Paroles Plurielles

Voyages dans les mots...chaque jeudi une consigne d'écriture pour les amoureux des mots. En voiture...!

14 décembre 2007

Dialogue avec soi-même (Alainx)

C'est-y pas Dieu possible de ne pas être capable de me décider ! Comme dirait l'autre, quand faut y aller faut y aller. Oui mais des fois on n'y arrive pas. Au niveau du vécu, il y a des gens pour qui c'est tout noir ou tout blanc. Point/barre. Moi, si on veut, c'est pas cool, des fois oui, pis des fois non. Comme dit souvent ma mère faut pas rester le cul entre deux chaises. Si tu vois ce que je veux dire.   Alors bon, l'un dans l'autre, il n'y a pas à tortiller, sincèrement, comme je dis toujours, il a pas de lézard, quand... [Lire la suite]
Posté par patitouille à 17:30 - - Commentaires [12] - Permalien [#]

14 décembre 2007

Elle m'emm... vous dis-je (ilescook)

Voilà. Je me suis encore réveillée à une heure indue. Zut je deviens radoteuse quelque part. Mais trop, c'est trop. Elle me harcèle avec ses allusions continuelles, y pas photo, elle veut me faire craquer tout à fait. Effectivement, dans ses messages, continuellement elle me nargue, fait des allusions et quelque part elle me touche, c'est trop. J'ai envie de lui crier : stop ! De lui écrire en noir sur blanc, de lui dire qu'elle me lâche les baskets. Y a pas photo, elle me prend la tête. Lui écrire, oui mais non. Elle va s'en... [Lire la suite]
Posté par patitouille à 17:00 - - Commentaires [14] - Permalien [#]
14 décembre 2007

p'tit rappel, svp :)

je voudrais vous rappeler d'avoir la gentillesse de ne pas mettre vos textes en pièces jointes. ça nous me fait perdre beaucoup de temps, et du temps, j'en ai dégagé pour PP, bien entendu, mais j'en ai pas des pelletées non plus ;))) copiez-les directement dans le corps de votre mail, c'est beaucoup plus simple et évite nombre de manips. en ces périodes de fête... un p'tit cadeau pour vos admin', d'accord ?? ;))) merci d'avance à tous ! textes à venir : ilescook alainx Mifa Noisette Brigou Naïra ... [Lire la suite]
Posté par patitouille à 16:48 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
14 décembre 2007

Pas besoin de sortir (Laura)

Pour être tout à fait honnêteSi je ne sors pas beaucoupDe chez moi, c’est parce queJe me sens bien chez nous Quelque part, c’est la seule raison.Je me cherche des excusesPour ne pas sortir et des raisonsPour sortir, voir un peu le monde Mais effectivement j’ai toujoursEu une grosse tendance casanièrePas de souci puisque mon amourPartage mes solitaires manières Que du bonheur donc à cocoonerTranquille à la maison, seul ou à deuxA lire, écrire ou s’embrasserMais parfois c’est trop, à deux Ou seule, j’ai envie... [Lire la suite]
Posté par patitouille à 09:30 - Commentaires [6] - Permalien [#]
14 décembre 2007

ASSIMIL Troisième leçon. (matarjeu)

Monologue intérieur dans la cabine d’essayage. 1- Slim ou pat' d’eph ? Ça me prend la tête.Français : Pantalon moulant ou pantalon large ? Ce choix nécessaire me cause de l’embarras. 2- Quelque part, le slim est sympa.Français : D’un certain point de vue, le pantalon moulant est très beau. 3- Oui mais non, le pat' d’eph, lui, il est trop.Français : J’hésite, car le pantalon large est aussi très beau. 4- Ça me fait souci, les deux sont trop sympa.Français : Je n’arrive pas à choisir, les deux pantalons sont... [Lire la suite]
Posté par patitouille à 09:00 - - Commentaires [9] - Permalien [#]
12 décembre 2007

Consigne 60

50 textes pour la consigne 59...Vous avez beaucoup aimé cette consigne qui, il faut l'avouer, sortait de l'ordinaire et vous obligeait à creuser vos neuronesJe remarque que la difficulté ne vous rebute en rien, au contraire, j'ai lu un véritable feu d'artifices de textes dignes des plus grands écrivains (mais oui! soyons modestes...!!!)Et puis, cette consigne vous a inspiré des textes drôles, on a plus d'une fois ri derrière nos écrans!Donc pour cette consigne, j'ai décidé de ne pas vous ménager...D'autant plus que nous passons à la... [Lire la suite]
Posté par Coumarine à 22:30 - - Commentaires [18] - Permalien [#]

12 décembre 2007

Sale Peste (Eva Alix)

Je vais en CREVER Adrien !!   Feins de ne pas t’en apercevoir mon hâve et naïf timoré…   Mon rythme cardiaque s’emballe, mes tripes s’arrachent littéralement, j’ai les reins brisés,respirer devient difficile, mes larmes rompent le barrage.Elle a gagné !Elle rampe, elle progresse si facilement  que cela en est désarmant Adrien.Elle m’efface, l’amnésie menace.J’ai si mal.Je vole en éclats, j’agonise ; c’est tellement aberrant, tellement invraisemblable.Mon menton n’a de cesse de  trembler... [Lire la suite]
Posté par Coumarine à 18:32 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
12 décembre 2007

50. A l’école (Charlotte)

  Chère Marie-Josèphe Je serai brève, sèche, vache et pire encore. D’accord, tu es la première de classe, la première en histoire, géo, la première en math, la première en gymnastique, mais tu es davantage la première experte en tricherie pendant les examens ( tu copies, ne nie pas, j’ai des témoins.)  …et circonstances aggravant ton cas, tu bisses ta troisième. Moi pas ! Moi, j’ai la première place d’excellence en français, en psycho et philo :les nobles matières  de l’esprit. Je me vante... [Lire la suite]
Posté par Coumarine à 17:48 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
12 décembre 2007

49. 221b, Baker Street (Sammy)

Cher ami,J'ai noté ces derniers temps votre récente propension à râler, pester, grogner, renâcler, morigéner le chat, massacrer votre violon, prendre de la cocaïne en cachette (ne tentez pas de le nier, je le sais) et même accabler de reproches votre belle-mère, cette sainte femme ; bref, afficher sans cesse ce caractère ostensiblement désagréable. Pas forcément antisocial, mais honnêtement je pense à mes années de service et je perds mon sang froid.J'ai mis en application vos méthodes si longtemps observées et analysées, et j'en ai... [Lire la suite]
Posté par _Sammy_ à 14:00 - - Commentaires [7] - Permalien [#]
12 décembre 2007

48. Le mal-aimé (Cassandrali)

Madame la Mère de la Terre, Je viens vous exprimer mon vif mécontentement & ma révolte face à la terrible méprise dont je fais l’objet. Je me sens offensé.Ils s’indignent, pestent dès les premiers signes de mon apparition. De pas légers en timides approches, je m’immisce discrètement afin de ne point les effrayer, laissant ainsi l’été s’estomper progressivement. Malgré mes efforts, les grimaces déforment ces êtres en visages laids, gris, agressifs, tristes…Ils regrettent les caresses estivales de l’air, les dégradés de cyan,... [Lire la suite]
Posté par pivoineblanche7 à 11:06 - - Commentaires [8] - Permalien [#]