Paroles Plurielles

Voyages dans les mots...chaque jeudi une consigne d'écriture pour les amoureux des mots. En voiture...!

08 décembre 2007

32. Expiation (Ondine)

M’avoir ainsi trahie, après m’avoir prêté serment. Ressens mon ire, Lawrence, le déchirement de mon âme, perçois cette masse dévorant ma chair. Toi le vaillant chevalier m’ayant ravie à mon monde, toi mon incomparable, mon irremplaçable, en échange de ta fidélité, j’ai accepté la déchéance de mon corps, moi la nymphe éternelle. J’ai porté en mon sein ton fils, notre enfant. Je l’ai enveloppé de soins, de tendresse. Soir après soir, j’ai inventé des contes improbables, des histoires enchantées, ai bercé ses rêves, l’ai protégé des... [Lire la suite]
Posté par pivoineblanche7 à 17:26 - - Commentaires [6] - Permalien [#]

14 septembre 2007

Sonate (Ondine)

L'horloge indique vingt-deux heures trente, mais elle est en avance. Detoute façon, pour lui, l’heure n’a plus d’importance. Les pendules ontcommencé à délirer il y a trois ans et ont fini par se détraquer entièrementil y a six mois. Son regard embué se laisse happer un instant par les deuxfenêtres de l’église du quartier, yeux de hibou moqueurs. Encore une fois, il a réussi à tenir sa promesse, ce serment fait il y aquarante ans déjà, dans une petite salle de concert un peu minable. Il sesouvient combien le bleu de ses yeux... [Lire la suite]
Posté par Coumarine à 10:17 - - Commentaires [15] - Permalien [#]
24 juin 2007

Les consignes, il faut lire les consignes! (Ondine)

Hé! Ho! Oui, toi! Pas besoin de me regarder comme un extra-terrestre, c’est à toi que je parle! T’as pas reçu une feuille de consignes quand t’es passé rue Coumarine? Le samedi, c’est plus tranquille, il y a moins de monde, j’suis certain qu’on te l’a remise! Ce serait pas ça justement que j’aperçois, débordant de ta poche? Pas besoin de regarder ailleurs, comme si j’y étais pas! Tu ne m’aimes pas? Ben tant pis! Arrête de râler et de t’excuser, ce n’est pas une erreur! Faut que j’y aille, on m’attend, dis-tu? J’te crois pas, tu as une... [Lire la suite]
Posté par patitouille à 09:30 - - Commentaires [10] - Permalien [#]
11 juin 2007

Tango nuevo (Ondine)

« Excuse-moi, c’est une erreur...» J’avais échappé ces quelques mots de français au coin de Front et Chestnut, après l’avoir bousculée par inadvertance. Elle fixa un instant sur moi ses yeux bleus immenses, visiblement troublée de retrouver cette langue qui avait marqué son enfance. Cela faisait une semaine que j’auscultais son quotidien, le compulsais, le disséquais. Elle s’apprêtait à rentrer au bureau quand j’avais décidé de précipiter le destin. « Je suis vraiment désolé, I mean, I am so sorry », repris-je. « Tu parles... [Lire la suite]
Posté par Coumarine à 09:30 - - Commentaires [10] - Permalien [#]
30 mai 2007

Le dernier slow (Ondine)

Le samedi, c'est plus tranquille. Il y a moins de monde. Les maigres allocations distribuées la veille ont été empochées par les hommes, disparus au bar du coin tenter d’oublier ce qu’ils sont devenus. Les femmes se sont pressées chez l’épicier Bartho, le seul qui leur fasse encore crédit et un peu confiance. Les enfants gambadent dans le terrain vague, insouciants, heureux de se retrouver entre eux, enfin libérés du poids des regards désapprobateurs de leur instituteur.J’ai mis ma robe noire, celle que je portais quand je t’ai... [Lire la suite]
Posté par _Sammy_ à 08:00 - - Commentaires [7] - Permalien [#]