Paroles Plurielles

Voyages dans les mots...chaque jeudi une consigne d'écriture pour les amoureux des mots. En voiture...!

11 décembre 2007

44. La loi (Fle*r)

Monsie*r le Dép*té, Je me permets de vo*s écrire pour m’ins*rger ! O*i, m’ins*rger contre cette loi iniq*e, inj*ste ! Q*i êtes vo*s donc po*r vo*loir ainsi interdire cette lettre sans laq*elle notre belle lang*e n’est pl*s rien ? En interdire l’*sage so*s prétexte q*’elle choq*e vos sensibles oreilles o* celles de Madame votre épo*se ? Est-ce donc là la démocratie ? Est-ce donc ainsi q*e doit légiférer *n représentant él* d* pe*ple français ? Monsie*r le Dép*té, sachez q*e vo*s m’avez incroyablement déç*e, moi q*i avait voté... [Lire la suite]
Posté par pivoineblanche7 à 17:06 - - Commentaires [4] - Permalien [#]

29 septembre 2007

Poulet basquaise (Fleur)

Je lui ai dit de se taire. Je n’aurais pas dû. Ca l’a mis dans une rage folle. Mais, vous savez Monsieur l’Agent, je n’en pouvais plus de l’entendre hurler comme ça, j’en avais assez.Tous les jours j’y avais droit. Le linge pas assez propre, la maison pas assez rangée, le repas pas assez cuit, pas assez bon, pas assez tout ! Marre, j’en avais, marre ! Alors aujourd’hui, j’ai décidé que ça suffisait.Je lui ai dit de se taire. Il n’a pas apprécié. Sa main, je ne l’ai pas vue venir. Mais je l’ai sentie. C’était la première fois qu’il... [Lire la suite]
Posté par _Sammy_ à 08:00 - - Commentaires [10] - Permalien [#]
26 juin 2007

Y'a plus de morale (Fleur)

Vous là ! Stop ! Oui, vous Monsieur ! Je vous ai vu, ne vous cachez pas ! Vous n'avez pas honte ? Devant vos enfants en plus ! Quel exemple pour ces pauvres petits ... Ha ! Parce qu'en plus Madame fait la même chose ! Et les enfants aussi ! Parents indignes !De mon temps, c'était différent ! Les parents s'occupaient de leurs enfants, ils leur apprenaient à bien se tenir ! Mais vous, vraiment ... j'en perds mon latin ! Comment ça je ne parle pas latin ? Petit chenapan ! De quoi je me mèle ? J'parle à ton père ! D'ailleurs Monsieur, je... [Lire la suite]
Posté par patitouille à 20:00 - - Commentaires [7] - Permalien [#]
25 mai 2007

Dehors (Fleur)

Le samedi, c'est plus tranquille. Il y a moins de monde. Je peux accompagner les enfants pour aller jouer dehors. Les autres jours, je préfère éviter de les voir, les autres femmes, si soumises, si éteintes. Je ne suis pas comme ça, pas encore. Quatre ans que ça dure, je n'aurais jamais cru tenir si longtemps. Quand je l'ai rencontré, il m'a sorti le Grand Jeu : restaurant, cadeau, romantisme et galanterie. Il m'a vite appris qu'il était du voyage. Ma mère m'a dit de ne pas le suivre. Mais j'étais amoureuse. Il me disait que... [Lire la suite]
Posté par _Sammy_ à 15:00 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
27 mars 2007

Au fond du lac (Fleur)

Il faut que je vous dise ... j'ai menti.Je vous vois paniquer et réunir vos outils, vérifier votre barque. A quoi bon. Je ne peux pas vous laisser faire, vous m'en voudrez après.Je sais bien que j'ai parlé d'un fabuleux trésor, que j'ai montré des pièces d'or. Mais écoutez moi. Ces pièces étaient fausses, des reproductions achetées en vacances ! Je vous le jure, j'ai menti !Mais non, je ne veux pas tout garder pour moi ! Quelle idée ! Pensez-vous vraiment que j'en sois capable ? Et que ferais-je ensuite ? M'enfuir ? Moi qui ne... [Lire la suite]
Posté par pivoineblanche7 à 10:22 - - Commentaires [5] - Permalien [#]
09 mars 2007

Vive les mariés ! (Fleur)

Ca fait huit jours exactement que nous sommes mariés. Et Sept jours qu’il m’a quittée. Ca fait six jours exactement que j’ai renoncé. Et cinq jours que j’ai pris ma décision. Ca fait quatre jours exactement que je ne dessoule pas Et trois jours que j’ai écrit ma lettre. Ca fait deux jours exactement que j’ai cette carabine. Et un jour que je cherche comment faire. Ca y est, j’ai trouv…
Posté par patitouille à 17:30 - - Commentaires [16] - Permalien [#]

17 décembre 2006

La maîtresse (Fleur)

« Je crois bien que j’ai attrapé un coup de soleil, un coup d’amour, un coup de je t’aiiiiiiiimme » « Mais non Christine – Ca, c’est Maman, elle m’apprend la chanson pour le spectacle de l’école – Tu te trompes dans les paroles, allez, on reprend ! » Mais je le savais que ce n’étaient pas les bonnes paroles, je l’ai fait exprès ! Le coup de soleil, je connais mais le coup d’amour ou le coup de je t’aime, quelle idée ! Elle est nulle sa chanson. En fait, ce n’est pas la chanson de Maman, c’est celle de Carine, sa copine. Mais... [Lire la suite]
Posté par pivoineblanche7 à 18:05 - - Commentaires [19] - Permalien [#]
10 novembre 2006

Atelier de créature (Fleur)

Un peu plus de féminité, oui, voilà. Une santé de fer, un moral d’acier. Bon, elle avance, elle avance, bientôt je pourrai l’envoyer. Voyons … Que manque-t-il … Du rouge aux pommettes, une voix charmeuse, des cheveux soyeux et un regard de braise. Voilà pour le physique. Son chemin de vie maintenant … Elle doit être parfaite, on ne me pardonnerait pas un échec, le patron est bien trop exigeant … Voyons … Que m’a dit Pierre la dernière fois ? Il était question du libre arbitre je pense … Oui, voilà … Bon, donc pour être parfaite,... [Lire la suite]
Posté par patitouille à 09:00 - - Commentaires [14] - Permalien [#]
27 octobre 2006

En route pour une nouvelle vie (Fleur)

Il va arrêter de regarder Mona comme ça ce douanier ! Je lui avait dit de se couvrir plus ! 10 minutes qu'il lui parle les yeux fourrés dans son décolleté ! Elle ne m'a encore une fois pas écouté. En tout cas ce ne doit pas être un rigolo. On dirait qu'il va la faire pleurer. Mr. Smith m'avait dit "Mon p'tit Marple si vous voulez vous intégrer dans votre nouveau pays, il faudra faire comme eux ... hum ... Ca ne va pas être facile, z'êtes pas une lumière, vous !" Je suis bien content de ne plus jamais le voir celui là... [Lire la suite]
Posté par Coumarine à 09:02 - - Commentaires [9] - Permalien [#]
11 octobre 2006

Attrapeur d'embruns (Fleur)

Au matin, le verre était vide. Au matin, le verre était vide ! AU MATIN LE VERRE ETAIT VIDE ! La précieuse liqueur envolée, la précieuse liqueur jalousement conservée, la précieuse liqueur dans ce verre. Mais comment était-ce possible ? MAIS COMMENT ETAIT-CE POSSIBLE ? Qui pouvait bien l’avoir vidé ? Qui ? Qui ? QUI ?Au soir l’armoire était vide, la pièce était vide, la maison était vide, le monde était vide. Mais le verre était plein ! Au matin le verre était vide … mais le guetteur de nuit était plein. Plein de la précieuse liqueur,... [Lire la suite]
Posté par patitouille à 17:01 - - Commentaires [5] - Permalien [#]