Paroles Plurielles

Voyages dans les mots...chaque jeudi une consigne d'écriture pour les amoureux des mots. En voiture...!

06 avril 2008

32. Patience ! (Florence)

C’est étrange, depuis que je ne travaille plus je suis de plus en plus fatigué. Bon, c’est vrai je l’admet, je ne mange plus beaucoup, je reste éveillé tard le soir pour regarder la télé et je fais grâce mat jusqu’à midi. Mais ce n’est pas une raison pour être aussi fatigué. Je crois que je m’ennuie aussi. Quand je travaillais, je me levais à 6h du matin. Je prenais ma douche, mon petit-déjeuner puis je prenais le métro. En plus je le prenais toujours aux heures de pointe. C’était la galère pour y entrer. Il y avait toujours plus de monde à mettre dedans que de places disponibles. Ensuite je travaillais toute la journée et je rentrais le soir à 6h. Je prenais le métro dans l’autre sens, je rentrais dans mon appartement vide, je mangeais, je regardais les nouvelles et j’allais au lit à 9h. Bref c’était métro, boulot, dodo. Ce n’était pas une vie ça.

Si je n’ai plus de travail, ce n’est même à cause de mon entreprise. C’est moi qui ai donné ma démission. Pourquoi ? Et bien j’en ai aucune idée. J’en avais marre et je suis parti. Je crois que la solution serait que je fasse des activités, que je rencontre une femme, que je voyage. Ensuite je m’installerai quelque part et je fonderai une famille.

C’est beau de rêver et de croire mais il faut faire face à la réalité. Chris, si tu veux tout ça il te faut de l’argent. Et pour avoir de l’argent, il faut travailler. Et c’est reparti pour un tour. Métro, boulot, dodo. Quel monde !

Finalement, Chris trouva un autre boulot bien plus intéressant. Sa vie ne fut plus métro, boulot, dodo car chaque jour était différent et il avait un nouveau but dans sa vie : voyager. Après un certain temps il pu se payer des voyages. Et c’est lors de l’un d’eux qu’il rencontra Mariana, sa future épouse. Il pu donc réaliser son rêve. Mais sachez que ça n’a pas été aussi facile que ça en a l’air. Il a du s’armer de beaucoup de patience. Et grâce à cette patience voilà où il en est. Moralité : toujours avoir un but, toujours avancer et surtout patienter.

Posté par Vertumne à 09:00 - Florence - Commentaires [3] - Permalien [#]

Commentaires

  • Eh! bien! voilà un petit texte en forme de fable...
    (quand il y a une moralité à une histoire, c'est comme une fable...)
    La moralité fait réfléchir; ici elle est claire: s'accrocher et y croire...
    Et voilà un petit texte bien tourné...
    (attention cependant aux fautes d'orthographe...je crois me souvenir que tu es très jeune...fais relire par quelqu'un si c'est possible)

    Posté par Coumarine, 07 avril 2008 à 12:05
  • y croire toujours !
    c'est un bon objectif de vie )

    Posté par Tisseuse, 08 avril 2008 à 11:09
  • Puisque cruche comme je suis, je savais pas qu'il fallait mettre ladresse msn pour que le com s'ajoute, je te le met maintenant ce petit com =D

    Bon petit texte, on en a déjà parler. C'est pas ton meilleur mais j'aime bien la morale de ton histoire...

    Posté par Céciline, 16 avril 2008 à 17:46

Poster un commentaire