Paroles Plurielles

Voyages dans les mots...chaque jeudi une consigne d'écriture pour les amoureux des mots. En voiture...!

15 octobre 2006

Disparition (Gaëlle)

Au matin, le verre était vide ;Tout dans mon esprit était vide ;Moi-même, je me sentais vide ;C’est sûr, cette nuit j’ai encore trop bu. Au matin, le verre était vide,J’avais le tournis, ivresse !Je vois des formes étranges,Une main qui se promène,Oh un ange !Non, décidément j’ai trop bu !Emportée par le souffle du vent,Il me semble voir une île ouPeut-être est-ce une maison ?Je ne sais plus !Doux voyage aux pays des rêves,Je vogue sur la mer de la liberté.Des formes étranges, des paysages…Rien ne se distingue plus,Il n’y a pas de... [Lire la suite]
Posté par patitouille à 09:00 - - Commentaires [2] - Permalien [#]

27 septembre 2006

Musicien (Gaëlle)

Je ne l'aime pas, mais tant pisje dois la jouer cette maudite symphonie.Une aubaine, un tournant de ma vie,mais ce compositeur, il m'ennuie!J'aimais ma musique; ivresse: do, sol, la, si...Mais on ne s'intéresse plus à mes envies,on veut faire de moi une star, quelle comédieet moi, en silence, j'ai dit oui, hypocrisie!J'ai la tête qui tourne...
Posté par patitouille à 17:01 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
29 août 2006

Jeux de gamins…Jeux de vilains (Gaelle)

Cela fait une heure que je suis là,Dos contre terre à écouter les pas,Le silence, les clapotis de l’eau… Le délicat mouvement des vagues,La douce chaleur du soleil,Le bruissement des algues…C’est une véritable merveille. Je dois rester jusqu’à la nuitDans ce doux paradis … Ah ! Quel stupide pari,Je ne peux aller plus loinJ’ai terriblement besoinDe faire pipi !
Posté par Coumarine à 21:49 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
16 juillet 2006

Exploration lunaire (Gaëlle)

Après quelques minutes de marche, il se retrouva sur un terrain légèrement en pente qui menait, autrefois, à la mer. Enfin d’après les suppositions, car personne n’a encore prouvé qu’il y a eu de l’eau sur la Lune. Il avança, poursuivi par cette envie de savoir. Vous savez, cette montée d’adrénaline qui vous chamboule la tête. Il continua son chemin et sonda la totalité du sol. Il pris du sable entre ses doigts, car il devait emmener des échantillons qui seraient analysés par des scientifiques de la terre entière. Il était fier... [Lire la suite]
Posté par Coumarine à 13:05 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
01 juillet 2006

Rencontre (Gaëlle)

L’unique ascenseur de l’immeuble est momentanément hors d’usage. Carmen habite au quinzième étage, elle est jeune et dynamique mais quinze étages, c’est long à monter. Alors, quand elle fait des courses ou qu’elle est fatiguée, elle s’arrête chez Francis au huitième. Tout a commencé le deuxième jour de la panne. Ils se sont croisés dans les escaliers. Francis fut frappé par la beauté de Carmen et son regard déterminé. Alors quand il appris qu’elle habitait au quinzième, il lui proposa de prendre un verre chez lui pour... [Lire la suite]
Posté par Coumarine à 17:44 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
28 mai 2006

Kaléidoscope (Gaëlle)

J’erre dans un véritable capharnaüm, je ne suis plus. Autour de mon esprit tout apparaît sous forme de grille. Cette grille regroupant couleurs antinomiques et semblables m’effraie. Ce sont les objets de ma vie qui se trouvent là sous forme de couleurs. Pécaïre ! Je sombre dans une véritable folie ! Il faut absolument que je range ces couleurs par « affinité ». Il me semble entendre leur cri d’être ainsi dissemblées sans ordre logique. Le plus effrayant demeure cette lune couleur or sur le côté. Elle brille plus que toute autre chose... [Lire la suite]
Posté par Coumarine à 15:23 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
07 mars 2006

Inspiration (Gaelle)

Debout, devant mon chevalet, ma toile blanche,Les pinceaux à la main, le regard au loin,Je n’ai pas d’idées, vraiment pas de chance.Pourquoi faut-il que je peigne pour demain ? Une foule de mots me trotte dans la tête ;Toute la nuit j’écris des vers en farandole ;J’écris toujours mes maux, mes joies, rien ne m’arrêteMais pour les tableaux mon inspiration somnole ! Peu à peu ma peur monte crescendo,Pourquoi l’écriture m’empêche de réaliser des tableaux ?Je crains les représailles de mon galiériste,Si je ne rends rien, cela me... [Lire la suite]
Posté par Coumarine à 18:49 - - Commentaires [6] - Permalien [#]