Paroles Plurielles

Voyages dans les mots...chaque jeudi une consigne d'écriture pour les amoureux des mots. En voiture...!

29 mars 2008

10. S.T.M.L. / L.M.V.M. (Pivoine Blanche)

"/C'est bizarre, depuis que je ne travaille plus, je me sens de plus en plus fatigué./"
"Ah! C'est bizarre, moi, depuis que je ne travaille plus, je me sens de moins en moins fatigué. Pourquoi es-tu fatigué, toi ?"
"Eh bien, j'en ai marre de mes 4 murs..."
"Et au bureau, tu n'étais pas entre 4 murs ?"
"Si"
"Et au bureau, tu pouvais sortir à 14h45 manger une glace?"
"Non"
"Et au bureau, tu pouvais rester des heures à jouer au mah-jong sur internet?"
"Non, bien sûr..."

(HESITATION) "Mais je ne vois plus personne..."
"Et au bureau, qui voyais-tu?"
"Ben, le chef!"
"Et les sous-chefs! Les attachés de direction, tu les oublies ceux-là!"
"Oui, bien sûr, la sous-chef, tu te rappelles? C'était d'ailleurs la copine du boss."
"Oui, il la sautait chaque lundi midi, sur son bureau fraîchement ripoliné..."
(Ici, vision fugace de quelques jarretelles et guêpières roses sur fond de vernis noir...)

(REPRENONS!) "Et tu pouvais partir à 5 heures tapantes?"

"Oui, mais je partais toujours après les autres. Tu sais, je me postais derrière la fenêtre. Tu te souviens de X? C'était elle qui faisait le plus d'heures supplémentaires. J'attendais qu'elle s'en aille. J'avais mon manteau et mon billet de lotto du vendredi, je la voyais courir au métro... Alors, seulement, je partais."
"Et il était quelle heure?"
"Ben, 19 heures 30...
"Et tu travaillais depuis quelle heure le matin?"
"7 h 30. J'avais un horaire variable..."

"Et tout ça te manque?"
"Ben ouais. Je sais pas quoi faire de mon temps, je sais pas quoi faire de ma vie, je sais pas quoi faire de ma femme, Ni de mes enfants, ni de mes petits-enfants... Bref, je sais pas quoi faire de moi... Et toi ? Au fait. Comment fais-tu ? C'est vrai que tu as l'air en forme, toi..."

"Ben, je reconnais que je me suis engagé comme régulateur bénévole de la circulation du respect à la S.T.M.L.- L.M.V.M.(*)"

(*) Société des Transports Métropolitains de Labassecour - Labassecourrle Metrlopolitijne Vervoeren Maatschappij".

Posté par Vertumne à 17:00 - Pivoine blanche - Commentaires [6] - Permalien [#]

Commentaires

  • Tout à fait ça

    Excellent, c'est bien vu

    Posté par Claudie, 29 mars 2008 à 17:08
  • Quel humour piquant et quelle justesse !
    bravo Pivoine )

    Posté par Tisseuse, 29 mars 2008 à 17:28
  • Criant de vérité...

    Posté par Kloelle, 29 mars 2008 à 18:33
  • Très drôle, bien observé et bien écrit.
    Un régal!

    Posté par catherine, 29 mars 2008 à 21:30
  • Mwoui, c'est gentil de me dire tout ça, merci à vous! Mais dans le genre, j'ai déjà fait mieux... C'est quand même un peu plat, mais le monde du travail que j'ai connu était aussi plat que ça... (Car il y a du vécu là-dedans...)

    Posté par Pivoine, 29 mars 2008 à 22:04
  • Que voilà une piquante peinture de la vie de bureau ! Les pauvres…

    Posté par Vertumne, 30 mars 2008 à 15:10

Poster un commentaire