Paroles Plurielles

Voyages dans les mots...chaque jeudi une consigne d'écriture pour les amoureux des mots. En voiture...!

17 février 2008

35. Une petite photo (Lisounette)

J’ai sorti mon cahier à couverture rouge de mon grand sac plastique. Et un crayon aussi. Comment ça je suis pas un artiste? Elle va voir. Non mais! Comme si être un artiste se résumait à gribouiller dans un cahier! Ah, j’ai dû lui en boucher un coin à partir comme ça, sans ma veste, sans mon portable, sans portefeuille, avec seulement un sac plastique et un paquet de mouchoirs en papier. Moi aussi je peux avoir l’insouciance et la spontanéité des artistes! J’ai posé le cahier sur mes genoux, assis dans l’herbe, oui... [Lire la suite]
Posté par pivoineblanche7 à 10:00 - - Commentaires [1] - Permalien [#]

16 février 2008

34. Le tour de clé (Caro_carito)

J'ai sorti mon cahier à couverture rouge de mon grand sac. Respirer lentement, calmer le tremblement de mes mains. La grosse cloche de l’église venait de faire sonner sa voix éraillée. Sans succès, la rue était déserte. Le couvre-feu avait confiné les habitants à l’intérieur de leurs quatre murs. Je m’étais faufilée au dehors en prenant garde de ne réveiller personne. Je portais l’uniforme des écolières de Santa Maria de Nuestras Gracias. Avec mes cheveux tressés qui pendouillaient sur mon dos, j’avais l’air d’une toute jeune... [Lire la suite]
Posté par pivoineblanche7 à 23:00 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
16 février 2008

33. Délivrance (Lukeria)

J’ai sorti mon cahier à couverture rouge de mon grand sac, que j’avais enfoui un jour au fond de l’armoire. Enterrer ma part d’ombre. Reniement. J’ai mis de la musique douce, puis j’ai disposé un bouquet de fleurs jaunes dans un vase, fermé les volets, fait brûler de l’encens, allumé les bougies disséminées dans la chambre et je me suis allongée sur le lit. Cérémonieusement. J’ai ouvert le cahier et j’ai osé regarder en face la noirceur de mes mots, page après page jusqu’à la dernière. Résolument. Je suis revenue... [Lire la suite]
Posté par pivoineblanche7 à 22:53 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
16 février 2008

32. Révolution (Claire)

J'ai sorti mon cahier à couverture rouge de mon grand sac et j'ai notél'idée qui venait de me passer par la tête. Je me suis dit:  putain depropriétaires qui se claquemurent derrière des gros cadenas dans leursgrandes propriétés. Demain, tout cela sera à tout le monde et surtoutà moi. Demain, tout le monde lira mon livre, un petit livre à lacouverture rouge. Va savoir pourquoi, le rouge va bien à mon teint.
Posté par pivoineblanche7 à 09:51 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
15 février 2008

31. Le cahier rouge (Lys)

J'ai sorti mon cahier à couverture rouge de mon grand sac. Ça faisait longtemps que j’en crevais, longtemps que ma plume était prête. Alors là sur ce banc, J’ai entamé une page pour décrire mon naufrage, pour me faire céder la cage. J’ai entamé une page dont j'ignorais encore qu'elle allait changer le cours de mon existence. Là sur ce banc J’ai crevé l’abcès… J’ai libéré un flot de mots,  j’ai écris avec rage, j’ai confondu les mots, j’ai barré, j‘ai raturé, j’ai corrigé, j’ai accusé, j’ai vomis cette noirceur, je l’ai... [Lire la suite]
Posté par pivoineblanche7 à 17:05 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
15 février 2008

30. Léger pincement (Mimik)

J’ai sorti mon cahier à couverture rouge de mon grand sac ; assise au bord de la rivière, j’ai commencé à en lire la première page, puis je l’ai déchirée, je l’ai pliée en bateau et je l’ai posée sur l’eau. J’ai fait de même avec chaque page, méthodiquement, regardant s’éloigner petit à petit le convoi, l’imaginant rejoindre la mer... Lorsque le dernier bateau eut disparu de ma vue, je repris mon cahier et j’écrivis cette dernière page : « J’ai enfin trouvé la clé du cadenas ; les chaînes sont tombées, la grille est ouverte. » ... [Lire la suite]
Posté par pivoineblanche7 à 10:19 - - Commentaires [2] - Permalien [#]

15 février 2008

29. De mon grand sac (Marie)

J'ai sorti mon cahier à couverture rouge de mon grand sac.Au loin, la mer. Regard vers l'horizon, impossible à discerner, ciel et mer confondus, bleus, gris, lumineux.Bercement du ressac, doucement, va, et, vient. L'air marin enfle ma poitrine. Doucement il s'infiltre dans mon corps. Détente..."J'ai sorti mon cahier à couverture rouge de mon grand sac".Je relis cette phrase. La première page du cahier à couverture rouge est blanche. J'ai commencé à écrire, puis ma main est restée en suspens. Emportée par la rêverie, emportée... [Lire la suite]
Posté par pivoineblanche7 à 09:47 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
14 février 2008

28. Rituel (Anne Bonaventure)

J'ai sorti mon cahier à couverture rouge de mon grand sac. Celui-là oui a une couverture rouge, celui que je viens d'acheter est bleue, pourquoi ne pas changer de couleur? Comme chaque jour j'écris dans ce genre de cahier à petits carreaux et ce depuis des années. Je me souviens lorsque je travaillais dans ce centre maternel une toute petite chambre me tenait lieu de bureau 2X2 : bureau, chaise, machine à  écrire et la fenêtre devant moi où je pouvais voir le tilleul qui ponctuait les saisons. Je m'étais pratiquement... [Lire la suite]
Posté par pivoineblanche7 à 22:41 - - Commentaires [7] - Permalien [#]
14 février 2008

27. La clef dans le cahier rouge (Souliers vernis)

J'ai sorti mon cahier à couverture rouge de mon grand sac.   Il y a toute ma vie dans mon sac. C'est quelquechose de l’ordre de sa coquille pour un escargot. Je ne me déplace jamais sans. Il est plein de mon essentiel. Je suis là, avec mon cahier. Je le serre, je le caresse. Je touche le grain de cette couverture rouge qui m’est si familier. Le toucher de ce grain me rassure. La vue de ce rouge m’assure de ma présence au monde. Je suis là, avec mon cahier, devant la grille de cette maison qui m’est un jour devenue... [Lire la suite]
Posté par pivoineblanche7 à 17:11 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
14 février 2008

26. Sans titre (Alauda)

J'ai sorti mon cahier à couverture rouge de mon grand sac et je me suis assis dans la voiture. Je sais qu'ils m'attendent au cimetière, mais  je devais passer d'abord ici.     Voir.    Et maintenant tenter de dire.    Inscrire au moins l' instant.     Quinze ans d'attente.    D' un geste, un mot, un signe.    Qu'il n'aura jamais fait.     Quinze ans d'exil.     Expatrié.    De la patrie moins que du père.    Qui n'a... [Lire la suite]
Posté par pivoineblanche7 à 10:06 - - Commentaires [10] - Permalien [#]