Paroles Plurielles

Voyages dans les mots...chaque jeudi une consigne d'écriture pour les amoureux des mots. En voiture...!

27 septembre 2007

Les mots de Raoul (Loulapoul)

Je lui ai dit de se taire. Il fallait partir maintenant. L'aube était grise et poudreuse. La nuit avait été si longue qu' on pensait que le jour ne reviendrait plus. Marcher dans une ville éteinte, anéantie. Un silence lourd des sanglots étouffés. Du bois, des ruines et partout, une couche de poussière grise qui retenait en elle tout ce passé, toutes ces vies et ses espoirs, ces rires en cendre...Marcus ne parlait plus, Eva na chantonnait plus. Nous retenions nos cris. Ils faisaient mal ces cris, ils nous étouffaient ces... [Lire la suite]
Posté par _Sammy_ à 14:30 - - Commentaires [9] - Permalien [#]

11 septembre 2007

Jérôme (Loulapoul)

L'horloge indique vingt-deux heures trente, mais elle est en avance. Sa petite pendule est toujours en avance sur le temps. Aime pas être en retard. Est précis, ordonné. Donc il est là, bien à temps. La lumière aux fenêtres est éteinte. Comme au premier matin, c'était pareil. Deux fenêtres sombres comme un regard éteint, s'était-il pris à penser. Bien à temps, disait-on. Et oui, tous les mots étaient bien ordonnés dans son esprit, il les trouverait sans peine et pourrait tout dire d' une... [Lire la suite]
Posté par Coumarine à 17:14 - - Commentaires [10] - Permalien [#]
25 juin 2007

L'habit fait le moine (loulapoul)

"Quoi! Je ressemble à Sean Connery? Tu te moques de moi, l'ami?!" Sean Connery, on ne m'avait jamais dit ça, tiens! je suis si petit et timide, je n'aurais même pas osé y songer... Pourtant je rêve souvent de foules qui m'acclament.Tâchons d'être objectif: ce petit air sévère- ou constipé selon certains esprits chagrins, témoigne en fait de ma force de caractère! Mon trench, les gants et le chapeau ne me protègent pas tant des intempéries je l'avoue, mais ils ajoutent ce petit quelque chose d'indéfinissable à mon allure... [Lire la suite]
Posté par patitouille à 09:30 - - Commentaires [5] - Permalien [#]
14 février 2007

Lundi matin (Loulapoul)

Je suis restée une heure environ dans la salle de bain. Enfin, cela m' a paru une heure...Tu pleurais derrière la porte.Vite terminer mes ablutions, précipiter le matin naissant, lundi matin demeure un fléau. La découverte de canettes de coca abandonnées, cabossées me rend folle, me ramène à ma solitude quand la maison est désertée. Tu pleurais derrière la porte, je ne te consolais pas, je me fâchais comme une sotte: "pas perdre son temps, ras le bol du désordre."Pourtant doux trésor, à quoi bon? C'est joli dans ma... [Lire la suite]
Posté par pivoineblanche7 à 20:06 - - Commentaires [4] - Permalien [#]