriture pour les amoureux des mots. En voiture...!

27 mars 2008

3. "et charles attend" (rsylvie)

"C'est étrange, depuis que je ne travaille plus, je me sens de plus en plus fatigué.
Pourtant le médecin m’avait laissé entendre que le changement de travail me serait salutaire !
Personne à qui se fier, tous des charlatans ! Tiens comme mes derniers patrons.
Charles par-ci…Charles par-là.
Charles sourit, poli Charles obéit.
et Charles attend l’ordre suivant…

J’ai travaillé toute ma vie, jamais failli à la tâche.
Enfant, j’écoutais bien sagement mes parents. L’instituteur m’effrayait, mais je ne bronchais pas. J’m’appliquais à ne pas renverser l’encrier.
Petit Charles, devenu grand a suivi ses frères à l’usine. Des heures, j’ai trimé derrière les métiers à tisser. J’en ai bouffé du lin, respiré des odeurs de teintures… jamais une plainte. Seule une toux rauque qui s’est fait plus oppressante, un poignard dans la poitrine de plus en plus acéré.
Le médecin du travail m’a dit que j’devais changer de métier. Trop physique !
Avec le directeur d’la grande usine, ils ont réfléchi… pas longtemps".
-« Vous verrez, vous serez bien. Nourri et logé, en échange vous ferez quelques menus travaux » !
-"Tu parles, m’ont pris à leur service… j’étais leur larbin, l’homme à tout faire !
Le service à table, le jardin , sans parler du ménage et du coup de main au linge.
Ha là, j’peux pas dire que c’était un calvaire. Non j’peux pas. Parc’que la Mariette, c’était mon rayon de soleil. Même si mes bras me faisaient défaut, quand fallait étendre les grandes nappes blanches ".

-"Mais toi p’tit gars, t’en es où d’la vie ?
Elle n’a pas l’air de t’avoir gâté !
Toi aussi t’es parti "?

-"Non n’me dis rien... j’vois bien que t’es pas comme eux.
J’vois bien que toi aussi, t’attends le prochain. "

Posté par Vertumne à 17:00 - Rsylvie - Commentaires [11] - Permalien [#]

Commentaires

  • Travail et soumission… dégradation du corps et de l'âme… Voilà qui est bien rendu.
    Mais on manque de "clé" pour bien saisir la fin, ce me semble, non ?

    Posté par Vertumne, 27 mars 2008 à 17:43
  • J'avoue que moi aussi je ne cromprends pas bien la fin. Rapport au métro et à la photo? Peux tu éclairer ma lanterne?

    Posté par sherkane, 27 mars 2008 à 20:28
  • Il doit y avoir un dialogue avec une autre personne...c'est ça que j'ai compris
    Mais c'est vrai Sylvie, la fin n'est pas claire et du coup c'est tout ton texte qui en "souffre"

    Posté par Coumarine, 27 mars 2008 à 22:18
  • beaujour *+*

    comme quoi
    il est plus qu'important, d'être lu par d'autre.
    tout d'abord merci.
    donc OUI c'est bien un dialogue
    et à la fin.... c'est une vision imagée
    "ne pas être sur la bonne voie"
    "ne pas être dans le bon wagon" !
    "le train de la vie"....
    ben oui, le bon vieux train-train !

    Posté par rsylvie, 28 mars 2008 à 08:59
  • Merci Sylvie...il me semblait bien que c'était un dialogue
    Mais tu nous éclaires quand même davantage...merci!

    Posté par Coumarine, 28 mars 2008 à 10:04
  • ce qui est touchant c'est ce personnage qui se vit tellement comme un pion : à l'école, auprès des docteurs, des patrons....
    il a fait tout ce qu'on lui demandait, et pour quelle récompense

    Posté par Tisseuse, 28 mars 2008 à 15:24
  • Bien triste tout ça faut dire que l'on ne y couper vu l'incipit...

    Posté par bonaventure, 28 mars 2008 à 19:05
  • Ah... Mais on peut prendre le contre-pied de l'incipit ! (Moi qui suis toujours en guerre contre les incipit o (et moi), j'essaie de leur tordre le cou et qu'ils m'amènent ailleurs... Et c'est diablement pas facile !

    ***

    A part ça, les dialogues de Sylvie sont toujours très "couleur locale"... Fille de Maupassant et de la Normandie o

    Posté par Pivoine, 29 mars 2008 à 00:01
  • Ouf ti, tudieu, c'tait bien!
    Bien agréable à lire, et à relire après les commentaires.

    Posté par virgul, 30 mars 2008 à 17:02
  • Coum.
    Tisseuse,
    bonaventure,
    virgul,.... un grand merci.

    Posté par rsylvie, 31 mars 2008 à 22:16
  • Pivoine..
    tu me fais rougir
    "la normandie locale". ho que oui... déDIOU !
    "maupassant". oups ! je n'ose

    Posté par rsylvie, 31 mars 2008 à 22:19

Poster un commentaire