Paroles Plurielles

Voyages dans les mots...chaque jeudi une consigne d'écriture pour les amoureux des mots. En voiture...!

15 juin 2007

Si j’avais su … (Petits Mots)

- « Excuse moi c’est une erreur ! - Quoi ? - C’est une erreur… je ne savais pas… je ne peux pas faire ça ! - Mais… faire quoi ? - Ben , ça quoi ! comme font les autres là ! je ne savais pas quand je suis venue… que c’était      pour ça ! - Tu ne connais pas la boutique ? c’est toujours comme ça ici ! - Oui, je sais, mais là… c’est trop ! je ne peux pas ! - T’inquiète ! on ne voit pas ta tête ! - N’empêche ! - Quelle perte de temps ! respire un bon coup ! … et clic clac, c’est dans la... [Lire la suite]
Posté par Coumarine à 21:13 - - Commentaires [8] - Permalien [#]

13 juin 2007

Rhume (Alice)

                          Elle est en pleurs,Il est derrière elle,Elle ne peut pas parler depuis trois jours.Elle se refuse à lui sans qu'il sache pourquoi.Il lui demande ce qu'il a fait ou dit de travers.Elle reste muette.Elle fait tout comme d'habitude, comme un automate. Le travail. les enfants, la cuisine...tout quoi! Puis ce soir, il se met derrière elle, dans la salle de bain et lui dit doucement:« maintenant , faut que tu me parles »Elle... [Lire la suite]
Posté par Coumarine à 17:59 - - Commentaires [10] - Permalien [#]
13 juin 2007

Androgynie ( Truly)

"Excuse-moi, c'est une erreur... » . Ce furent tes premiers mots en ce jour propice où une main noire vint presser le bouton de la sonnette de ma porte d’entrée. Tu l’ignorais bien sûr, mais moi déjà, en un éclair , terrassée par l’évidence, je sus qu’un jour tu forcerais d’autres portes, qu’un jour tu presserais d’autres boutons, mais je n’étais pas pressée, j’avais tout mon temps. Tu l’ignorais bien sûr, mais moi, même toute au bonheur de cette rencontre inespérée,  je savais, évidemment je savais,  qu’un jour... [Lire la suite]
Posté par Coumarine à 17:42 - - Commentaires [8] - Permalien [#]
13 juin 2007

Hyménée (Querelle)

Excuse-moi, c'est une erreur…  on ne viole pas un ange, même si l'ange le demande. Surtout si l'ange le demande. Je te prie de m'excuser de t'adjoindre à ma fange, pour cela qui te fait comprendre que moi, je ne suis pas un ange et que terriblement, nous ne sommes pas fait pour s'assembler, être ensemble. MAIS : ta peau était douce, le derme, tout humide de rosée ; ta bouche un sanctuaire, une perle à la nacre, nacre de rosée ; ton cou, statuaire à briser par le cri, ton buste estuaire, embouchure vers un sexe troublant,... [Lire la suite]
Posté par Coumarine à 09:38 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
13 juin 2007

Jamais deux sans trois (Tilu)

- Excuse moi, c’est une erreur, Bon Dieu ! - C’est à moi que tu t’adresses Adam ? - Oui … excuse moi, c’est à toi… excuse moi… - Hé bien, qu’est-ce qui est une erreur ? - C’est au sujet d’Eve, Bon Dieu, que tu m’as envoyée… - Oui, et alors, elle ne te plait pas ? - Si, si, au contraire, Bon Dieu, mais….. - Mais quoi ?! Allez, dis moi, je n’ai pas que ça à faire moi, rester là, à écouter tes réclamations ! Qu’est ce qui ne va pas ? - Elle n’a que deux seins… - Oui, ben c’est bien deux seins, non ? -... [Lire la suite]
Posté par Coumarine à 09:10 - - Commentaires [15] - Permalien [#]
12 juin 2007

Absente quelques jours

Bonjour à tous Je m'absente quelque temps..je n'ai que peu été sur le Net ces deux derniers jours Pardon mais je ne peux mettre des commentaires comme je l'aurais voulu sur les derniers textes, vous m'en voyez désolée... Je vous confie le blog, faites le tourner, comme vous le faites si bien, tout seuls comme des grands (sourires) les trois autres admin sont eux aussi  indisponibles pour d'autres raisons. Vous pouvez continuer à m'envoyer vos textes, je les mettrai en ligne dès mon retour (j'espère samedi ou... [Lire la suite]
Posté par Coumarine à 22:43 - - Commentaires [1] - Permalien [#]

12 juin 2007

Erreur..... ( Anne TRIPETTE ou The FreeWheelin' Anne)

Non ce n'est pas possible!Cette douceur au creux de mes mains ne saurait me mentir.Ces seins que je caresse chaque jour avec entrain ne sauraient me mentir.Cette poitrine dont le lait a nourri nos enfants ne saurait me trahir.Cette féminité dont tu as toujours été fière ne saurait me trahir. Non je ne peux pas le croire!Sèche-tes larmes! mon aimée et sourit ;  ils se trompent tous.Laisse-moi encore les caresser et les aimer; ils se trompent tous.Ecoute-moi , nous serons les plus forts, seuls contre tous.Ensemble nous vainqueront... [Lire la suite]
Posté par Coumarine à 17:47 - - Commentaires [5] - Permalien [#]
12 juin 2007

Faux numéro (Minuitdixhuit)

Je me suis levé assez tard ce matin, midi passé, une nuit à travailler... Je n'étais même pas sûr d'être éveillé. En sortant de la douche, j'ai machinalement appuyé sur la touche de mon répondeur téléphonique. Je ne le fais jamais, je ne sais pas pourquoi je l'ai fait mais voilà, je l'ai fait. Je rêvais encore peut-être. - Vous avez un nouveau message. Pour écouter vos messages, tapez 1. J'ai tapé 1. - Hier à 21h30... Et un numéro que je connais bien s'est affiché sur l'écran du répondeur. Voilà, un message... [Lire la suite]
Posté par Coumarine à 17:44 - Commentaires [4] - Permalien [#]
12 juin 2007

Chef d'oeuvre en perdition (Cassymary)

La peau? je l'ai voulue douce et tendre, comme la peau d'une pêche. Les cheveux? Je les ai voulus brillants et soyeux, pour s'envoler au vent comme les blés dans les champs. Le ventre? Je l'ai voulu rond et accueillant, comme la coquille protégeant le poussin. Les seins? Je les ai voulus ronds et fermes, pour contenir dans une main aimante. Les épaules? Je les ai voulues larges et solides pour supporter les fardeaux de la vie. Les mains? je les ai voulues longues et puissantes, pour soulager, guérir et caresser. ... [Lire la suite]
Posté par Coumarine à 09:38 - - Commentaires [28] - Permalien [#]
12 juin 2007

L'échappée belle ( Amanda )

" Doucement, Mahmadou ! Ils sont encore fragiles... Tes grandes mains ambrées balbutient ton impatience à palper mes deux merveilleuses convalescentes..." Ce chirurgien esthétique italien est vraiment très bien ! Il était temps, Amanda ! Presqu'atteinte, hein, la date de péremption ! Finies les insouciances, la beauté est désormais pour toi une conquête au quotidien. Pour que ton corps soit encore une forteresse assiégée, il ne faut pas le laisser se relâcher, pas une seule journée !Attentive, comme l'acrobate sur son fil,... [Lire la suite]
Posté par Coumarine à 09:14 - - Commentaires [8] - Permalien [#]