Paroles Plurielles

Voyages dans les mots...chaque jeudi une consigne d'écriture pour les amoureux des mots. En voiture...!

18 octobre 2007

1. Bonne mauvaise surprise… (Toncrate)

… le quai du métro est noir de monde à Barbès :gare aérienne il pleut, sous terre il fait soleil,c’est la grève dit-on, de partout on débraye,je vais aller à pied à la station Abbesse. Le long de l’avenue, nez en l’air,  je me pressec’est alors que je vois à nul autre pareilun bâtiment nouveau, un drôle d’appareilqui de l’architecture attribue la prouesse. Bientôt à mes fusains de mémoire je peinscette église factice ou ce temple païen,aux vitraux effilés comme des guillotines. Le soir même la mode aura gagné le... [Lire la suite]
Posté par Coumarine à 09:30 - - Commentaires [8] - Permalien [#]

04 octobre 2007

Le tagueur fou a encore frappé (Toncrate)

Dans le parc du château un jeune écerveléjouait impunément à taguer les borduresavec du jaune en bombe ou des pots de peinturegriffonnant des slogans aussi abscons que laids. Colonnade souillée, cimaises maculées,chérubins entachés d’innommables coulures…« Quel manque de respect envers l’architecture ! »Se disait l’intendant en nettoyant l’allée. Un matin de janvier le vandale fut pris.On enferma dans un cachot ce malapprisjusqu’à ce qu’il retourne à meilleure raison. Quand à la fin du jour il demanda pardonle... [Lire la suite]
Posté par patitouille à 11:30 - - Commentaires [10] - Permalien [#]
06 septembre 2007

La retardataire (Toncrate)

L'horloge indique bien vingt deux heures trente,mais elle est en avance et toi tu n’es pas là,un siècle que j’attends, droit comme un échalasle gibus à la main, la mine transparente. Soudain je t’aperçois dans ta cape amarante je vois papillonner ta robe et te voilà !« C’est sûr ! On va rater le début du gala !Des fois, tu sais mon cœur, tu es exaspérante ! » Il faut encore héler un coche et cavalertout le long du rempart de briques empilées,jalonné d’œils-de-bœuf et de mâchicoulis. D’aucuns nous auront cru en train de nous... [Lire la suite]
Posté par Coumarine à 17:10 - - Commentaires [10] - Permalien [#]