Paroles Plurielles

Voyages dans les mots...chaque jeudi une consigne d'écriture pour les amoureux des mots. En voiture...!

07 septembre 2007

L'Attente (Chiara, la dame à l'hermine)

  I L'horloge indique vingt-deux heures, mais elle est en avance. Je n'attends pas. Je ne m'inquiète pas. Il rentre, il est là qui vient. Je lis, je n’attends pas. Il part de la station Miromesnil à 9 heures. 11 stations, vingt minutes. Puis le boulevard, la rue. 10 minutes. Il est là qui arrive, il est là, il va entrer. L'horloge avance. 22 heures et cinq minutes. Il est tombé, couché sur le trottoir. L'horloge est en avance. Je n'attends pas. Je tourne les pages du livre.  ... [Lire la suite]
Posté par Coumarine à 17:05 - - Commentaires [16] - Permalien [#]

07 septembre 2007

Il est 6h30 (Dan)

L'horloge indique vingt-deux heures trente mais elle est en avance... Trop tôt pour me coucher... Le sommeil ne viendrait pas! Il me reste un peu plus d'une demi-heure... Assis, comme chaque soir, sur le bras gauche de mon fauteuil, j'attends... j'attends que la pendule de mon salon égrenne ses onze coups pour rejoindre mon lit.Les soirées de juin sont longues, le soleil tarde à allumer la nuit, je peux observer tout à mon aise le silence de la maison d'en face. Elle est vide depuis plusieurs années. Pourtant, de mystérieux fantômes... [Lire la suite]
Posté par Coumarine à 09:50 - - Commentaires [15] - Permalien [#]
07 septembre 2007

L’ombre de Daphné (Christine 2)

L'horloge indique vingt-deux heures trente, mais elle est en avance... pense alors Mortimer gardien de la propriété de Lady Margaret. « Je ne veux surtout pas être en retard à ce drôle de rendez-vous » se dit-il en faisant le guet derrière les lucarnes de la mansarde pour mieux distinguer sans se faire voir. C’est à cette heure bien précise qu’une silhouette blanche se promène dans la longue allée qui serpente l’entrée du domaine menant dans le parc avant de disparaître en direction du lac.Dix ans après sa mort, Daphné superbe et... [Lire la suite]
Posté par Coumarine à 09:00 - - Commentaires [9] - Permalien [#]
06 septembre 2007

Une rumeur. (AlainX)

L'horloge indique vingt deux heures trente, mais elle est en avance... C'est donc encore trop tôt. Il va falloir attendre. Pourtant la foule est déjà nombreuse. Les gens viennent de loin, de plus en plus loin à mesure que la nouvelle se répand. Il faut dire que Coumarine dont la popularité est grande en a parlé sur son blog et, évidemment, cela a fait traînée de poudre dans la blogosphère. Je dois dire qu'au départ j'étais particulièrement sceptique. J'ai pensé que Coumarine avait tout inventé, elle qui sait trousser des... [Lire la suite]
Posté par Coumarine à 18:00 - - Commentaires [25] - Permalien [#]
06 septembre 2007

La retardataire (Toncrate)

L'horloge indique bien vingt deux heures trente,mais elle est en avance et toi tu n’es pas là,un siècle que j’attends, droit comme un échalasle gibus à la main, la mine transparente. Soudain je t’aperçois dans ta cape amarante je vois papillonner ta robe et te voilà !« C’est sûr ! On va rater le début du gala !Des fois, tu sais mon cœur, tu es exaspérante ! » Il faut encore héler un coche et cavalertout le long du rempart de briques empilées,jalonné d’œils-de-bœuf et de mâchicoulis. D’aucuns nous auront cru en train de nous... [Lire la suite]
Posté par Coumarine à 17:10 - - Commentaires [10] - Permalien [#]
05 septembre 2007

Consigne 53

La voilà enfin la consigne tant attendue! (J'ai vu en  effet dans les stats qu'on se presse au portillon...doucement, il y en aura pour tout le monde... Voici une photo qui m'a été confiée par une participante (étudiante) à mes ateliers d'écriture. Elle s'appelle Anaïs, elle n'a pas de blog, mais écrit avec un réel talent d'écriture.La photo a été prise quelque part à Bruxelles...Elle m'a plu d'emblée et j'ai...pensé à vous! (Comme c'est curieux...figurez-vous que je pense à vous, jour et nuit...oui oui) Photo de... [Lire la suite]
Posté par Coumarine à 22:25 - - Commentaires [11] - Permalien [#]

02 septembre 2007

Dernière ligne droite

Hello...C'est mercredi soir à 22h30 que je poserai la 53ème consigneA 22h30 précisesNe venez pas tous en même temps, canalblog risque de perdre la tête...D'ici là affutez vos plumes, prenez les poussières de votre clavier, lissez vos idées qui se feront fécondes, et vos mots qui se cogneront au bonheur d'écrireSe cogneront oui...car écrire, vous le savez, est à la fois bonheur et douleur...Je nous souhaite à tous une rentrée riche, dense (danse) et joyeuseQue les mots, les vôtres et les miens soient vainqueurs!Qu'ils soient plus forts... [Lire la suite]
Posté par Coumarine à 21:42 - - Commentaires [17] - Permalien [#]
19 août 2007

Pause vacances...

Comme Coumarine vous l'avait indiqué dans l'article "Mode pause", j'ai mis en ligne les textes qui me sont encore arrivés... Y compris le dernier texte d'une nouvelle participante. Le blog est donc en mode "pause" jusqu'à la fin du mois. Bonne vacances à ceux qui sont encore en congé. Coumarine vous donne RV dès les premiers jours de septembre. A bientôt, donc, nous aurons tous le plaisir de vous retrouver nombreux et en pleine forme.
Posté par pivoineblanche7 à 15:26 - - Commentaires [17] - Permalien [#]
19 août 2007

Témoignage (Chiara, la Dame à l'hermine)

Ce que je venais de dire à la vieille marquise Guy de Ruy était l'exacte vérité.Mon témoignage l'accablait, mes mots semblaient l'avoir désincarnée.Plus pâle qu'à l'accoutumée, son visage, dans l'effort qu'elle faisait pour en dissimuler l'expression, s'était comme départi de ses traits ; elle les avait congédiés. La prestance de son grand corps maigre et gris s'était imperceptiblement alâchie sur le cuir rouge du siège. Seules les mains, par le léger tremblement qu'elles imprimaient au journal posé sur ses genoux, semblaient vivre... [Lire la suite]
Posté par pivoineblanche7 à 15:21 - - Commentaires [12] - Permalien [#]
15 août 2007

Le secret des anges (RSylvie)

Ce que je venais de dire à la vieille marquise Guy de Ruy était l'exacte vérité." Et je n’avais pas à en rougir. C’était la première fois que je confiais mon histoire à quelqu’un. Depuis des années, je gardais ce secret enfoui au fond de moi. Jamais je n’aurais cru pouvoir en parler. J’avais tant souffert… remonter la pente avait été si difficile. Alors que je n’avais que 13 ans. J’avais dû apprendre à me taire. Promise au fils de Ruy, j’avais subi « le droit de cuissage ». Des jours et des jours, j’avais dû me soumettre... [Lire la suite]
Posté par pivoineblanche7 à 23:58 - - Commentaires [7] - Permalien [#]