Paroles Plurielles

Voyages dans les mots...chaque jeudi une consigne d'écriture pour les amoureux des mots. En voiture...!

18 janvier 2008

31 Silence. (mab)

J’ai bien fait le tour de la question mais la question demeure pour l’instant sans réponse, sur le fauteuil près de la cheminée  Chakespire ronronne doucement bien loin de mes interrogations, y a t-il réellement quelque chose de pourri dans ce royaume de la vie quotidienne ?  Les volets entre-ouverts laissent filtrer la lumière froide d’un jour d’hiver en pays nordique,  Chakespire a le sommeil agité, les oreilles  bougent au rythme de ses rêves, Ophélia entrechoque rageusement les casseroles dans la cuisine, le... [Lire la suite]
Posté par Coumarine à 17:27 - - Commentaires [6] - Permalien [#]

05 décembre 2007

18. Ma bonne amie (Mab)

Ma bonne amie, L’on vient de me conter cette chose incroyable, il serait interdit  dès à présent de se servir à des fins épistolaires de la voyelle se plaçant entre le T et le V. La raison en est bien simple : le sentiment exacerbé de dépit profond des consonnes, d’êtres mises  à l’écart par le dénommé Raimbot, poète et coloriste de voyelles de son état. De A à Z  elles réclament à cors et à cris d’être  également versifiées et colorées par ce poète. Et si cela n’était pas fait elles garderaient en otage... [Lire la suite]
Posté par pivoineblanche7 à 09:35 - - Commentaires [15] - Permalien [#]
16 novembre 2007

04_En avant marche ! (Mab)

Je n’ai pas mis les bonnes chaussures ce matin, mais comme je n’ai qu’une paire mes pieds sont souvent «hors sujet» Ce matin il aurait fallu que j’ai le choix entre «chaud et confortable» et «habillé mais pas trop». Mais si je ne possède qu’une paire de chaussures, fidèles extensions de mes pieds, elles m’amènent exactement où je veux, bien que parfois elles en décident autrement, mais ceci est une autre histoire. Il faut quand même préciser que ce ne sont pas des chaussures ordinaires, elles ont arpenté Manhattan en long en large et... [Lire la suite]
Posté par _Sammy_ à 16:00 - - Commentaires [10] - Permalien [#]
13 novembre 2007

Madeleines, brioches et fantaisie. Mab.

Tante Babette prit une profonde inspiration et le subtil mélange du sucre et de la vanille fit son effet. Tel un kaléidoscope sa mémoire bouscula la chronologie et la régression mentale put commencer. Ce parfum de biscuits en train de cuire Babette l’avait senti avant de pénétrer dans l’arène, face au lion qui allait la dévorer et faire un festin de sa chair tendre. César n’avait pas levé le pouce. Toutes les tantes  Babette de la famille sont de fines cuisinières, leur destin étroitement lié aux diverses recettes parvenues... [Lire la suite]
Posté par Coumarine à 09:07 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
20 octobre 2007

10. 20 octobre 2027. (Mab)

Mauvaise surprise le quai du métro est noir de monde, vient d'annoncer La Voix.  Cher ami, entre nous je ne comprends pas bien où est la surprise, cela fait 20 ans que les quais du métro sont ainsi, jour et nuit et pour cause, depuis 20 ans La Voix fait croire qu'au dessus on ne respire que des miasmes, 20 ans que mes concitoyens vivent tels des cloportes, 20 ans que le métro s'est transformé en une mégapole souterraine, 20 ans que le soleil est caché par un nuage de pollution. Ne croyez-vous pas cher ami que l'on nous ment? Je... [Lire la suite]
Posté par Coumarine à 09:30 - - Commentaires [11] - Permalien [#]
08 octobre 2007

Premier rendez-vous. (Mab)

Chaque marche était un supplice. Chaussures trop neuves, cravate trop serrée, costume trop chaud pour ce début d’automne flamboyant. Mais chaque marche était aussi et surtout une récompense. Il la distinguait de mieux en mieux, grande, imposante par sa simplicité même, élégante et racée,  belle encore pour son âge, faussement  pudique derrière le rideau végétal des arbres rouges, elle s’offrait à son regard avec un tantinet de provocation. Elle l’attendait sereine, lui ou un autre... Depuis toujours, il la convoitait. Le... [Lire la suite]
Posté par patitouille à 09:30 - - Commentaires [10] - Permalien [#]