Paroles Plurielles

Voyages dans les mots...chaque jeudi une consigne d'écriture pour les amoureux des mots. En voiture...!

26 septembre 2007

Les voix (Feuille)

Je lui ai dit de se taire    mais il a continué à pérorer.Je lui ai ordonné de se taire    mais elle a continué à rire.Je leur hurlé de se taire    et la foule m'a regardée comme un fou.Je ne voulais plus les entendre,    toutes ces voix.Toujours par trois    elles vont.Toujours par trois,    immobiles.Toutes ces voix    jours après jours.J'ai allumé une bougie    comme un phare perdu.J'ai fermé les yeux    pour les retenir.J'ai voulu les... [Lire la suite]
Posté par _Sammy_ à 08:00 - - Commentaires [11] - Permalien [#]

19 septembre 2006

Satin et flanelle (Feuille)

Elle est apparue comme dans un rêve, en robe de satin noir. Elle demandait du sel ou des allumettes, je ne sais plus.         Elle a les yeux revolver, elle a tiré la première ... Je suis resté là, un moment à la regarder, comme hypnotisé par ses grands yeux noirs. Sa bouche plus sombre qu'une cerise ne demandait qu'a être embrassée. Ses mains auraient pu être le serpent devant Adan ...         M'a touché, j'suis foutu ... Elle m'a ramené le sel et les allumettes.... [Lire la suite]
Posté par Coumarine à 17:31 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
27 juin 2006

Ouvrir les yeux (Feuille)

Ouvrir les yeux, il fait nuit, pas un bruit. Quelqu'un respire, quelquechose, juste un souffle. Ouvrir les yeux, non pas encore, attendre unpeu. Ecouter, il est encore là, juste un souffle.J'ouvre les yeux, doucement, personne à part la lune.Je dois rejoindre l'oracle au fond de cette ruelle, quelle idéesaugrenue. Pourquoi toutes ces épreuves ? Pourquoi attendre toute lanuit dans cette ruelle, comme s'il fallait passer par là pour obtenirles réponses tant attendues.« Au bout de la ruelle, a-t-il dit, au bout de la ruelle je... [Lire la suite]
Posté par Coumarine à 22:43 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
24 avril 2006

Le fantôme dans la tempête (Feuille)

"Avis de tempête sur Iroise" ainsi que l'annonçait la radio nationale.Il la sent arriver comme une bête furieuse, il sait que rien ne peutl'arrêter. Et pourtant ça le fait sourire, lui, l'homme tordu, celuiqu'on appelle aussi le fou de la tempête.A l'heure ou tous les marins ont peur, il s'en va sur les chemins à sarencontre. Ce que personne ne sait, c'est qu'il attend ces moments commesi c'était sa dernière raison de vivre. Il attend qu'elle lui rende saboite à trésor comme il appelle le seul cadeau qu'ont bien voulu... [Lire la suite]
Posté par Coumarine à 19:53 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
12 avril 2006

Alice (Feuille)

Tadactatoum   Tadactatoum      TadactatoumAinsi entraîné et apaisé par le rythme régulier du train qui l'emmenait,il pensait à la famille qu'il allait retrouver. Alice était-ellerevenue? Alors qu'il ne l'avait pas revue depuis qu'elle s'était mariéeet avait franchi l'océan. Il pensait avoir réussi à l'oubliercomplètement. Il avait même réussi à ouvrir une petite horlogerie et,alors que personne n'y croyait, en avait fait une adresse très prisée duParis mondain.   TadactatoumEst-ce qu'il y... [Lire la suite]
Posté par Coumarine à 21:54 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
25 mars 2006

Et demain ? (Feuille)

Ils sont entrés, se sont assis bruyamment... pourtant aucun n'avait lecourage de dire le moindre mot. L'auraient-ils voulu qu'ils auraientaussitôt été réprimés à coups de battons. Non, les seuls bruits autourd'eux viennent des chaînes qu'ils traînent aux pieds du matin jusqu'ausoir, les reliant l'un à l'autre. Les plus chanceux ou plutôt lespremiers ont eu droit à une cuillère ... trouée par l'usure, les autresse contenterons de l'usure. Mais quelle importance, ils ne savent mêmepas ce qu'il y a dans leurs écuelles. Ils ne pensent... [Lire la suite]
Posté par Coumarine à 13:49 - - Commentaires [5] - Permalien [#]