Paroles Plurielles

Voyages dans les mots...chaque jeudi une consigne d'écriture pour les amoureux des mots. En voiture...!

03 avril 2008

27. Cher Docteur R. (Laura Vanel-Coytte)

"C'est étrange, depuis que je ne travaille plus, je me sens de plus en plus fatigué" me disait hier  mon mari qui est à la retraite (un peu forcée) depuis quelques mois.
Lui qui a toujours beaucoup  marché pour son travail de directeur d’usine, n’a pas pu s’arrêter de marcher du jour au lendemain mais comme il est trop vieux(57 ans et en pleine forme, je vous assure) pour qu’on lui confie une usine à diriger, il parcourt Paris en long, en large et en travers. Bien sûr, il prend le métro, le tramway, le bus et même le Vélib’ mais les couloirs du métro sont parfois très longs… En fait pour compenser ce qu’il ressent comme son inutilité, il marche deux fois plus que quand il travaillait. Et la nuit, lui qui avait un sommeil si profond et si réparateur, il fait des rêves ou plutôt des cauchemars qui le réveillent sans arrêt. Alors, le lendemain, pour dormir mieux, il va encore plus loin ; maintenant, il prend le RER et visite la banlieue. Quand va t-il prendre le TGV  dans la journée pour faire aller-retour à Marseille, monter à Notre-Dame de la Garde, descendre et remonter la Cannebière ? Un jour, peut-être prendra t-il le bateau ou l’avion pour retourner voir son usine de l’autre côté de la Méditerranée ? J’ai peur de le perdre en route, en l’air ou en mer, Docteur R. Que dois-je faire ?

Une épouse inquiète.

Posté par Vertumne à 15:00 - Laura VANEL-COYTTE - Commentaires [13] - Permalien [#]

Commentaires

  • Le laisser courir. Comme dit Pascal, "Il n'est de roi plus triste qu'un roi sans divertissement".

    Posté par jujube, 03 avril 2008 à 15:53
  • elle semble si vraie cette inquiétude conjugale !

    Posté par cathy, 03 avril 2008 à 16:23
  • cela me fait penser à ces vers d'Alexandre Dumas :
    « Du fleuve aux ondes sanglantes,
    Le roi sans royaume allait,
    Froissant, dans ses mains saignantes,
    Les grains d'or d'un chapelet. »

    Posté par Tisseuse, 03 avril 2008 à 16:50
  • Merci à tous les 3

    de Jijube à Tisseuse, un fil conducteur: le roi, sauf qu'une usine n'est ni un divertissement, ni un royaume.
    Cathy, je prends ça comme un compliment.

    Posté par Laura VANEL-COYT, 03 avril 2008 à 17:18
  • Un petit air de Forrest Gump retraité…

    Posté par Vertumne, 03 avril 2008 à 17:44
  • Explique-moi...

    Pour moi, c'est quelqu'un qui s'adonne à sa passion des transports en commun (laissée de côté quand il travaillait) et pour compenser un sentiment d'inutilité...

    Posté par Laura VANEL-COYT, 03 avril 2008 à 20:34
  • Ton texte me fait penser à une chouette émission radio que l'on avait en Belgique et qui commençait par "Cher docteur G",

    Posté par catherine, 03 avril 2008 à 22:04
  • … bon, disons de "Forrest Gump" à roulettes…

    Posté par Vertumne, 04 avril 2008 à 08:44
  • Forrest gump

    en me remémorant le film maintenant, je vois encore moins le rapport avec mon personnage,Vertumne.
    Catherine, en France, on a aussi ce type de docteurs..

    Posté par Laura VANEL-COYT, 04 avril 2008 à 11:46
  • pauvre épouse inquiète...
    quelle bonne idée un peu farfelue de traiter le thème!!

    Posté par Coumarine, 04 avril 2008 à 12:31
  • Farfelue

    Il faudra que je regarde la définition exacte mais a priori, ça me va...

    Posté par Laura VANEL-COYT, 04 avril 2008 à 17:30
  • Mieux que

    Forrest gump...

    Posté par Laura VANEL-COYT, 04 avril 2008 à 17:30
  • Je ne sais pas...

    si je pourrais participer aux prochaines consignes...

    J'ai programmé quelques notes sur mon blog mais je vais fermer les commentaires(sauf celle d’aujourd’hui et notes déjà commentées) car je pars précipitamment(décision hier soir, départ jeudi prochain) du Maroc vers la France dans des conditions indéterminées et je ne sais pas le temps que j'aurais pour le blog.
    Vous pouvez me joindre aussi par mon livre d'or ou par mel.
    Bonne journée
    A bientôt.

    Posté par Laura VANEL-COYT, 09 avril 2008 à 12:26

Poster un commentaire