Paroles Plurielles

Voyages dans les mots...chaque jeudi une consigne d'écriture pour les amoureux des mots. En voiture...!

26 mai 2008

12. Marabouté (Jay)

Je sors du garage avec une épouvantable migraine. Hier, je suis entré dans la chambre avec une horrible douleur au bras gauche. Le jour d’avant, c’est en m’allongeant sur le canapé que j’ai cru frôler la mort. C’est curieux ; ces derniers temps je suis pris de douleurs aussi soudaines que violentes, aussi insupportables qu’incompréhensibles. Le plus surprenant, c’est que ces souffrances s’arrêtent aussi net qu’elles sont apparues.Madame, j’ai commencé le traitement. Comme prévu, ce sera progressif. La méthode est éprouvée et... [Lire la suite]
Posté par Vertumne à 17:22 - - Commentaires [3] - Permalien [#]

15 mai 2008

I had a dream (Jay)

Ce matin, pour la première fois depuis longtemps, je me suis senti léger. J’ai aimé me réveiller. Voir le monde dans sa beauté. Les guerres avaient cessé de gronder, la terre fini de trembler, les pluies d’inonder, le soleil de brûler, les hommes de tuer. Esclavage, corruption, attentats, expulsions, dictatures, explosions…Endigués ! Abolis ! Oubliés ! Finis ! Renversés ! Enterrés ! A jamais. Dans la rue, les gens s’embrassaient, dansaient, se lançaient dans des rondes improbables. Mon cœur battait, vibrait, criait. Que... [Lire la suite]
Posté par patitouille à 17:00 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
11 avril 2008

6. Zheimer (Jay)

Il faut absolument que je pense à… à… à quoi déjà ? Mince, j’ai encore oublié. Heureusement que j’ai noté tout ce que je dois faire dans mon petit carnet. D’ailleurs où ai-je mis mon carnet ? Elles sont bonnes ces frites. Pas trop salées. Ah oui, il doit être dans la poche de mon manteau. Je vérifierai après manger. Où ai-je mis mon manteau ? Suis-je bête ; il est là devant moi. En revanche, le steak est nerveux. Il faut absolument que je pense à le dire à la serveuse. Il faut surtout que je le note, sinon je risque encore... [Lire la suite]
Posté par Coumarine à 17:55 - - Commentaires [9] - Permalien [#]
02 avril 2008

26. Mmmh… (Jay)

- C’est étrange, depuis que je ne travaille plus, je me sens de plus en plus fatigué.- Non c’est tout à fait normal, il n’y a pas lieu de s’inquiéter.- Ah bon ? Vous pensez ?- Avez-vous un rythme de vie normal ?- Normal ?- A quelle heure vous levez-vous le matin ?- Vers 14h, pourquoi ?- Mmmh… et à quelle heure vous couchez-vous ?- Le soir ?- Oui, ou le matin, c’est selon…- Vers onze heures.- Du matin ?- Non, du soir Docteur, voyons !- Mmmh... Faites-vous du sport ?- Du sport ?- Jogging, football, tennis, natation… Exercez-vous une... [Lire la suite]
Posté par Vertumne à 17:00 - - Commentaires [5] - Permalien [#]
25 février 2008

18. Chanson (Jay)

Intro guitare Il n’en a parlé à personnePas même à moiIl a éteint son téléphoneÇa ne répond pas Il a tout bien organiséIl a su garder le secretOn ne s’en est jamais doutéJamais Il est parti un beau matinC’était fin juinIl reviendra peut-être un soir ?… Mmmh, à voir Il rêvait de se mettre au vertSes grands yeux bleus n’voyaient plus clairIl a bien fait de quitter ParisTrop gris ! Premier refrain :Mais l’ami Tu nous as oubliésT’es partiTu nous as laissé tomber Oh j’ai compris L’aventure t’a appeléNous c’est finiAu... [Lire la suite]
Posté par patitouille à 17:00 - - Commentaires [10] - Permalien [#]
11 février 2008

14. La rédaction (Jay)

J’ai sorti mon cahier à couverture rouge de mon grand sac. Mon grand sac est plein de cahiers à couvertures de différentes couleurs. Jaune pour les maths, vert pour la géo, orange pour l’histoire et rouge, donc, pour le français.« Pour le prochain devoir de rédaction, vous devrez vous inspirer de cette photo », a annoncé la prof, en distribuant à chacun une image représentant une chaîne avec deux gros cadenas, attachant un portail en métal. Elle a toujours été originale cette prof, mais là elle nous a bien surpris !... [Lire la suite]
Posté par pivoineblanche7 à 10:41 - - Commentaires [11] - Permalien [#]

01 février 2008

28. Wok n' woll (Jay)

- « Mes biens chers frèresMes biens chères sœursReprener avec moi tous en cœur…Ne faites pas de boog »- Non Eddy… Eddy, tu m’entends ? Excuse-moi de t’interrompre Eddy, mais ça on ne dit pas « reprener r’avec moi », on dit « reprenez z’avec moi » ; c’est de l’impératif.- Hein ? Quoi ? Qu’est-ce qu’ils ont mes tifs ? (Eddy jette un rapide coup d’œil à son reflet sur la vitre de la cabine dans laquelle il est isolé et se rend compte avec douleur que le casque qu’il porte sur les oreilles déforme sa coiffure.)- Rien, elle est super ta... [Lire la suite]
Posté par _Sammy_ à 10:30 - - Commentaires [11] - Permalien [#]
08 décembre 2007

33. Dipond et Dipont (Jay)

Mr le Chef, La vérité j’en ai ras le bol ! J’écris cette lettre afin d’exprimer mon mécontentement concernant mes conditions de travail. D’après moi, mon partenaire Mr Dipont bénéficie de plein d’avantages et moi je les ai même pas. Par exemple, sa chaise elle est belle avec un dossier inclinable ; la mienne j’ai comparé : elle est vieille et elle fait mal au dos. Mais ça encore c’est rien. Par exemple tenez : il a la climatisation dans sa pièce de travail ce veinard. Si il fait trop froid, il la met en marche et hop c’est réglé.... [Lire la suite]
Posté par pivoineblanche7 à 18:29 - - Commentaires [12] - Permalien [#]
23 novembre 2007

30_Y’a des matins comme ça… (Jay)

Je n’ai pas mis les bonnes chaussures ce matinElles me font souffrir, c’est une vraie tortureJ’aurais du mettre les noires ou celles en daimOu j’aurais peut-être du prendre ma voiture Je n’ai pas mis le bon manteau ce matinIl ne s’accorde pas avec ces chaussuresIl y en avait dans ce nouveau magasinIl faut que j’y passe, j’ai besoin d’une fourrure Je n’ai pas pris la bonne route ce matinJ’ai suivi les pas de ces automatesParmi eux, je reconnais mon voisinEt son gros pif que le froid rend écarlate ... [Lire la suite]
Posté par _Sammy_ à 08:30 - - Commentaires [10] - Permalien [#]
11 novembre 2007

Un dernier rêve (et puis s'en vont) (Jay)

Tante Babette prit une profonde inspiration… et expira quand son doigt eut appuyé sur le déclencheur.«Ça fera un souvenir», dit-elle à Oncle Léo. Celui-ci sourit, si fier de sa femme. Après tant d’années, de remises en question, ils l’avaient leur boutique! Là, devant leurs yeux embués. Ils venaient de lever le rideau de fer et avaient mis tout leur cœur à présenter les biscuits de la plus jolie des façons. Soudain, un doute assaillit Léo. «Cette boite n’est-elle pas dans le mauvais sens? Et es-tu sure qu’il faille... [Lire la suite]
Posté par Coumarine à 09:24 - - Commentaires [6] - Permalien [#]