Paroles Plurielles

Voyages dans les mots...chaque jeudi une consigne d'écriture pour les amoureux des mots. En voiture...!

07 décembre 2006

La vie secrète des plantes (Alauda)

Au déclin du soleil, le dernier visiteur a déserté les lieux..

Le temps marque le pas.
Le silence  relayé de brin d'herbe en brin d'herbe propage la nouvelle  :   
  libres  !

On s'ébroue... On sourit.
On soupire. On s'étire.

La pose a été longue   - l'été attire du monde -    il faut tenir le rôle   et feindre l'immobile.
Ignoré des regards,  au bord du crépuscule,   le peuple végétal  entre en métamorphose.
La scabieuse froissée  par le vol des bourdons  lisse sa robe mauve.
La pervenche  se pare d'une once de poudre d'or, offrande enamourée d'un papillon volage.
L'anémone, ingénue, rehausse sa fraîcheur d'une perle de rosée.
La campanule arbore fièrement la mantille impalpable tissée de transparence par l'araignée funambule.
Puis le choeur des jacinthes égrène  les premières notes d'une valse embaumée...
Resplendissant dans son habit de lumière, le prince des épis s'incline galamment devant l'humble coquelicot en émoi.

Ce soir, comme chaque soir,  il y a  bal  dans la clairière.

Posté par patitouille à 09:00 - Alauda - Commentaires [15] - Permalien [#]

Commentaires

  • Je suis sous le charme, touus les mots choisis, sont tellemnt légers, aériens, que ce ballet des fleurs dans leurs robes légères est un ravissement, cela donne envie de danser et chanter. Merci

    Posté par baguette, 11 novembre 2007 à 15:15
  • ah lala, Alauda... mais pourquoi tu nous envoies pas des textes plus souvent ? hein ? ))

    que dire... j'adore, ça me transporte, ça embaume, ça frétille, c'est joyeux et champêtre, c'est magnifique, voilà !

    "La pose a été longue - l'été attire du monde - il faut tenir le rôle et feindre l'immobile."
    cette phrase est si belle et si évocatrice... elle ouvre les portes d'un monde à nos yeux inconnu, et c'est ce qui rend tes mots magiques

    je m'incline...

    Posté par pati, 07 décembre 2006 à 11:02
  • le bal des plantes comme un bouquet de senteurs et de couleurs florales.

    Posté par lio, 07 décembre 2006 à 11:41
  • C'est magnifique ! Toutes ces dames qui se font belles pour le prince des épis. J'ai l'impression de voir un menuet à la cour du roi Louis XIV.

    Posté par marie-jeanne, 07 décembre 2006 à 12:56
  • Wouawh !

    Posté par Pivoine, 07 décembre 2006 à 13:17
  • Eh oui, les dames se parent de leurs plus beaux attraits pour séduire le prince des épis...Et moi qui les croyais si sages!
    Un bouquet de poésie dans un décor de future romance...
    SUPERBE, Alauda!

    Posté par colette, 07 décembre 2006 à 13:44
  • Je renchéris, c'est très beau et poétique, ça me donne envie de chanter.

    Posté par Poème de vie, 07 décembre 2006 à 15:44
  • Magnifique ! Alauda, J'admire vraiment le défilé de couture dans ton microcosmos. Bravo !

    Posté par Largo, 07 décembre 2006 à 18:29
  • Florasia

    J'ai lu, j'ai souri et j'ai imaginé ce que Walt Disney aurait pu en faire... sûrement une merveille à la façon de Fantasia !
    Merci pour ce très joli moment !

    Posté par Plum', 07 décembre 2006 à 20:29
  • On ne peut qu’admirer la danse des fleurs que le temps n’atteint pas et presque ressentir leurs frémissements. Vraiment magnifique. Bravo Alaura !

    Posté par brie, 08 décembre 2006 à 09:42
  • On entre dans la danse de la poésie. La nature se pare de ses plus beaux atours et chante. Regardons-là, écoutons-là. Très beau texte, Alauda.

    Posté par Micheline B, 10 décembre 2006 à 00:10
  • Très touchée par vos commentaires !
    J'aime toujours autant écrire pour Paroles Plurielles.. c'est vivant, varié et nos textes rassemblés ici sont une véritable fête des mots.. Merci encore à Coumarine pour cet espace offert..
    Pati, si je ne viens pas plus souvent, c'est vraiment par manque de temps... mais le plaisir est toujours le même..
    Heureuse de le partager avec vous..
    A bientôt, ici ou là

    Posté par Alauda, 10 décembre 2006 à 09:59
  • J'aime ce silence relayé de brin d'herbe en brin d'herbe. Cette attente enfin aboutie du retour au calme après le piétinnement parfois sans respect des visiteurs. Et puis, il y a bal et avec du beau monde! Merci pour ce bouquet de botanique merveilleusement monté! Un vrai plaisir que de te lire, Alauda. Chaque fois que tu trouveras le temps pour écrire ... on sera là! Merci!

    Posté par fc (coquelicot), 11 décembre 2006 à 02:21
  • je reflechirais encore plus lorsque je promènerais parmis ces belles!! Il ne faudrait pas que j'écrase celle que le roi épi aurait choisi comme reine!
    Pour tout dire ton texte me va droit au coeur, on ne peut que "entrer" dans ce monde que tu nous livres, venu de ton âme, de ton coeur

    merci à toi!

    Posté par marie.L, 12 décembre 2006 à 11:37
  • J'ai l'impression d'avoir enfoui ma tête dans un bouquet de fleur, c'est superbe, bravo !!

    Posté par Matts (-Hideto), 12 décembre 2006 à 12:51

Poster un commentaire