Paroles Plurielles

Voyages dans les mots...chaque jeudi une consigne d'écriture pour les amoureux des mots. En voiture...!

26 avril 2008

06. Corps et âme (Lukeria)

Mon tendre amour,Qu’il fut long et difficile le chemin de l’un vers l’autre, semé d’écueils et de souffrances. Pour parvenir à la Joie.Cette joie, nous l’avons partagée et rien ni personne ne pourra nous la reprendre. Elle donne un sens à tant d’années traversées ensemble, si repliés sur nous-mêmes, prisonniers de nos fragilités.Un soir, le temps s’est arrêté. A tout ce qui n’était pas Toi.Vaincre le désert, j’ai osé marcher pleine de confiance vers un mirage avec cette foi qu’il n’en serait pas un, parce que le moment de croire était... [Lire la suite]
Posté par _Sammy_ à 11:10 - - Commentaires [3] - Permalien [#]

16 février 2008

33. Délivrance (Lukeria)

J’ai sorti mon cahier à couverture rouge de mon grand sac, que j’avais enfoui un jour au fond de l’armoire. Enterrer ma part d’ombre. Reniement. J’ai mis de la musique douce, puis j’ai disposé un bouquet de fleurs jaunes dans un vase, fermé les volets, fait brûler de l’encens, allumé les bougies disséminées dans la chambre et je me suis allongée sur le lit. Cérémonieusement. J’ai ouvert le cahier et j’ai osé regarder en face la noirceur de mes mots, page après page jusqu’à la dernière. Résolument. Je suis revenue... [Lire la suite]
Posté par pivoineblanche7 à 22:53 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
18 décembre 2006

Amnésie (Lukeria)

« Je crois bien que j'ai attrapé un coup de soleil. » C’est ce que j’avais dit à ma mère d’une petite voix enfantine. Je me souviens de sa main légère et caressante sur mon front brûlant. De ses bras dorés me soulevant pour m’installer délicatement sur le fauteuil en velours rouge, de son sourire et de ses derniers mots apaisants : « …juste se reposer et tout sera oublié. » Je me suis endormie. Un très long sommeil. Repos, oubli. Oubli, repos. Ces mots résonnent dans ma tête, comme une petite musique lancinante.  Je... [Lire la suite]
Posté par Coumarine à 17:30 - - Commentaires [10] - Permalien [#]
18 novembre 2006

Impasses (Lukeria)

Je reste là, pétrifiée, à l'endroit où, en quelques mots définitifs, il m'a déposée. Tant d'années où mes pas se fondaient dans l'ombre de ses pas… À me perdre souvent dans ses silences. Un seul de ses sourires pour me retrouver. Il était mon chemin de campagne. Ensemble, nous avons traversé toutes les saisons : des printemps verdoyants pleins de promesses, des étés enlacés embrasés, des automnes empreints de nostalgie, mais aussi des hivers trop blancs et glacés où je me recroquevillais dans l'attente des beaux jours... [Lire la suite]
Posté par Coumarine à 16:59 - - Commentaires [9] - Permalien [#]
03 novembre 2006

Abîme (Lukeria)

Un matin d’automne. À peine sortie d’un sommeil tourmenté, elle se traîne devant la fenêtre, qu’elle ouvre en grand. Une profonde brume recouvre le paysage et vient envelopper tout son être comme un linceul. Elle y voit un signe, le moment de la délivrance est venu. Un triste sourire, ultime adieu à sa sombre existence. Face au miroir, elle prend le deuil de sa vie, contemple une dernière fois l’image floue de celle qui bientôt ne sera plus, frêle silhouette noire sur laquelle flotte, comme un long ruban de soie, l’or pâle de... [Lire la suite]
Posté par patitouille à 17:00 - - Commentaires [12] - Permalien [#]