Paroles Plurielles

Voyages dans les mots...chaque jeudi une consigne d'écriture pour les amoureux des mots. En voiture...!

11 mai 2008

De la part des Causeuses...

Je vous mets ici le commentaire que MTh P a écrit sur mon blog hier...Il est important et risque sinon de passer inaperçu... J'en profite pour remercier tes créateurs de Paroles Plurielles, j'aurais besoin des adresses postales, mails et sites de ceux qui souhaitent faire partie de l'expo 2008 des Vendanges d'Art Postal et Poétique chez Les Causeuses. Ils peuvent faire ce nouveaux envois jusqu'en Octobre et venir nous rejoindre pour la Fête d'octobre s'ils sont dans les parages ou ont envie de venir jusqu'ici.Voilà qui est... [Lire la suite]
Posté par Coumarine à 22:15 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

11 mai 2008

Le Roi est mort (Claire)

Ce matin, pour la première fois depuis longtemps,  je me suis senti fou. Fou de liberté, fou de joie, fou de tout. J'ai quitté mon chapeau à grelots, je me suis redressé. J'ai regardé mon ombre et pour la première fois depuis longtemps, je me suis donné le droit d'être droit, le droit d'être moi et non plus le fou du Roi. x Le Roi est mort, vive Moi.
Posté par patitouille à 17:00 - - Commentaires [5] - Permalien [#]
11 mai 2008

Chanson douce… (Antigone)

Ce matin, pour la première fois depuis longtemps, je me suis surprise à chanter, tu sais cet air que tu fredonnais lorsque j’étais petite, celui qui donnait envie de tourner sur soi, très vite, et puis de tomber, essoufflée, les jambes en l’air, dans les coussins du sofa.Ce matin, pour la première fois depuis bien longtemps, j’ai pensé à toi.Les rideaux ont pris tout à coup une teinte plus grise.Les ombres des bibelots se sont arrangées pour se faire plus discrètes, plus pâles.Peine perdue. Tu étais là au milieu du salon,... [Lire la suite]
Posté par patitouille à 09:30 - - Commentaires [10] - Permalien [#]
11 mai 2008

Un matin pas comme les autres (Pandora)

Ce matin, pour la première fois depuis longtemps je me suis rendu à mon travail en sifflotant, pas un air d’opéra, non, je n’y connais rien mais un air entendu dans une publicité. Le soleil brillait comme jamais dans le ciel, au diapason de mon humeur enjouée. J’étais en retard de plus de deux heures, grasse matinée oblige, mais je m’en moquais. J’avais revêtu une dernière fois mon uniforme dans lequel je transpirais abondamment mais cela m’était complètement égal. Rien n’avait plus d’importance, rien n’était plus grave. Mon... [Lire la suite]
Posté par patitouille à 09:00 - - Commentaires [7] - Permalien [#]