Paroles Plurielles

Voyages dans les mots...chaque jeudi une consigne d'écriture pour les amoureux des mots. En voiture...!

10 mai 2008

Ombres (Mimik)

Ce matin pour la première fois depuis longtemps, le soleil s’est invité dans mon cœur. Depuis ma fenêtre, j’ai vu sur le mur d’en face des ombres qui n’étaient pas inquiétantes; elles me paraissaient même attirantes dans leur farandole comme de joyeux fantômes faisant tournoyer leurs boulets; ces ombres me faisaient signe, et j’ai senti leur invitation à me joindre à elles, à balancer moi aussi mes chaînes et boulets...  - Ne lâche pas ton lest, me dit une voix grinçante, ça te donne un poids et une épaisseur... [Lire la suite]
Posté par patitouille à 19:00 - - Commentaires [3] - Permalien [#]

20 avril 2008

39. A quoi penses-tu? (Mimik)

Il faut absolument que je pense à prendre un rendez-vous chez l’ophtalmo, mes lunettes ne sont plus adaptées;  j’ai bien repéré qu’on me regardait de là-haut mais je n’arrive pas à distinguer la personne ni ce qu’elle trafique; d’ailleurs est-ce vraiment moi qu’on regarde? Je n’aime pas trop çà… J’ai l’impression d’être sur une scène de théâtre… Etre vue sans voir, quel drôle de ressenti, ça donne le trac… Pourtant j’aimerais tant monter sur une scène! Non, je ne rêve pas de jouer à la star comme toutes ces gamines qui bavent... [Lire la suite]
Posté par Coumarine à 17:50 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
07 avril 2008

35. Très sollicitée (Mimik)

C’est étrange, depuis que je ne travaille plus, je me sens de plus en plus fatiguée…Il faut dire que je suis très sollicitée…Et Babette qui vient de m’appeler pour m’inviter à son anniversaire vendredi…Une fête à Babette, je ne peux pas la louper, on va chanter et danser jusqu’au petit matin, je sens que ça va me défouler!Tiens, c’est quand le vernissage de Juliette ? C’est vraiment chouette ce qu’elle fait ; ah, voilà son carton d’invitation ; zut, le même soir ! Tant pis, je passerai juste y faire un petit tour, elle comprendra…Oh !... [Lire la suite]
Posté par Vertumne à 15:00 - - Commentaires [5] - Permalien [#]
11 mars 2008

15. C’est pro (Mimik)

Si rompue à tous les succès,Cette belle dans son corsetSes fanfreluches et lacets,Interprétant tous ses versetsDe sa jolie voix de fausset,Réussit à avoir accèsAu cœur de ce vieil Ecossais,Aux ficelles de son gousset.Mais très vite elle se lassaitEt bien vil projet caressait;L’encourageant dans ses excèsDans la tombe elle le poussait.  Or,voilà qu’après son décèsSurvenu en plein quai d’OrsaySuite à un très mauvais abcès,Un pauvre écrivaillon françaisJamais publié chez Grasset,Petit rimailleur de tercetsA silhouette de bassetRaide... [Lire la suite]
Posté par _Sammy_ à 14:00 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
24 février 2008

14. Muet (Mimik)

Il n’en a parlé à personnede cette vie qu’on lui fait menercomme un vrai cloitréà regarder dehors les enfants jouer,les oiseaux sautiller. Il n’en a parlé à personnede cette même sinistre pâtéequ’il doit ingurgiterjournée après journéejusqu’à la nausée. Il n’en a parlé à personnede tous ces coups de piedsquand il venait réclamerla chaleur d’un oreiller,juste un peu d’amitié. Il n’a pu en parler à personnealors il s’est vengéil a tout renverséet puis il s’est sauvéquand le maitre est rentré… Le chat.
Posté par patitouille à 17:00 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
15 février 2008

30. Léger pincement (Mimik)

J’ai sorti mon cahier à couverture rouge de mon grand sac ; assise au bord de la rivière, j’ai commencé à en lire la première page, puis je l’ai déchirée, je l’ai pliée en bateau et je l’ai posée sur l’eau. J’ai fait de même avec chaque page, méthodiquement, regardant s’éloigner petit à petit le convoi, l’imaginant rejoindre la mer... Lorsque le dernier bateau eut disparu de ma vue, je repris mon cahier et j’écrivis cette dernière page : « J’ai enfin trouvé la clé du cadenas ; les chaînes sont tombées, la grille est ouverte. » ... [Lire la suite]
Posté par pivoineblanche7 à 10:19 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
28 janvier 2008

16. Franchement (Mimik)

Mes bien chers frères…Non mais, voilà maintenant qu’il prend son air mielleux en jouant au curé de la paroisse ! Quelle mascarade ! Ces temps derniers, il ne nous tenait pas du tout, mais alors, pas du tout le même discours !Qu’est-ce que je suis venu faire dans cette galère… je savais bien que je n’aurais jamais dû accepter ce poste, mais voilà, j’étais sur le carreau…Quand même, tout çà pour répondre aux caprices de ce petit monsieur ! Je n’ai pas pu me défiler, avec lui il faut se méfier… Ce qui me console c’est que tout le monde... [Lire la suite]
Posté par _Sammy_ à 16:00 - - Commentaires [1] - Permalien [#]