Paroles Plurielles

Voyages dans les mots...chaque jeudi une consigne d'écriture pour les amoureux des mots. En voiture...!

06 mai 2008

20. Aléatoire et non exhaustif (Jim)

Chère L.,

Hier soir, alors que nous marchions cote à cote, tu m’as subitement demandé pourquoi je t’appréciais. Pris au dépourvu, j’ai répondu que je me sentais tout simplement bien en ta compagnie. Tu m’as semblé déçue de cette réponse. Que cela te rassure : je l’ai aussi été !

Tant de pensées se sont bousculées dans ma tête à ce moment précis mais aucune n’a trouvé le chemin de sortie qui menait à ma bouche. Et pour cause ; de toutes ces raisons, laquelle choisir ?

Alors, plutôt que de les bafouiller, j’ai choisi de te les écrire. Et puis seuls les écrits restent.

Laisse-moi donc te dresser ici l’inventaire aléatoire et non-exhaustif des petites et grandes raisons pour lesquelles, chère L., tu es en train de me séduire.

Je t’aime bien parce que dans ton joli petit corps fragile se cache une grande force

Je t’aime bien parce que tu es curieuse d’esprit, parce que tu voyages

Je t’aime bien parce que tu es la seule personne qui choisisse l’escalier plutôt que l’ascenseur pour monter au 2e étage de mon immeuble !

Je t’aime bien parce que ton métier m’impressionne

Je t’aime bien parce que tu es probablement la seule personne au monde qui mette des adverbes dans ses SMS

Je t’aime bien parce que tu es cultivée

Je t’aime bien parce que tu t’habilles avec goût

Je t’aime bien parce que tu ajoutes de la couleur là ou tu vas
 

Parce que tu es un soleil dans ce Paris si gris
 

Je t’aime bien parce que tu ries vrai

Je t’aime bien parce que tu es déjà une enfant, parce que tu es encore une femme (ou serait-ce le contraire ?)

Je t’aime bien parce que tu zozotes, parce que tu me fais rire

Je t’aime bien parce que tes yeux bleus, parce que ton sourire

Je t’aime bien parce qu’honnêtement, à part les Sarthois, qui d’autre que toi sait que 72, c’est la Sarthe ?

Je t’aime bien parce qu’il me semble que tu m’aimes bien aussi, et peut-être même un peu plus parfois… (mais peut-être est-ce moi qui fantasme ?)

Je t’aime bien parce que je te trouve si délicate

Je t’aime bien parce que tu me résistes encore

Je t’aime bien parce que tu parles de nous au futur

Je t’aime bien parce que j’ai envie de t’aimer .

Je t’aime bien parce qu’en toi, tout me semble avoir été parfaitement dosé : rien de trop, rien de pas assez (Tu féliciteras tes parents pour moi !)

Je t’aime bien parce que tu es la plus jolie des fleurs que j’aie trouvées sur mon chemin et que je n’ose encore te cueillir
 

Et je ne sais encore si je te dois cueillir…
 

Il y eut, dans l’histoire épistolaire, de plus belles déclarations, de plus mémorables éloges. De magnifiques choses furent écrites qui me viennent en tête, tant par les chanteurs populaires que par les philosophes. Moi, je continuerai cette liste. Et je sais que chaque occasion de te voir sera celle d’y ajouter une ligne.

Posté par _Sammy_ à 14:10 - Jim - Commentaires [5] - Permalien [#]

Commentaires

  • Alors là ! je trouve que c'est une merveilleuse déclaration et j'ai hâte de lire la suite des évènements lorsque le bien derrière le je t'aime aura disparu
    Et je trouve qu'il est bon de rappeler à ceux qu'on aime (aussi avec humour) tous ces petits traits de caractère qui font qu'ils sont eux.
    Si L était une fleur, elle serait rose de plaisir à te lire !

    Posté par kaliuccia, 06 mai 2008 à 17:50
  • oui, je confirme, jolie déclaration!

    Posté par fabeli, 06 mai 2008 à 22:06
  • Si si, moi je sais que 72 c'est la Sarthe. Bon, d'accord, j'y ai passé douze ans et ça laisse des traces ! Je suis d'accord avec Kaliuccia : cette très belle déclaration pâtit de la présence du "bien" après je t'aime et on comprend du coup que la destinataire soit un peu déçue. Quelqu'un(e) qui met des adverbes dans ses SMS... mais il faut lui sauter au cou et l'embrasser tout de suite ! Ou lui fabriquer un piédestal !

    Posté par Joe Krapov, 06 mai 2008 à 23:15
  • la destinataire est une amie, la destinataire est ambigüe, la destinataire n'est peut être pas disponible pour une histoire d'amour... va savoir Jo Krapov...

    Posté par Jim, 07 mai 2008 à 00:46
  • je suis d'accord avec les autres. Aimer n'a besoin de rien, pas de bien, pas de beaucoup, pas de trop, pas de à la folie. Mais tout nu je t'aime est plus ambigu. Mais c'est une très chouette déclaration.

    Posté par claire, 07 mai 2008 à 10:18

Poster un commentaire