Paroles Plurielles

Voyages dans les mots...chaque jeudi une consigne d'écriture pour les amoureux des mots. En voiture...!

01 avril 2008

21. Nouvelle vie ! (Lutine)

C'est étrange, depuis que je ne travaille plus, je me sens de plus en plus fatiguée.
Tous les matins, mon réveil sonne, mais je ne grogne plus comme avant, à l'idée de me rendre au travail.
Non, je me lève de bonne humeur. Je me prépare rapidement, plus besoin de traîner sous la douche pour me réveiller. Je prépare ensuite le petit déjeuner de toute la famille, en sifflotant. Je vais embrasser mon mari et réveiller les enfants.
Et je mets un jean délavé, et un pull de couleurs. Adieu, ce sinistre tailleur gris de commerciale.
Je me hâte à mes occupations de maman poule, faire réviser le petit dernier, préparer le goûter de la seconde, et embrasser le front de l'aînée, tout en buvant un chocolat.
Ma petite troupe part avec leur papa pour une journée de travail.
Moi, je remonte les manches, je me pose la même question tous les matins, et que vais-je faire aujourd'hui ? Et si je peignais ?
Je vais en courant dans mon atelier, des baies vitrées s'ouvrent sur le jardin que j'ai taillé la veille, je m'installe devant mon chevalet, je regarde mon cerisier en fleur, prend un pinceau. Je pars en voyage, un voyage de sens, de couleurs, de créativité....
Adieu grisaille, travail, métro, boulot, réunion, stress, ennui, lassitude...
La journée avance, je ne m'ennuie pas une seconde, j'ai peint toute la journée, c'est à peine si j'ai pris le temps de déjeuner. J’entends le retour de la famille.
Je redeviens maman et épouse. Rôle que j’avais mis de coté pendant trop de temps. Rire, discuter, cuisiner, faire les devoirs, élucider les problèmes, réconforter, manger, partager, écouter, conseiller, jouer, créer… Tant d’activités que nous pouvons faire tous ensemble.
Vers une heure du matin, je me recouche en me demandant ce que je vais faire le lendemain, me promener dans les alpes, repeindre le couloir, apprendre à traire une vache à la ferme ou prendre un stage de calligraphie... je ne sais pas, je choisirai demain, je m'endors complètement exténuée, mais tellement heureuse.

Posté par Vertumne à 15:00 - Lutine - Commentaires [5] - Permalien [#]

Commentaires

  • fatiguée ! mais il semble que ce soit extrêmement positif la fatigue d'une femme au foyer qui a tant d'envie de vivre le présent

    Posté par Tisseuse, 01 avril 2008 à 15:26
  • Une bonne fatigue je dirais !

    Posté par brigou, 01 avril 2008 à 18:51
  • Là, c'est du bonheur, avec un texte bien ensoleillé !

    Posté par Vertumne, 01 avril 2008 à 20:53
  • Un texte plein de bonheur qui tranche de l'atmosphère plus sombre qu'a généralement suscité la consigne.
    Bravo.

    Posté par sherkane, 01 avril 2008 à 23:15
  • Enfin un texte positif! on est loin de l'atmosphere triste des autres textes.

    Posté par Janeczka, 02 avril 2008 à 09:16

Poster un commentaire