Paroles Plurielles

Voyages dans les mots...chaque jeudi une consigne d'écriture pour les amoureux des mots. En voiture...!

22 mai 2008

1. Quiproquo (Lulu)

Je sors du garage avec une épouvantable migraine. J'ai la tête dans un étau et de terribles acouphènes. Une odeur d'éther encore imprégnée dans les sinus et la nausée me guette. En sortant de la voiture mon sac à main est tombé, et tout s'est éparpillé sur le sol souillé d'huile. Entre mon agenda et mes clefs, j'ai vu ces trois poupées. Trois figurines de bois et de laine, piquées d'aiguilles et puant l'encens à des kilomètres. C'était la semaine dernière. Ce marabout vivement intéressé par ma détresse, qu'en désespoir de cause j'étais allée consulter, comme une ultime tentative pour qu'il me revienne. La publicité disait "retour de l'être aimé ". J'y ai cru dur comme fer. Sans même une seule seconde hésiter.  Ma bouteille à la mer. Mais aujourd'hui, elle va couler.
L'être en question était parti avec ma meilleure amie. Je me rappelle de la consultation, je revois sa transe, et son regard furieux quand j'ai commencé à poser des questions. D'un geste de la main qui brandissait une patte de poulet, il m'a arrêtée. Il m'a seulement demandé de le régler, de m'en aller, et que dans trois jours, l'être aimé reviendrait. D'une certaine façon il est revenu. C'est ce que l'on peut appeler un méchant quiproquo. Cela faisait des semaines qu'on ne s'était pas vus. Sous le drap blanc de l'hôpital, son corps sans vie, glacial. J'entends encore le médecin me demander si j'expliquais ces trois pattes de poulet retrouvées dans la voiture accidentée.
J'ai avalé deux cachets d'aspirine et mis le feu aux trois figurines. L'odeur est pestilentielle. Les flammes ont une étrange couleur verte dans l'âtre de la cheminée. Ma meilleure amie est toujours dans le coma, défigurée, un bras arraché, elle ne s'en sortira pas. Son bébé n'a même pas six mois.
Le marabout m'a promis du bonheur : j'ai peur.

Posté par Vertumne à 17:11 - Lulu - Commentaires [12] - Permalien [#]

Commentaires

  • Mais c'est terrifiant.....

    Posté par bonaventure, 22 mai 2008 à 17:17
  • Bzn Lulu, suis encre sèche après t'avoir lu.
    Dès que j'ai vu la photo, j'ai pensé à ça.

    Terrifiant, mais malheureusement cela existe.
    Attention donc

    Posté par Claudie, 22 mai 2008 à 19:51
  • Eh oui, Lulu, dont c'est la première participation, commence en fanfare… Brrr…
    Bienvenue, Lulu !!!

    Posté par Vertumne, 22 mai 2008 à 22:20
  • Texte prenant et bien écrit...
    Bienvenue Lulu.

    Posté par kloelle, 23 mai 2008 à 09:06
  • Argh ! mais quelle horreur ? mais comment écrire un texte pareil ? complètement génial !
    vivement la suite. Parce qu'il y a une suite hein ?

    Posté par kaliuccia, 23 mai 2008 à 11:17
  • J'aime beaucoup le détournement maraboutesque, bravo

    Posté par Boo, 23 mai 2008 à 11:41
  • Merci...

    ...pour votre accueil si sympathique et vos commentaires engageants. A bientôt, c'est promis.

    Posté par Lulu, 23 mai 2008 à 17:32
  • Lulu, c'est du Hitchcock en plus machiavélique !
    Terrific !
    Une telle progression dans le dramatique est une vraie prouesse !
    Chapeau, vraiment !

    Posté par Amanda, 24 mai 2008 à 17:18
  • chapeau pour le texte, oui, pas pour la visite au marabout (sourire)

    Posté par brigetoun, 24 mai 2008 à 21:20
  • Terriblement efficace. Bravo !!

    Posté par antigone, 25 mai 2008 à 13:48
  • Lulu > je suis ravie de t'avoir fait connaître ce blog ! J'adore ta manière d'écrire
    De grosses bises

    Posté par Nhan_hien, 25 mai 2008 à 14:08
  • un texte qui fait froid dans le dos.
    des mots d'une réalité surprenante ce qui donne encore plus de force à l'histoire dont la chute est plus qu'innattendue.
    j'aime bien comme histoire

    Posté par rsylvie, 28 mai 2008 à 09:15

Poster un commentaire