Paroles Plurielles

Voyages dans les mots...chaque jeudi une consigne d'écriture pour les amoureux des mots. En voiture...!

02 juin 2007

Dialogue nocturne (Logarithme)

Le samedi, c'est plus tranquille. Il y a moins de monde. Seulement l'un ou l'autre concierge à éviter. Enfin, je peux sortir de mon trou pour me changer les idées.La semaine passée, il pleuvait tellement fort que le flip flap sur le toit m'a fait entrouvrir un oeil. Une goutte sur le nez, l'autre s'est ouvert. La nuit, lorsque je me réveille, c'est foutu. Le sommeil cède sa place à mes peurs. Je voulais les fuir. Cette nuit-là, j'ai trouvé la solution ! Je me suis déshabillée, suis passée par le petite lucarne qui mène sur le toit et... [Lire la suite]
Posté par _Sammy_ à 14:00 - - Commentaires [3] - Permalien [#]

30 avril 2007

Matin désordinaire (logarithme)

Ma voiture n'a pas démarré ce matin, j'ai voulu prendre le train.Y avait grève des trains ce matin, j'ai couru, fallait bien.Seul, mais arrivé! Portes fermées, y a congé?Lève la tête, tout petit, les vitres froides m'en imposent.Tais et écoute, silence... Silence?Me tourne doucement, tout tremblant, rues blanches de monde.Pas normal, non, pas normal!
Posté par patitouille à 17:00 - - Commentaires [7] - Permalien [#]
07 avril 2007

Tue-toi-mens (Logarithme)

J'ai presque une heure d'avance... Ils l'ont fait exprès, j'en suis sûr! L'angoisse qui traîne sur mon corps les amuse. Leur perversion s'épanouit, ma dignité s'évanouit. La première fournée de mes pairs est partie en fumée. Ils me disent qu'il y a une erreur, que je fais partie du groupe numéro deux. J'attends, nu, seul, pensif. J'observe mais mes yeux sont vides de larmes, de lumière. Mon regard se pose sur la pile de vêtements sales et encore chauds, puis sur la montagne de chaussures vides mais pleines d'histoires. J'ai ... [Lire la suite]
Posté par _Sammy_ à 16:20 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
26 mars 2007

Dépenfance (Logarithme)

Il faut que je vous dise... j'ai menti! Le coffre à jouets, c’était moi.Petit délit entre ami contre grand délire solitaire.Je ne voulais pas, je devais lutter, ne pas m’entretuer, rester zen mais c’était plus grand que moi. Mes limites étaient dépassées, ma colère ne se tenait plus. Elle explosait, j’implosais.Le coffre à jouets, c’était moi…Doudou, petit pantin tout mou, je n’en pouvais plus. Dépendance sournoise d’enfance inachevée. Ours poursuites, poupées endiablées. Je ne voulais plus les voir, les entendre se défendre.C’était... [Lire la suite]
Posté par pivoineblanche7 à 18:30 - - Commentaires [13] - Permalien [#]