Paroles Plurielles

Voyages dans les mots...chaque jeudi une consigne d'écriture pour les amoureux des mots. En voiture...!

23 mai 2008

4. Bien mal acquis… (Mifa)

Je sors du garage avec une épouvantable migraine... et  c'est la cata : il pleut à verse ! déjà je sens que mes bras gonflent, toutes ces brindilles serrées par une ficelle rose bonbon – je vous jure ! – devaient mourir de soif… Aïe ! la ficelle commence à serrer, je sens que je boudine du gras du bras… Et sur mes reins… HELP ! le nœud commence à se défaire… Pouvait pas faire un double nœud, NON ??? C'est pas du travail !!! Ni fait ni à faire, comme on dit… Ben… v'là que je me déshabille sous l'orage… Mes jambes… on dirait un jeu de mikado… heureusement, la cheville tient bien, je peux encore… à cloche-pied… Tiens bon, Bill, tiens bon… T'as buté le patron du bar et  ses deux  %µ0^!!@=$ de soi-disant serveuses, toujours à ricaner dans le dos des clients ! Et ni vu ni connu, j't'embrouille ! j'ai la caisse bien au chaud sous la ficelle blanche, une chance qu'elle tienne, celle-là… m'enfin ? elle tenait, jusqu'ici…
Mais qu'est-ce qui se passe ? Je vois plus rien ? Alors, c'était trop difficile d'employer de l'indélébile, pour les yeux ??? Stop. Je sens plus ma cheville. Pour la perruque, c'est pas grave, j'y tenais pas trop, à cette couleur ficelle de rôti. Encor… Je peux plus parler !  Alors, le rouge de ma bouche, c'était pas de l'indélébile non plus… fabrication débile, je vous le dis… saleté de pluie ! Et ce déluge qui continue… HELP ! Bon, je vais essayer le morse, en me laissant tomber… TIC. ...C'est tout ? Mince… je vois : plus bouger, plus rien. Couché dans la caisse qui s'est ouverte… heureusement y avait que des pièces. Les billets seraient déjà fondus dans ce déluge… Enfin, au moins, je suis l'abri : pas de corpus accusator, pas de voleur… le shérif, il va pas arrêter un bout de bois, quelques brindilles et une ficelle rose bonbon… HI-HI-HI-HI-HI-HI-HI !!!

Posté par Vertumne à 15:14 - Mifa - Commentaires [9] - Permalien [#]

Commentaires

    Très bonne idée que cette poupée qui se délite peu à peu sous la pluie.
    Par contre, pas tout compris à l'histoire....

    Posté par sherkane, 24 mai 2008 à 09:48
  • bonne idée Mifa )

    c'est vrai que ces poupées avaient un faux air de bandits de petit chemin )

    Posté par pati, 24 mai 2008 à 10:04
  • Explication de texte

    Sherkane : Bill (le narrateur) a tué le patron du bar et les deux serveuses (la photo) et volé la caisse avec la recette toute en pièces de monnaie. Il est fait comme eux et les ficelles de défont sous l'orage qui efface aussi les yeux et la bouche. Il finit éparpillé en petits morceaux. Désolée de n'avoir pas été plus claire !

    Posté par mifa, 24 mai 2008 à 14:16
  • Il est vrai que la "confusion" ternit (oh, très légèrement) l'intéressante idée de départ…

    Posté par Vertumne, 24 mai 2008 à 14:44
  • Triste fin pour des bandits en Kit..
    Très bonne idée en effet

    Posté par pandora, 24 mai 2008 à 15:11
  • me plait beaucoup ! mais je refuse de lire ton explication

    Posté par brigetoun, 24 mai 2008 à 21:28
  • Pour être franche, n'ayant pas vraiment saisi le texte, mais intriguée par ce récit, je suis allée chercher un sens dans les commentaires. Je sentais bien qu'il y avait une idée originale là-dessous

    Posté par Flaneuse, 25 mai 2008 à 10:28
  • O.K. On demandera au chef une page spéciale pour les explications de texte... M'arrive aussi d'aller chercher dans les commentaires... Ce qui serait amusant, ce serait que ceux qui n'ont pas compris racontent ce qu'ils imaginent : LEUR explication de texte ! Comme ça, on aurait plusieurs versions pour une seule histoire...
    Cela dit, je jure que n'ai rien bu ni fumé ce soir à part mes clopes habituelles !
    )
    Et merci à tous et toutes !

    Posté par mifa, 28 mai 2008 à 00:10
  • j'aime bien l'idée de partir de la photo et donner vie à ces 3 poupées.

    Posté par rsylvie, 28 mai 2008 à 09:21

Poster un commentaire