Paroles Plurielles

Voyages dans les mots...chaque jeudi une consigne d'écriture pour les amoureux des mots. En voiture...!

10 mai 2006

La collection d'Aline (ARNo)

Depuis 10 ans qu'elle passe chaque été en famille sur la plage de Cayeux-sur-mer, Aline en a collectionné...     Chaque soir en rentrant du bord de mer elle amène une nouvelle conquête au camping de Brighton-les-pins... une fois c'est un petit brun venu des Indes, une autre fois un beau blond descendu de sa Scandinavie pour goûter à une eau plus chaude, un robuste taillé dans la masse, un longiligne au teint lumineux, parfois même des jumeaux découverts sur le sable à marée basse...    Chaque jour c'est un... [Lire la suite]
Posté par Coumarine à 09:29 - - Commentaires [5] - Permalien [#]

28 avril 2006

Le bois des pendus ARNo

Sous la pluie le tonnerreSans peur mais avec des reprochesJ'ai pris mon baluchon, mes peines et son sourire absconsBlessé par les éclats d'un rêve brisé, j'ai claudiqué jusqu'au "Bois des pendus". A l'orée, harassé, je fis d'une souche un oreiller afin d'y reposer mon âme, juste un moment... Au petit matin réveillé par la fraîcheur du printemps je pris de mon sac , pour panser les plaies de l'absence, ce que je pensais être ma trousse de survie (une flasque de Whisky et quelques herbes magiques)... c'était autre chose, sa... [Lire la suite]
Posté par Coumarine à 20:05 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
18 mars 2006

Le Tango (ARNo)

Tu m'invites à la danse, je n'ai pu refuserOù dans le square balancent, les corps amourachésTu fais un pas devant, je te marche sur le piedTu fais un pas de côté, je te fais un croche piedC'est un Tango balourd, Bandonéon falotUne danse d'amour pour les cachalotsEn équilibre instable, tu virevoltes sous ma cuisseTriple axel, Kouign-aman, séisme sur la pisteL'assemblée nous regarde, contraste adipocytesJe danse la gaillarde quand tu danse le twistLe Tango nous rappelle, son abrazo sensuelSe fiche bien ma groseille que je sois une... [Lire la suite]
Posté par Coumarine à 17:23 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
14 mars 2006

Viens t'asseoir (ARNo)

Viens t'asseoir là... prends place à nos côtésFais ce voyage dans notre intimitéJe vois tu as choisi cette vieille chaise de bois vernieElle est terne et brinquebalante comme les derniers mois de nos viesEt pourtant... résistante, oui comme le roseau de la poésieElle te soutiendra comme nous dans un confort relatifOu cahin caha... on se cherchera de nouveaux liens, un nouveau motifOn va gratter nos peaux mortes, mettre la chair à vifIl faut souffrir pour être beau... n'est-ce pas ce qu'on dit ?Ce sera long ,douloureux... à creuser les... [Lire la suite]
Posté par Coumarine à 22:56 - - Commentaires [5] - Permalien [#]
02 mars 2006

La délivrance (ARNo)

  "Ça y est c'est la délivrance !", soliloque Jeanne... il est enfin parti ! Elle ne pensait pas que son calvaire puisse s'arrêter comme cela, sans bruit, sans violence... Leur histoire d'amour s'était transformée avec le temps en une bataille rangée. Echange verbal allant crescendo... et de représailles en représailles, les poings avaient remplacé les mots.    Il soufflait enfin un vent de paix dans l'appartement moribond... debout devant la baie vitrée elle s'adonnait au dernier plaisir qu'il lui restait,... [Lire la suite]
Posté par Coumarine à 22:14 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
23 février 2006

Aimeriez-vous avoir des esclaves? (ARNo)

Aimeriez-vous avoir des esclaves?Aimeriez-vous avoir un esclave?Aimeriez-vous m'avoir pour esclave?Ca s'esclaffe, ça acclame vous vous dites il est barge!... Je m'incline, vous intime à me prendre corps et âme!... Aimeriez-vous que je vous rende service?Je précise je n'accepterais pas les sévices!... Je ferais mon office sans jamais sourciller... je ferais des saucisses et vous l'oisiveté... et si de trop manger aviez l'obésité... j'aurais l'obeissance de ne rien remarquer...De toute heure, de tout temps, veillerais au bonheur... de... [Lire la suite]
Posté par Coumarine à 20:34 - - Commentaires [3] - Permalien [#]

09 février 2006

L'Artiste (ARNo)

    L'Artiste s'attriste... Attaché aux lettres, au Littré... Il s'était entouré de doux courants d'air, de chaudes jouissances... Chantre des Roudoudoux...    Dans les lettres charnières de ses jours incertains, l'écriture chahutée saluait l'artiste étourneau. Et dans les journaux, couchait les charniers, la justice déchue par l'injustice d'Outreau...    L'Artiste s'attriste... Il a tendu la joue, joué un jeu tordu, rendu copie ardue... Exaucé le voeu d'une étonnante lectrice... Ardent courtisan, il a... [Lire la suite]
Posté par Coumarine à 20:31 - - Commentaires [5] - Permalien [#]
03 février 2006

Je suis sur un fil (ARNo)

Je suis sur un fil, tendu vers le vide... Pont fragile entre deux rives... Vetille à laquelle j'abonde, la Vie... Je marche sur ce fil, en équilibre ivre... D'un pas chaloupé, décadencé... J'arrive au bout du fil, à fleur de falaise... Je suis à bout Soixante dix métres à pique pour atteindre la grève! J'inspire une derniére fois la brise... J'expire ma douleur vive... je repense à elle, à lui dans mon lit... je crois avoir des ailes pour exiler mes haines... Je sens que je m'enlise, je m'immobilise Il est trop tôt ... [Lire la suite]
Posté par Coumarine à 20:46 - - Commentaires [7] - Permalien [#]
22 janvier 2006

Nightmare Party (ARNo)

    Le soleil se levait, d'une manière si lente après une nuit de transe virevoltante Le soleil la lavait, de cette odeur masculine gangue d'ambre assassine Le soleil l'a réchauffée, elle qui a tant tremblé, sang glacé dans cette nuit brûlante Il l'a réveillé, relevé, aidé à se redresser et dresser ses bras au ciel... vivante   
Posté par Coumarine à 21:14 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
17 janvier 2006

Peur de l'engagement...(ARNo)

Prétexte pour ne pas aller au bout des choses Inerte à balayer d'un revers de main les causes Inconséquent bonhomme qui recule plus qu'il s'impose Probe indigent qui refuse quand on lui propose Vu de l'extérieur fumeur de joint qui s'expose a une fumeuse vie torpide et morose Mais de l'intérieur les tiraillements implosent une âme bien vivante bienveillante qui voudrait bien mais qui n'ose De peur que du cœur la ptôse Peur de l'engagement plus ou moins névrose ou psychose
Posté par Coumarine à 21:26 - - Commentaires [2] - Permalien [#]