Paroles Plurielles

Voyages dans les mots...chaque jeudi une consigne d'écriture pour les amoureux des mots. En voiture...!

11 mars 2007

Touchée ! (Micheline B.)

Ça fait huit jours exactement que je suis enfermé entre quatre murs de pierres chaudes.  La Commissaire en chef Leslie Jucaut m’a dit : « Jean-Marie, tu vas prendre des vacances … de travail !  Je t’envoie en mission à Cabrières d’Aigues.  Tu vas occuper une petite maison aux volets bleus dans cette belle région de Provence et tu y resteras caché jusqu’à ce que tu trouves des indices sérieux ». Toute la France connaît l’affaire qui secoue ce vieux village, désormais déserté par la majorité de ses... [Lire la suite]
Posté par patitouille à 09:30 - - Commentaires [9] - Permalien [#]

28 février 2007

Vision apocalyptique (Micheline B.)

Il choisit toujours la solution la plus compliquée …pour les autres, la solution la plus facile pour lui. !  Mon père ne changera pas.  Il nous a ordonné de colmater toutes les fenêtres et portes du château alors qu’on aurait pu sortir et nous agripper à l’échelle que déployait un hélicoptère.  Mes frères et moi sommes prisonniers de notre domaine, qui chavire… Au secours ! Nous avions pourtant souvent lu dans nos journaux : «  Epargnez l’énergie, changez vos habitudes de coqs en pâte,... [Lire la suite]
Posté par Coumarine à 14:42 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
08 décembre 2006

Vision trouble (Micheline B.)

Mes yeux de myope voient trouble Ce paysage qui, auparavant, avait des contours précis, Séparé de mes yeux par deux verres épais, Il était étranger, isolé, mais réel. Je distinguais les fumées des usines, Les files de voitures à l’arrêt, La neige sale sur nos routes, L’eau grise de nos forêts, violée,  polluée. Je me désolais des arbres spoliés de leurs feuilles, A peine les bourgeons éclos au printemps, Je cherchais les oiseaux qui se faisaient rares, Je m’effrayais du teint blême de... [Lire la suite]
Posté par patitouille à 17:02 - - Commentaires [9] - Permalien [#]
06 novembre 2006

Destin solitaire (Micheline B)

Cette tour était un peu comme le Triangle des Bermudes : les rares personnes qui s’y étaient aventurées n’en étaient jamais revenues.  Elle me fascinait.  Je percerais un jour son mystère. Ce dimanche d’été, baigné d’un soleil franc, je sentis le moment venu.  Au départ, j’étais légère, comme un papillon qui volait de muguet en lys, de pommier en marronnier, de maison en gratte-ciel, et ainsi, de plus en plus haut.  Les marches se succédaient, se multipliaient, mais où allaient-elles s’arrêter ?  Cent,... [Lire la suite]
Posté par patitouille à 09:00 - - Commentaires [10] - Permalien [#]
26 octobre 2006

Pas sûr (Micheline B)

Lorsque j’étais médecin à Vienne, j’habitais une maison cossue dans le centre ville.  Hanna s'occupait du ménage et accueillait les patients avec le sourire.  Nos enfants, Assael et Datia égayaient notre demeure dès leur retour de l'école. La déroute s’installa.  Les bottes de cuir commencèrent à marteler sèchement le sol.   D'abord au rythme de nos battements de cœur.  Puis de plus en plus fort, de plus en plus près. Pendant trois mois, nous avons trouvé refuge chez un ami fermier à la... [Lire la suite]
Posté par Coumarine à 17:00 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
09 octobre 2006

Change de vie (Micheline B)

Au matin, le verre était vide.  Au pied du lit gisaient des bouteilles exsangues.  J’étais enfermé chez moi depuis deux jours.  Ou était-ce trois…  Le temps foutait le camp, plus un seul repère dans ce désert d'existence…  L’atmosphère était plombée, dénuée d’oxygène.  Toutes les fenêtres étaient closes, il régnait un silence fétide. Réagir, travailler, que n’ai-je entendu ces rengaines… Je ramassai les vidanges et les mis dans un sac, décidé à faire quelques courses et... [Lire la suite]
Posté par patitouille à 17:01 - - Commentaires [4] - Permalien [#]