Paroles Plurielles

Voyages dans les mots...chaque jeudi une consigne d'écriture pour les amoureux des mots. En voiture...!

28 octobre 2006

Souvenir de Montmartre (Béa)

Cette année, en cette veille de congé de Toussaint, j’ai entendu à la radio que les city-trips avaient la cote : Vienne, Paris, Londres, Amsterdam.  Alors, pourquoi uniquement les autres, pourquoi pas nous ? Justement, je suis fatigué, stressé, j’ai besoin de passer un moment avec ceux que j’aime…  pas trop loin…  j’entre dans une agence de voyage, il y a une promo pour Paris…  je ne réfléchis pas, j’achète…  à nous ces quelques jours de détente ! Je veux leur faire la surprise. Sans rien dire à... [Lire la suite]
Posté par Coumarine à 18:02 - - Commentaires [8] - Permalien [#]

15 octobre 2006

Adieu, démons ! (Béa)

Au matin, le verre était vide, et elle n’arrivait pas à comprendre comment un simple verre d’eau avait autant embrumé son esprit ! Alors, elle se souvient, elle se souvient très bien de tout ce qui lui est passé par la tête pendant cette nuit-là. Elle a revécu la maison de son enfance qui, dans ses souvenirs, n’a rien d’un nid douillet : gigantesque, imposante, froide, autoritaire.  Depuis quelques mois, tous ses vieux démons la rattrapent, un par un.  Et, depuis ce temps, elle leur fait... [Lire la suite]
Posté par patitouille à 17:01 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
30 septembre 2006

Les gammes (Béa)

Je ne l’aime pas, mais tant pis Si, do, ré, mi, fa, sol, la, si Car il est tout, sauf un cadeau Do, ré, mi, fa, sol, la, si, do Je m’assiérai à mon piano Et lui à son violoncelle Pour jouer ensemble un rondo Prélude à l’année nouvelle Il remplace mon partenaire Qui s’est cassé le bras hier Pour moi, c’est une déception Je vais jouer sans conviction Nous avons une répétition Pour accorder nos violons Puis nous jouerons sans filet Devant la salle au... [Lire la suite]
Posté par patitouille à 09:01 - - Commentaires [7] - Permalien [#]
28 août 2006

Saint-Nicolas (Béa)

Je vais vous dire un secret : j’ai déjà bien réfléchi à la lettre que je vais écrire à Saint-Nicolas.  Attention, je vous fais confiance, vous ne le direz à personne…  promis ? Naturellement, on n’est qu’au mois d’août, et il faut encore dormir beaucoup de fois avant que Saint-Nicolas ne vienne apporter ses cadeaux. Mais j’y pense, et je voudrais bien que vous m’expliquiez : nous sommes des millions de petits enfants sur la terre.  Et Saint-Nicolas reçoit des millions de lettres chaque année.  Dites-moi... [Lire la suite]
Posté par Coumarine à 15:57 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
15 juillet 2006

Tranche de tristesse… (Béa)

Après quelques minutes de marche, il se rendit compte qu’il se trouvait sur la route qui menait  à la dernière demeure de Thomas, poursuivi par ses vieux démons qui lui faisaient perdre la tête. Il entra dans ce cimetière et prit une fleur entre ses doigts, car il en voulait à la terre entière de lui avoir enlevé trop tôt cet ami, ce frère. Comme il le faisait régulièrement depuis près de deux mois, il lui parla en silence, lui racontant ses joies, ses peines, ses difficultés…  essayant d’imaginer ce qu’il aurait fait... [Lire la suite]
Posté par Coumarine à 15:51 - - Commentaires [5] - Permalien [#]
01 juillet 2006

A pied… (Béa)

L’unique ascenseur de l’immeuble est momentanément hors d’usage.  Il se fait vieux, cet ascenseur ! Un jour, j’ai eu un coup de cœur pour cet appartement : les boiseries, les plafonds hauts, les grandes fenêtres qui laissent entrer la lumière à flots…  et ces portes peintes qui lui confèrent un charme tellement particulier. Alors, c’est sans broncher que je grimperai les six étages…  à pied !
Posté par Coumarine à 17:50 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
27 juin 2006

Voyage à l’autre bout du monde. (Bea)

Ce jeudi-là, avant de pénétrer dans la médina, le guide nous avait pourtant bien recommandé de rester groupés autour de lui.  Et il avait ajouté : - « Nous entrons dans un véritable labyrinthe.  Tous les étrangers qui s’y sont aventurés seuls s’y sont perdus.  Gardez votre sac devant vous, et votre main sur votre sac.  N’engagez la conversation avec personne : leur seul objectif est de localiser votre argent ». J’avais tellement bien intégré toutes ces consignes que, deux heures plus tard, j’étais là,... [Lire la suite]
Posté par Coumarine à 11:10 - - Commentaires [3] - Permalien [#]