Paroles Plurielles

Voyages dans les mots...chaque jeudi une consigne d'écriture pour les amoureux des mots. En voiture...!

10 janvier 2007

Délires de décembre (Vincent)

Je suis un génie... et je suis modeste. Si ma femme me voyait!!!! Ecoutez attentivement ma mésaventure.  Auparavant, je n’étais qu’un représentant en mort-aux-rats. Oui-oui, ça existe encore ce métier, surtout dans les grandes villes.  Ce soir là, c’était je crois, quelques jours avant la veillée de Noël. Quoiqu’il en soit, c’était pas une froide nuit de décembre. Un vent humide soufflait  des  Flandres  un air chargé d’embruns. Il ne me restait qu’une maison cossue à démarcher non loin du port de... [Lire la suite]
Posté par Coumarine à 09:10 - - Commentaires [10] - Permalien [#]

09 décembre 2006

VIVRE ! (vincent)

Korê la sage!  Qu’elle voyage, depuis le grand cahot qui ravageât la terre qui la vit naître !Humanité : limite en fin de règne. A combien d’années lumières sommes nous de la fin de ce monde ? Tueries, tremblements de terre, pollution, réchauffement……Encore quelques siècles, peut être.  Mais combien d’êtres survivront ?Genre humain éteint à l’aube du vingt troisième.Où que nous soyons,  nous seront tous atteints.L’amie que nous aimons veut quitter notre étoileOmbre vacillante dans le désert  astral,Virtuelle comète... [Lire la suite]
Posté par patitouille à 09:01 - - Commentaires [7] - Permalien [#]
17 novembre 2006

Les ROYAL (Vincent)

Je lui avais bien dit de ne pas mettre son tailleur noir. Surtout pour aller ouvrir le portail à Ségolène et à François. De toutes façons, elle n’écoute jamais c’que je lui dis.   Mais avec son petit sac rouge, je dois reconnaître qu’elle a de l’allure, ma femme.Bon voyons : Les pelouses sont tondues……… Pas de pavé qui dépasse. Ca serait marrant que le petit François, se casse la figure………..Pas de papier gras ou de canettes. Au fait est ce qu’elle a commandé les pizzas. Faudrait que je pense à mettre le mousseux au... [Lire la suite]
Posté par Coumarine à 10:11 - - Commentaires [17] - Permalien [#]
08 novembre 2006

Au Nord KIVU (Vincent)

C’était un drôle de zèbre, cette femme. D’une nature froide, je dirais même introvertie, elle menait sa barque comme on circule dans des couloirs d’hôpitaux vides sans regarder le décor. A la va-vite, toujours «à la bourre» comme on dit maintenant. Jamais un regard à gauche ou à droite. Les autres, c’était pas un problème pour elle. Quoique... Fallait pas se trouver sur son passage. Gare à celui qui l’empêchait de passer ! Des hommes elle en avait croisé dans sa vie. Qui l’avaient trouvé jolie. Qui admiraient sa façon de ne pas se... [Lire la suite]
Posté par patitouille à 17:00 - - Commentaires [9] - Permalien [#]