Paroles Plurielles

Voyages dans les mots...chaque jeudi une consigne d'écriture pour les amoureux des mots. En voiture...!

01 mars 2008

37. A son sang (Iconic Popup)

Il n'en a parlé à personneMon son visage le hurlaitLa couleur de sa peauLa lumière de ses yeuxComme des appels de pharesBalises magnétiquesAimantées pathétiques Je suis làJe suis làRegardez moiC'est moiC'est moi qui ai fait ça Elle gisait dans son sangIl était là deboutLes mains tachéesLe regard perduDevant son corps disloqué Attendant qu'on l'abatteQu'on l'empêche de nuireQu'on l'arrêteQue plus jamais ça le reprenneMais les passants passaientEt personne n'écoutait son silence
Posté par patitouille à 09:30 - - Commentaires [5] - Permalien [#]

14 février 2008

25. Cas de narrateur enchaîné (Iconic Popup)

J'ai sorti mon cahier à couverture rouge de mon grand sacEt puis j'ai arraché méthodiquement chaque pageSans les relire puisque je connais par cœur tout ce que j'écrisTous ces signes soigneusement alignésCalligraphie de ma douleurExpression de mon âme déchiréeLettres miroir de ces instants de véritéOù les mots ont un sens avant que l'encre sècheEt que le temps s'effrite en me laissant son vide Poussé par la vérité du désirJ'ai pris la plumePour dire au mondeL'importance de la pensée qui m'obsèdeTant qu'il faut qu'elle sorte Que... [Lire la suite]
Posté par pivoineblanche7 à 09:03 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
19 novembre 2007

15_Je n'ai pas mis les bonnes chaussures (Iconic Popup)

"Je n'ai pas mis les bonnes chaussures" C'est une phrase sans envergureDe petite littérature Alors... Poussé par l'écriturePar le piment de l'aventureOn se retrouve devant le mur On se questionne, on jureCherchant par quelle procédurePar quel accroche, par quelle tournureOn pourrait capter la lecture "Chaussure", ça rime avec "pointure"Mais c'est une idée à exclure Alors ? Parler de quoi ? D'une parure ?Des dessous la robe de bureD'un petit moine avec tonsure ?D'une coiffure ? De... [Lire la suite]
Posté par _Sammy_ à 14:00 - - Commentaires [9] - Permalien [#]
05 novembre 2007

Le gâteau de Tonton (Iconic Popup)

Tante Babette prit une profonde inspiration et enfourna le gâteau de Tonton tout entier dans sa bouche.Elle détestait cette recette mais elle se forçait de temps en temps pour faire plaisir à son homme.Pour surmonter son dégoût, elle pensait à autre chose.Il faut dire que Tonton n'était pas un chef et l'odeur que dégageait son cake était à la hauteur du goût écoeurant qu'il laissait sur le palais.Pour faire passer ça, Tante Babette s'imaginait dans une pâtisserie merveilleuse.Elle fermait les yeux pour mieux voir les... [Lire la suite]
Posté par pivoineblanche7 à 10:21 - - Commentaires [11] - Permalien [#]
26 octobre 2007

33. Quai 56 (Iconic Popup)

  MauvaiseSurpriseLe quai du métro est noir de mondeEt tu es plantée làMauvaise l'âme secouée par tes tourmentsSurprise par la noirceur de tes penséesTu n'aurais jamais cru pouvoir tant détester Détester le quaiDétester le métroDétester le monde Mauvaise et l'air hagard tu poses ton regard sur le vitrail de la gareSurprise qu'il soit làMiroitant trompe l'œilIrréel comme un appelViens viens vers moi La haine s'échappe de toiTu tends les brasTu ne l'attraperas pas Mauvaise surpriseLe quai du métro est noir de mondeTu... [Lire la suite]
Posté par Coumarine à 09:35 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
15 octobre 2007

Transmission (Iconic Popup)

Le beau soleil levant bercé par l'aquilonDo ré mi fa, silence, et porté dans le ton A dos d'âne en montant l'escalier du balcon L'ado seul en sifflant l'indéniable chansonDominait de son chant les blés de la moisson La porte a des piliers coiffés de deux aiglonsLe dôme a des serpents gravés sur le fronton L'ado tendit la main vibrante d'émotion Et la belle Dona, pieds nus sur le bétonDonna solennellement les clefs de la maison
Posté par patitouille à 17:30 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
30 septembre 2007

A tout jamais (Iconic Popup)

Je lui ai dit de se taire,Et de cacher les trois flacons. Elle a pris le premier,L'a tenu à bout de bras,Le regard droit,Droit dans mes yeux.Elle a écarté les doigts,Et l'a fracassé par terre.Puis elle a murmuré : "Pas besoin de se taire à propos du premier". Elle a pris le second,A tiré le bouchon,Entre ses dents.Et puis elle l'a vidé par terre,Patiemment."Pas besoin de parler de celui là non plus". Le troisième, elle l'a bu.Sans regarder la mort,Gravée sur l'étiquette.Mais je crois... [Lire la suite]
Posté par _Sammy_ à 14:30 - - Commentaires [7] - Permalien [#]