Paroles Plurielles

Voyages dans les mots...chaque jeudi une consigne d'écriture pour les amoureux des mots. En voiture...!

30 juin 2007

Arrêt sur image (Alice)

Ça suffit, ça suffit, ça suffit!Passez votre chemin.N'insistez pas, je ne parlerai plus.Je ne bougerai plus.Je vais rester là, à vous regarder vous agiter comme dans une fourmillière à laquelle un enfant aurait donné un coup de pied.Mais je vous entends déjà me dire "vous allez finir par avoir faim, soif, sommeil..."C'est ma troisième journée. Ne me demandez pas comment je tiens.Je ne dirai rien. Ni de ces trois jours, ni de ma vie passée.Ce que j'ai été ? Vous n'en saurez rien.Ce que je penses ? Non plus.Ce que je... [Lire la suite]
Posté par patitouille à 09:50 - - Commentaires [4] - Permalien [#]

13 juin 2007

Rhume (Alice)

                          Elle est en pleurs,Il est derrière elle,Elle ne peut pas parler depuis trois jours.Elle se refuse à lui sans qu'il sache pourquoi.Il lui demande ce qu'il a fait ou dit de travers.Elle reste muette.Elle fait tout comme d'habitude, comme un automate. Le travail. les enfants, la cuisine...tout quoi! Puis ce soir, il se met derrière elle, dans la salle de bain et lui dit doucement:« maintenant , faut que tu me parles »Elle... [Lire la suite]
Posté par Coumarine à 17:59 - - Commentaires [10] - Permalien [#]
04 mai 2007

Le choriste (ALICE)

"Ma voiture n'a pas démarré ce matin"  Malgré l'obscurité et le temps incertain, je pars en vélo, le ciel est orageux, l'atmosphère manque d'air, il me semble ressentir le poids des nuages sur mes épaules, menaçant même de m'écraser d'effroi sous des trombes de grélons comme cela arrive si souvent en cette saison. L'angoisse, la peur, ma menace de cet horizon sombre me fait pédaler comme un fou et me voilà devant l'église une heure avant le début de la répétition. Je pose ma bicyclette sur le parvis, entre dans... [Lire la suite]
Posté par patitouille à 09:00 - - Commentaires [5] - Permalien [#]
19 février 2007

Partir (Alice)

Il choisit toujours la solution la plus compliquée.Partir, il y pensait depuis longtemps,traverser l'océan pour recommencer,ailleurs , sous d'autres horizons...La mer grignotait la falaise,et le jour où la maison fut tout au bord..Il décida d'y aller, de voguerPar magie, la maison tint bon à marée basse.Mais ce printemps, l'équinoxe amena une marée houleuse, destructive.La maison sombra corps et bien.........Mais...l'essentiel fut sauvéSon ame s'envola avec le goéland sur le chemin de la lumière
Posté par Coumarine à 09:30 - - Commentaires [7] - Permalien [#]
07 janvier 2007

Je suis (Alice)

Je suis un génie ...et je suis modeste mais comment pourrait -il en être autrement? Je suis la conscience des mots, je me tapis dans l'ombre de chacun pour lui chuchoter à l'oreille le sens véritable de leur mission. Je suis dans la main de l'écrivain , je guide sa pensée. Je suis dans la tête de l'enfant qui découvre la beauté des contes et lui murmure la magie des mots. Je suis celui qui fait voyager en restant assis ou couché. Je suis celui qui donne la lueur de l'espoir à cette femme désespérée qui lit un poème... [Lire la suite]
Posté par Coumarine à 09:35 - - Commentaires [7] - Permalien [#]
18 décembre 2006

Monologue (Alice)

" Je crois bien que j'ai attrapé un coup de soleil." Mais... que je suis impolie! Je te parle comme ça, sans même te dire bonjour... -Bonjour mon pied non ! -Bonjour mon pied gauche. Cela fait longtemps que tu m'avais demandé de venir t'assoir ici sur le fauteuil rouge, mais il y a toujours un adulte qui dit: "on ne met pas les pieds sur les fauteuils!" Bon ! ils sont partis faire les courses, ouf, nous allons être tranquilles un moment. Voilà, faut que je te dise un secret. -... [Lire la suite]
Posté par pivoineblanche7 à 09:32 - - Commentaires [10] - Permalien [#]
06 décembre 2006

Le chemin (Alice)

Il avait l'habitude d'aller doucementIl prenait ce chemin de campagneJuste derrière sa maison bleueIl en connaissait tous les détoursLà, le pré verdoyantet odorantIl savait les Alpilles bleutéesIl sentait l'air vif du soirIl ressentait que le ciel rossissaitDemain , le mistral se lèverait. Là, son nez lui apportait la senteurForte des genêts en fleursIl avait l'habitude d'aller doucementIl prenait ce chemin de campagneJuste derrière sa maison bleueIl en connaissait tous les détoursLà, ses oreilles percevaient le bruissementDes... [Lire la suite]
Posté par patitouille à 18:01 - - Commentaires [13] - Permalien [#]
19 novembre 2006

Sur la ligne (Alice)

Elle marche d'un pas décidé Sans se retournersa vie est carréeElle marche sans se retournerSur la ligne tracée de sa vie bien régléeLa ville est propreElle laisse derrière elleCe qui l'encombreMême l'herbe est enfermée dans ces certitudesChaque chose a sa placeChacun rangé dans une caseElle veut oublier que sa route pourrait ne plus être droite. Une chappe de plomb a enfermé son coeur Hier il lui disait:ose sortir de cette vie qui t'étouffede cette prison dans laquelle tu t'es toi même enfermée?Il la voit s'éloignerIl veut la... [Lire la suite]
Posté par Coumarine à 09:50 - - Commentaires [11] - Permalien [#]