Paroles Plurielles

Voyages dans les mots...chaque jeudi une consigne d'écriture pour les amoureux des mots. En voiture...!

06 mai 2007

L’un vaut l’autre. (Sodebelle)

— Ma voiture n’a pas démarré ce matin.— Mot de passe incorrect.— Mais qui vous parle d’un mot de passe ? Je vous explique pourquoi je n’ai pas pu arriver à l’heure ce matin, pour la photo.— Deuxième essai.— Mais je ne sais absolument pas de quoi vous parlez, mon vieux, Monsieur Monzani m’attendait ce matin pour prendre une photo pour laquelle il avait besoin d’un « mouton noir », je corresponds parfaitement à la définition du profil recherché, malheureusement, comme je viens de vous l’expliquer, ma voiture n’a pas démarré. Je voulais... [Lire la suite]
Posté par patitouille à 09:30 - - Commentaires [17] - Permalien [#]

06 mai 2007

Conversation ordinaire (Pati)

Ma voiture n'a pas démarré ce matin !T’es dans la merde...Comment je vais faire pour aller bosser ? Pour sortir ! PourVivre ? Ah !Pas paniquer. Surtout ne pas paniTu vas pas y arriver.Pas le choix.Y a qu'à prendre leAh non, pas ça !Tu préfères traverser la ville à pied ?Non, pas le train !Allez bordel ! Bouge !Bon, mon sac. Mes clefs. Mes lunettes. Mon livre. Mes anxios.Une pilule pour papa, une pilule pourTa gueule ! Si tu crois que c'est simple, t'as qu'à passer devant !Arrête de frotter tes mains sur mon jean, c'est pas lui qui... [Lire la suite]
Posté par patitouille à 09:00 - - Commentaires [8] - Permalien [#]
05 mai 2007

Confiance (Arthur HIDDEN)

Ma voiture n’a pas démarré ce matin. Tu aurais pu me téléphoner Ton numéro est enregistré dans mon portable et je l’avais oublié au bureau Je crois que tu étais avec une autre. Chérie, tu sais bien que non ! Il est attendrissant cet homme qui est à moi. J’aime le faire enrager en jouant les jalouses. Il est pourtant si différent de ses congénères, en permanence occupés à déchiffrer la partition obsédante de leurs désirs érotiques -Tiens, j’aime bien cette formule : la partition obsédante de leurs désirs érotiques. Ça... [Lire la suite]
Posté par patitouille à 17:30 - - Commentaires [12] - Permalien [#]
05 mai 2007

Première (Cassandrali)

- Ma voiture n’a pas démarré ce matin…- NON, non & non ! Tu n’y es pas du tout ! T’es pas dans le ton du texte ! Tu lis niaisement, tu es monotone… Déclames, mets y de l’intonation ! Ta voiture ne démarre pas, tu es pressé… Tu t’énerves, tu ne restes pas là, résigné par le sort ! Allez, recommences !- Ma vOitUre n’a pAs démArré ce mAtin !- Voilà ! Tu y es… Tu comprends ?Hugo secoua la tête en signe d’approbation.- Il ne suffit pas de secouer la tête, c’est ce que j’attends de toi ce soir. Et Romain… C’est pas la peine de pouffer... [Lire la suite]
Posté par patitouille à 17:00 - - Commentaires [8] - Permalien [#]
05 mai 2007

Vacuité (Farfalino)

« Ma voiture n'a pas démarré ce matin ». Bof !« Ma chaussette s’est enfuie ». N’importe quoi !« Le bidet défendu ». Beurk !« L’astronaute est claustrophobe ». C’est con !« La biscotte s’est cassée ».Et alors ?« Le retour de la chaussette ». Tu parles !« La vie en pneu crevé ». Sgrompf !« J’ai perdu mes clefs ». Pas malin !« Tarte à la crème rance ». Non !« Tarte rance à la crème ». Pas mieux !« Les lacis du rassis assis avec son cassis » Pfff ! Comme dirait ma grand-mère, « quand ça veut pas, ça veut pas. » Je veux écrire un... [Lire la suite]
Posté par patitouille à 09:30 - - Commentaires [10] - Permalien [#]
05 mai 2007

Rencontre du 3ème type (Cassymary)

Ma voiture n’a pas démarré ce matin. Il était 4heures du mat’. Je revenais d’un reportage photo dans un village de montagne. Je me suis arrêté sur le bas côté pour pisser. L’humidité remontait du sol, enveloppant d’un voile de brume le paysage. Je pris une photo et revint vers la voiture, appareil en bandouillère. Le moteur resta muet. C’est alors que je l’aperçus. Sa silhouette m’était familière. Croyant le reconnaître, je descendis de voiture et m’avançais vers lui. Il avait porté les mains à ses yeux éblouis par la... [Lire la suite]
Posté par patitouille à 09:00 - - Commentaires [9] - Permalien [#]

05 mai 2007

hum...

vous aurez peut-être remarqué un certain retard dans mes commentaires...je m'en excuse, mais j'ai été victime d'une attaque sournoise de vieillesse aïgue, qui m'a empechée de rester trop longtemps assise devant mon pc ! la crise d'arthrite aïgue ayant décidé de me ficher un peu la paix, j'en ai profité pour commenter les textes parus ces derniers jours.encore pardon :)
Posté par patitouille à 02:50 - - Commentaires [9] - Permalien [#]
04 mai 2007

Bonheur infernal (Floraise)

« La voiture n’a pas démarré ce matin. J’ai rejoint l’école en stop ».Ainsi commence le récit  saisissant de Monsieur X. directeur d’une école qui a pour objectif la réinsertion des jeunes.« C’est le conducteur d’une jaguar noire qui m’a déposé devant l’établissement. Une brève conversation nous a permis de nous rendre compte que nous étions tous deux à la tête d’un centre de formation professionnelle. J’ai  répondu favorablement à son invitation de venir visiter le sien. Rendez-vous fut pris le jour même, fin d’après-midi. ... [Lire la suite]
Posté par patitouille à 17:30 - - Commentaires [7] - Permalien [#]
04 mai 2007

Un matin pas comme les autres (Victoria)

Ma voiture n’a pas démarré ce matin. Comme si elle ressentait que moi non plus je n’en avais pas envie. Ce quotidien qui m’étouffe. Tous ces gestes répétés.  Et ce matin, comme un signe du destin ma voiture n’a pas démarré. Et moi, j’ai voulu franchir le pas. Non je n’irais pas. J’en profiterais pour faire l’école buissonnière. Une journée rien que pour moi. Et là je me suis posé la question : que faire ? Et mille idées me sont venues. Mais elles me parlaient toutes de la même envie, du même besoin. Ne rien faire justement.... [Lire la suite]
Posté par patitouille à 17:00 - Commentaires [6] - Permalien [#]
04 mai 2007

A LA GLOIRE DE MON OEIL (melle e.)

« ma voiture n’a pas démarré ce matin… » Ça arrive toujours les matins où il ne faut pas ces choses là. Non pas que des matins soient, par nature, appropriés à la panne de voiture, mais on peut tout de même dire, que certains ne s’y prête vraiment pas. Au réveil, tout laisse à croire qu’il est comme hier, si ce n’est cette ouverture de l’œil plus rapide, impatiente, aux aguets. Parce que l’œil, il le sait lui, que ce matin il a rendez-vous avec cet autre. Inquiet depuis quelques jours déjà, se demandant comment se... [Lire la suite]
Posté par patitouille à 09:30 - - Commentaires [5] - Permalien [#]