Paroles Plurielles

Voyages dans les mots...chaque jeudi une consigne d'écriture pour les amoureux des mots. En voiture...!

18 avril 2008

29. La machine à penser (madeleinedeproust)

Il faut absolument que je pense à ramener à la bibliothèque les deux livres que j’ai finis hier au soir. Sinon je ne pourrai plus en emprunter pendant trois semaines. Et les examens approchent , je ne peux pas me permettre de me retrouver interdit de prêt. Il faut absolument que je pense à envoyer une petite carte à ma grand-mère. Je suis la seule famille qui lui reste, elle attend mes cartes avec impatience et avec ces examens qui approchent ça doit bien faire deux semaines que je ne lui ai pas donné de nouvelles. Il faut... [Lire la suite]
Posté par Coumarine à 09:24 - - Commentaires [3] - Permalien [#]

17 avril 2008

28. Une amie (florence)

Il faut absolument que je pense à téléphoner à Maria, que je sorte les poubelles, que je… -         Annie ? Tu m’écoutes ? -         Euh oui, excuse moi je pensais à autre chose. -         Je disais que… Oh là là, je suis méga en retard dans mon programme. Je dois encore faire plein de choses et mon bureau n’arrête pas de m’appeler. Et elle qui me parle de je ne sais trop quoi. Ça fait déjà deux heures qu’on est ici. Ne pourrait-elle... [Lire la suite]
Posté par Coumarine à 18:00 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
17 avril 2008

27. Cela ne se fait pas (Amanda)

Il faut absolument que je pense à prendre un amant… Devient même urgent à presque 40 ans ! Oui, mais voilà, cela ne se fait pas. Suis une femme mariée. Bien mariée, trop mariée, Avec un nain  nanti Qui lit les cours de la Bourse au lit. Je suis casée, cataloguée BCBG Avec ma belle écharpe de soie blanche, bien proprette, bien nette. Et dire que je ne rêve que de galipettes. C’est ma faute aussi, Je dis toujours oui. Oui Maman, oui Papa, oui Monsieur le Maire… ... [Lire la suite]
Posté par Coumarine à 17:22 - - Commentaires [10] - Permalien [#]
17 avril 2008

26. Sage décision (Claudie)

Il faut absolument que je pense à…  Rien. Profiter du silence, savourer chaque bouchée de cette excellente entrecôte, et, ne plus penser. Il faut absolument que je pense à téléphoner à Irène. Non. Tant pis pour Irène qui va toujours mal, ne plus penser à prendre des nouvelles des autres. Si Irène est au bord du vingtième suicide, elle me le dira avant de prendre sa cuite. Profiter, ne plus m’obliger à cet agenda de la mémoire. Il faut absolument que je ne  pense à rien. Ce repas me fait prendre conscience que,... [Lire la suite]
Posté par Coumarine à 10:11 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
17 avril 2008

25. Pas simple… (Sherkane)

Il faut absolument que je pense à me remettre à jardiner maintenant que j’ai le temps. Et puis, manger ses propres fruits et légumes c’est à la mode ! Les médias nous bourrent tellement la tête avec la malbouffe et le système agricole productiviste. Pourtant, personne ne s’est plaint de l’intensification de l’agriculture après la guerre ! Les topinambours et les tickets de rationnement c’est bien mais on s’en lasse.Drôle de monde dans lequel on vit. Pénurie et flambée des prix du riz, du maïs, des céréales. Des stocks mondiaux au plus... [Lire la suite]
Posté par Coumarine à 09:07 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
16 avril 2008

24. Madame Sans Gène (RV)

Il faut absolument que je pense à me plaindre au patron. Si elle croit que je ne l'ai pas vue, la jeune là, au 2e étage, avec son air dégagé et son appareil photo. Ah, si elle s'imagine que je vais me laisser faire ! C'est un coup à finir sur un blog ou je ne sais quel machin moderne, ça ! Si elle veut sa photo du vieil écrivain misanthrope, elle a qu'à la demander poliment !Bon, ça dit quoi, ces frites...
Posté par Coumarine à 18:11 - - Commentaires [16] - Permalien [#]

16 avril 2008

23. Petits bouts de papier (Enfolie)

Il faut absolument que je pense à retrouver ce petit bout de papier.  Grrr mon sac est trop grand ! Allez quoi, reviens petit papier… Ce midi, en allant chercher ma fille à l’école, le soleil est très présent.  Les conducteurs de voitures sont tous concentrés et inactifs.  Comme d’habitude, les files sont longues et  enrayées.  Ma tête est en l’air et mes pensées sont lointaines.  Tuuut Tuuut !  Une grosse voiture noire klaxonne et me lance un minuscule papier, style « post-it ».  L’homme me... [Lire la suite]
Posté par Coumarine à 17:34 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
16 avril 2008

22. Plaie du jour ( Clau )

Il faut absolument que je pense à ... enfin que je pense un point c'est tout. Penser sans cesse pour ne pas sombrer,  penser à n'importe quoi, à des choses futiles, au passé éloigné, maintenir à tout prix mon esprit éveillé, empêcher la bête d'envahir ma tête...Réfléchir ? non, c'est devenu trop compliqué ... ça me provoque des migraines, mais penser est toujours à ma portée... Parler à l'intérieur, sans arrêt, sans repos, surtout ne pas faire le vide, remplir mon pauvre cerveau de mots.  Penser... il est agréable ce... [Lire la suite]
Posté par Coumarine à 10:07 - - Commentaires [14] - Permalien [#]
16 avril 2008

21. Intimité (Virgul)

« Il faut absolument que je pense à te le dire. Quand je les vois d’en haut, tous attablés, ils sont seuls ou ne se parlent pas. On pense beaucoup, mais on ne se parle pas assez. Moi aussi aujourd’hui je suis seul, et je me fais la conversation, je me « dialogue » tout seul, mais c’est toi qui es dans mes pensées. Et je me dis que j’ai de la chance d’avoir quelqu’un à qui penser. Au fond, cela fait plus de trente années que tu… comment dire ? M’occupes ? M’as envahi ? Non, il y a une connotation d’agression qui ne colle pas. Que... [Lire la suite]
Posté par Coumarine à 09:30 - - Commentaires [7] - Permalien [#]
15 avril 2008

20. Le secret d'Emilie (Cassymary)

Il faut absolument que je pense à dire à maman pour Emilie. Emilie, c'est ma meilleure copine. Emilie, elle me raconte tout, on se dit plein de secrets. On est pas dans la même classe, mais elle habite pas loin de chez moi. Alors tous les jours, on fait le trajet ensemble. Souvent on s'arrête à la boulangerie acheter des bonbons. Puis on va au fond de son jardin, dans le petit cabanon, et on mange les bonbons en discutant de trucs de filles. Evidemment, à la fin, on jure crache pour preuve qu'on répétera pas ce que l'autre... [Lire la suite]
Posté par Coumarine à 17:55 - - Commentaires [12] - Permalien [#]