Paroles Plurielles

Voyages dans les mots...chaque jeudi une consigne d'écriture pour les amoureux des mots. En voiture...!

12 avril 2008

9. Bonne bouffe ( Pandora)


Il faut absolument que je pense à téléphoner à Josiane, cette viande est vraiment trop infâme. Ce restaurant est encore moins bon que celui d’hier, pire que ce que me préparait Germaine, c’est dire. Il n’y a plus moyen de manger correctement dans ce pays, tu parles de gastronomie française… Oui appeler Josiane… Elle a forcément dû garder contact avec Jean-Pierre, ils étaient partenaires de bridge. Et Jean-Pierre me donnera les nouvelles coordonnées de Martine. Il doit bien les avoir, même si elle a coupé tous les ponts depuis qu’elle est veuve, c’est son frère tout de même.

Martine….

Martine et sa blanquette de veau,

Martine et sa poitrine opulente,

Martine et sa charlotte aux framboises,

Martine et ses hanches généreuses,

Martine et son sourire perpétuel.

Martine…

Cela doit bien faire six mois maintenant que Paul est mort ; six mois c’est un délai plus que raisonnable pour cesser de s’habiller en noir et penser à refaire sa vie.

Finalement ce n’est pas Germaine que j’aurais dû épouser mais Martine, Germaine n’a jamais su faire la cuisine. Ah ça, par contre, elle savait faire beaucoup d’autres choses très agréables, une sacrée nature. J’ai privilégié la bonne chair à la bonne bouffe ! Dire que c’est une arête de poisson qui l’a tuée, quelle ironie quand même. Elle est morte par là où elle a pêché…

Il est temps pour moi de tourner la page, mon veuvage a assez duré et je n’en peux plus de manger si mal. Paul était un type bien, Paul était mon ami, mais Paul est mort. Il faut absolument que je téléphone à Martine. Après tout, à 68 ans, il est encore temps pour moi de refaire ma vie !

Posté par Coumarine à 17:40 - Pandora - Commentaires [4] - Permalien [#]

Commentaires

  • Oui, je le vois très bien ton veuf qui repart à la chasse! C'est important de bien manger à cet âge là. Ton texte est trés agréable, avec une bonne dynamique.

    Posté par fabeli, 12 avril 2008 à 21:42
  • amour et gastronomie ... où vont se cacher les sentiments parfois !
    cela dit, elle n'est pas morte par où elle a pêché
    où alors si, par où elle pêchait ... bon allez, peu importe, j'ai bien aimé cette histoire et ton style Pandora ))

    Posté par l'arpenteur d'ét, 13 avril 2008 à 18:49
  • Si si elle est morte par où elle pêchait,les galipettes (et autres cascades) se faisaient dans le cadre du mariage, donc en toute "légalité", mais ne pas bien nourrir son mari, ça c'est vraiment très grave

    Posté par pandora, 13 avril 2008 à 19:32
  • Je confirme : les Martine ont parfois les hanches généreuses et aime cuisiner )
    Très bien ton petit texte, j'aime beaucoup son côté "bon vivant".

    Posté par Missbizz, 14 avril 2008 à 00:16

Poster un commentaire